[17/09/2021] Dice Trip : France

En ce vendredi soir, parti à Vichy avec Leila, pour le Festival des Jeux du week-end, nous en profitons pour découvrir cette nouveauté Helvetiq baptisée : Dice Trip : France.
C’est un Roll & Write géographique, pourquoi pas ?

DICE TRIP : FRANCE

Ce jeu m’avait titillé tout d’abord par ses déclinaisons selon les pays (j’ai choisi la France, messieurs, dames, la France !).
Et, également, par son côté Roll & Write à la Boomerang (sans le draft).
Que va-t-il en être au final ?
En tout cas, on est bien content de trouver des crayons à papier à bout de gomme dans la boîte : on n’en avait pas pris !
Chaque joueur reçoit une feuille pour noter ses trajets et qui représente la France, évidemment, comme c’est original. Précisons que la feuille est carrément de grande taille : au moins on y voit quelque chose…
L’idée du jeu est de noter des numéros dans les cercles près des villes, ceux-ci étant obtenus grâce à 4 dés lancés. Contrairement aux autres jeux de la même famille, ici on ne fait pas d’opération avec les dés : on se contente de les placer deux par deux, l’un à côté de l’autre (j’y reviens). Et on barre nos deux choix en bas (plus disponibles pour la suite).
Sur la gauche du feuillet, vous pouvez voir qu’on va cocher diverses cases : si on utilise un dé de la même couleur que celle de la ville où on écrit la valeur, si on écrit un double, si on place de manière adjacente des numéros croissants, si on les place vraiment de manière successive, … Tout un programme !
Exemple de jets de dés et de nos choix : j’ai associé le 4 rouge avec le 2 orange, pour former le nombre 42 que j’ai écrit dans une ville rouge (donc une croix à gauche en haut), puis j’ai associé le 5 bleu clair avec le 6 bleu foncé pour former le nombre 56 que j’ai noté sur Bordeaux (ville bleu clair) pour faire une seconde croix à gauche.
Le plus difficile est d’estimer les écarts à prévoir entre les valeurs pour espérer réaliser des suites croissantes, voire carrément adjacentes !
C’est un jeu où on peut bien se prendre la tête et, ça, on ne s’y attendait pas trop…
On navigue un peu à vue.
Deux actions spéciales, utilisables une seule fois par partie et par joueur, sont indiquées en bas à gauche de son feuillet. Je viens d’utiliser la seconde, laquelle me permet d’ignorer l’un des 4 dés et, à la place, d’en utiliser un deux fois.
Plus la partie avance, plus c’est prise de tête :
– on dispose de moins en moins de combinaisons possibles,
– les cercles se remplissent et on ne peut plus se garantir facilement l’adjacence de nos valeurs (surtout que percevoir au premier coup d’œil que 16 et 21 sont adjacents, par exemple, il faut être fort),
– on a du mal à « lire » ses chemins (ses suites) justement.
Le feuillet final de Leila, après qu’on a rempli tous les cercles avec des nombres.
Et le mien, en fin de partie également.
Pas mal, mais pas très sexy et, surtout, franchement prise de tête…

Durée de la partie : 45 minutes – Note de cette partie : 11 / 20

Scores de cette partie :

Total
Leila 28
Ludo le gars 30

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’utilisation des dés en les assemblant côte à côte, deux par deux, ça change des autres jeux du même genre et ça semble prometteur (les probabilités d’obtenir certaines combinaisons se dispersent moins qu’avec les opérations classiques),
– L’utilisation de la couleur des dés : autre paramètre intéressant et assez novateur,
– La présence de crayons à papier avec gomme dans la boîte,
– La bonne lisibilité des feuillets (grande taille et aspect aéré),
– Les déclinaisons selon les pays.

On a moins aimé
– La prise de tête qu’on n’avait pas vu venir !
– La difficulté pour bien lire et anticiper ses suites croissantes,
– La durée de la partie qui explose, surtout en raison des difficultés ci-dessus,
– Un côté froid, peu emballant, qui n’invite pas forcément à y revenir…

————————————————————————————————————

Une réponse à “[17/09/2021] Dice Trip : France”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


5 − quatre =