[17/04/2018] La Guerre des Boutons

Voici un jeu qui m’a fait tilt à Cannes lorsque je l’ai vu présenté sur un stand minuscule. Il n’était pas encore sorti pour le FIJ 2018, mais c’était imminent. Je me suis empressé de l’obtenir une fois rentré et il me tardait d’y jouer. Et oui, un jeu sur ce thème, pas si éloigné de ma vraie vie (professeur des écoles), ne pouvait que titiller ma curiosité. C’est vrai qu’il est attirant ce jeu La Guerre des Boutons aux graphismes superbes !
Heureusement qu’on a réussi à y jouer pendant les vacances scolaires de printemps…

LA GUERRE DES BOUTONS

Quelle magnifique boîte ! Au début, j'ai cru que c'était Christophe Girard, auteur de BD (comme Bernarreke), qui s'était lancé dans l'illustration de jeux de société ! En tout cas, ce jeu d'Andreas Steding donne très fortement envie...
Quelle magnifique boîte ! Au début, j’ai cru que c’était Christophe Girard, auteur de BD (comme Bernarreke), qui s’était lancé dans l’illustration de jeux de société ! En tout cas, ce jeu d’Andreas Steding donne très fortement envie…
Chaque joueur dispose d'une cabane à construire (avec 6 tronçons de bois à positionner), de 5 dés disponibles (des garçons intrépides !) et de 3 dés bloqués pour le moment (garçons en détention). Les 5 dés libres sont lancés pour le premier tour, de même que les 3 bloqués...
Chaque joueur dispose d’une cabane à construire (avec 6 tronçons de bois à positionner), de 5 dés disponibles (des garçons intrépides !) et de 3 dés bloqués pour le moment (garçons en détention). Les 5 dés libres sont lancés pour le premier tour, de même que les 3 bloqués…
Le plateau est juste ma-gni-fi-que ! Il reprend les lieux du roman de Pergaud, avec en haut à gauche la carrière, à droite la forêt et en-dessous le pré. Dans chacun de ces lieux se trouve une piste numérotée sur laquelle on va positionner nos dés joués, de gauche à droite, avec un principe à la Perudo (soit plus de dés de valeur inférieure, soit le même nombre mais de valeur supérieure). La valeur inscrite correspond au revenu empoché par le joueur qui s'y place, soit directement soit en éjectant le joueur d'avant (les sous sont de superbes boutons de bois). D'autres zones sont exploitables avec ses dés, comme l'acquisition de cartes à droite, l'école au centre en bas avec 7 possibilités, ou encore le village à gauche. Tout en haut à droite, figure le lac avec des dés blancs achetables par les joueurs.
Le plateau est juste ma-gni-fi-que ! Il reprend les lieux du roman de Pergaud, avec en haut à gauche la carrière, à droite la forêt et en-dessous le pré. Dans chacun de ces lieux se trouve une piste numérotée sur laquelle on va positionner nos dés joués, de gauche à droite, avec un principe à la Perudo (soit plus de dés de valeur inférieure, soit le même nombre mais de valeur supérieure). La valeur inscrite correspond au revenu empoché par le joueur qui s’y place, soit directement soit en éjectant le joueur d’avant (les sous sont de superbes boutons de bois). D’autres zones sont exploitables avec ses dés, comme l’acquisition de cartes à droite, l’école au centre en bas avec 7 possibilités, ou encore le village à gauche. Tout en haut à droite, figure le lac avec des dés blancs achetables par les joueurs.
Premier achat en ce qui me concerne, avec cette carte qui m'aura coûté deux dés de même valeur et autant de boutons que leur valeur, laquelle me permettra de gagner 2 boutons à chaque fois que je placerai un dé ou un groupe de dés dans l'école. Utile à prendre dès l'entame, surtout que l'école semble être un lieu où l'on ira souvent...
Premier achat en ce qui me concerne, avec cette carte qui m’aura coûté deux dés de même valeur et autant de boutons que leur valeur, laquelle me permettra de gagner 2 boutons à chaque fois que je placerai un dé ou un groupe de dés dans l’école. Utile à prendre dès l’entame, surtout que l’école semble être un lieu où l’on ira souvent…
Partie jouée à 4, en famille presque au complet (Leila est un peu jeune et elle est à la sieste) ! Julie joue les pièces rouges, Maitena les bleus, Tristan les jaunes et moi-même les verts.
Partie jouée à 4, en famille presque au complet (Leila est un peu jeune et elle est à la sieste) ! Julie joue les pièces rouges, Maitena les bleus, Tristan les jaunes et moi-même les verts.
Maitena voit une fenêtre dans l'acquisition simplissime et immédiate de pas moins de 2 étoiles (il en faut 6 pour gagner). Elle acquiert donc cette carte pour 4 dés de même valeur et la valeur d'un dé en boutons.
Maitena voit une fenêtre dans l’acquisition simplissime et immédiate de pas moins de 2 étoiles (il en faut 6 pour gagner). Elle acquiert donc cette carte pour 4 dés de même valeur et la valeur d’un dé en boutons.
Vue générale en fin de première manche, après que chacun a épuisé tous ses dés.
Vue générale en fin de première manche, après que chacun a épuisé tous ses dés.
Je suis le fayot, je suis le fayot !!! En positionnant mon dé de valeur 4 sur la case du fayot de l'école, je peux libérer un de mes dés bloqués, ce qui est fort utile pour le reste de la partie. En contrepartie, je ne peux plus jouer aucun dé sur les lieux extérieurs pour cette manche (les autres enfants ne jouent pas avec le fayot). Autre impact, en fin de manche, le joueur avec le plus de dés de valeur 4 sur le plateau devra rebloquer un de ses dés ! Amusants comme effets mais stressants...
Je suis le fayot, je suis le fayot !!! En positionnant mon dé de valeur 4 sur la case du fayot de l’école, je peux libérer un de mes dés bloqués, ce qui est fort utile pour le reste de la partie. En contrepartie, je ne peux plus jouer aucun dé sur les lieux extérieurs pour cette manche (les autres enfants ne jouent pas avec le fayot). Autre impact, en fin de manche, le joueur avec le plus de dés de valeur 4 sur le plateau devra rebloquer un de ses dés ! Amusants comme effets mais stressants…
Vue générale pour observer le développement de chacun...
Vue générale pour observer le développement de chacun…
Ça blinde, ça blinde sur certains lieux ! Y a qu'à voir le pré où Julie ne trouve rien de mieux que de placer 5 dés de valeur 5 ! Pour la déloger, il faut soit plus de dés de n'importe quelle valeur, soit autant de dés de valeur 6. C'est pas gagné...
Ça blinde, ça blinde sur certains lieux ! Y a qu’à voir le pré où Julie ne trouve rien de mieux que de placer 5 dés de valeur 5 ! Pour la déloger, il faut soit plus de dés de n’importe quelle valeur, soit autant de dés de valeur 6. C’est pas gagné…
Ah, si, c'est possible ! ;-) ;-) ;-) Avec chacun un grand frère, de la même valeur que ses dés, forcément, c'est encore plus drôle...
Ah, si, c’est possible ! 😉 😉 😉 Avec chacun un grand frère, de la même valeur que ses dés, forcément, c’est encore plus drôle…
La partie progresse pas mal et on va bientôt entrer dans les ultimes moments...
La partie progresse pas mal et on va bientôt entrer dans les ultimes moments…
Au final, on n'aura pas joué tant de manches que ça, peut-être 5, mais le jeu peut aller beaucoup plus vite au niveau durée...
Au final, on n’aura pas joué tant de manches que ça, peut-être 5, mais le jeu peut aller beaucoup plus vite au niveau durée…
La bagarre fait rage pour s'adjuger les ultimes possibilités de construire des tronçons de cabane !
La bagarre fait rage pour s’adjuger les ultimes possibilités de construire des tronçons de cabane !
Pratiquement finie cette partie... En terrasse au mois d'avril, c'est quand même cool !
Pratiquement finie cette partie… En terrasse au mois d’avril, c’est quand même cool !
Fin de partie ! Celle-ci s'achève parce qu'au moins une personne a obtenu une condition de fin, à savoir 6 étoiles ou 6 tronçons de cabane construits. Et nous sommes tous les 4 dans ce cas !!! Ca va donc se jouer au calcul des PV (où même un joueur qui' n'aurait pas eu l'une des conditions à 6 aurait pu l'emporter...).
Fin de partie ! Celle-ci s’achève parce qu’au moins une personne a obtenu une condition de fin, à savoir 6 étoiles ou 6 tronçons de cabane construits. Et nous sommes tous les 4 dans ce cas !!! Ca va donc se jouer au calcul des PV (où même un joueur qui’ n’aurait pas eu l’une des conditions à 6 aurait pu l’emporter…).
Les éléments de Tristan, une fois la partie achevée.
Les éléments de Tristan, une fois la partie achevée.
Ceux de Julie.
Ceux de Julie.
Ceux de Maitena, la seule avec 6 étoiles !
Ceux de Maitena, la seule avec 6 étoiles !
Et les miens...
Et les miens…

Durée de la partie : 1 heure 45 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de la partie :

Cartes Etoiles Cabane Boutons Total
Tristan (jaune) 2 0 6 2 10
Julie (rouge) 2 0 6 2 10
Maitena (bleu) 4 6 0 2 12
Ludo le gars (vert) 3 2 6 3 14

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le thème du jeu, plutôt bien rendu, notamment en raison des illustrations que j’aime beaucoup,
– Le système de pose des dés, tout simple, mais particulièrement efficace,
– Les possibilités d’interaction forte qui règnent, avec l’éjection des dés adverses sur les trois lieux extérieurs,
– Les mille et une manières de modifier soit la valeur des dés, soit d’en prendre plus (les blancs), soit d’utiliser des cartes… bref ça grouille d’astuces !

On a moins aimé
– Une certaine froideur, répétitive, surtout ressentie par certains aujourd’hui (pas moi !),
– La durée de partie un poil longuette,
– La crainte que les fins de partie se terminent souvent à l’égalité (comme aujourd’hui), avec départage systématique sur celui qui a le mieux combiné le tout,
– Le côté un peu gros bill des dernières poses de dés !

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


cinq − 4 =