[17/05/2014] Istanbul X 2, Caverna

Parmi les nouveautés susceptibles de concourir pour remporter le prestigieux Spiel des Jahres, figure le titillant Istanbul, sorti quasiment en même temps chez Pegasus Spiele et chez Matagot. Ce jeu, au système assez frais, semble de prime abord particulièrement attractif de par son thème, son look et sa durée courte (40 à 60 minutes estampillées sur la boîte). Je ne suis pas mécontent que l’on s’y adonne en cette fin d’après-midi…
Ensuite, en soirée, je m’attaque, toujours à 3 joueurs mais pas les mêmes, au monstre Caverna, un jeu de développement paisible dans sa philosophie et son déroulement. On y passera encore plus de 4 heures, mais ce sera régalade quand même…

ISTANBUL X 2

Istanbul annonce immédiatement la couleur : on va parcourir le marché de la célèbre capitale turque, à la recherche de la perle rare, dans l'idée de réaliser les meilleures opérations pour terminer le premier avec 5 rubis collectés...
Istanbul annonce immédiatement la couleur : on va parcourir le marché de la célèbre capitale turque, à la recherche de la perle rare, dans l’idée de réaliser les meilleures opérations pour terminer le premier avec 5 rubis collectés…
Chaque joueur possède une brouette, laquelle indique le nombre de denrées possédées de chaque type (bijoux, tissus, épices, fruits), qui pourra être étendue par 3 extensions supplémentaires. En-dessous, on stocke ses rubis. A droite, vous pouvez admirer mes 2 liras initiales et le marqueur de premier joueur. Au-dessus, mon cinquième disque vert d'assistant, sur lequel je reviendrai sous peu...
Chaque joueur possède une brouette, laquelle indique le nombre de denrées possédées de chaque type (bijoux, tissus, épices, fruits), qui pourra être étendue par 3 extensions supplémentaires. En-dessous, on stocke ses rubis. A droite, vous pouvez admirer mes 2 liras initiales et le marqueur de premier joueur. Au-dessus, mon cinquième disque vert d’assistant, sur lequel je reviendrai sous peu…
Nous jouons cette partie à 3 joueurs, Maitena avec les bleus, Tristan avec les jaunes et moi-même avec les verts. Les tours de jeu s'enchaînent super simplement, une fois compris qu'il faut être en mesure de laisser un assistant ou d'en rempocher un pour pouvoir faire l'action de la boutique. De même, viser les membres de famille adverse ou les cylindres violet et noir semblent être des tactiques prometteuses, sans négliger plein de petits axes de développement, comme l'acquisition rapide d'extensions de brouette ou les tuiles de mosquées... Ca va donner !
Nous jouons cette partie à 3 joueurs, Maitena avec les bleus, Tristan avec les jaunes et moi-même avec les verts. Les tours de jeu s’enchaînent super simplement, une fois compris qu’il faut être en mesure de laisser un assistant ou d’en rempocher un pour pouvoir faire l’action de la boutique. De même, viser les membres de famille adverse ou les cylindres violet et noir semblent être des tactiques prometteuses, sans négliger plein de petits axes de développement, comme l’acquisition rapide d’extensions de brouette ou les tuiles de mosquées… Ca va donner !
Au premier plan, la tuile de mosquée que j'ai acquise tout au début (elle m'offre le bonus permanent de pouvoir rejeter tourner un dé sur la face 4 ou de rejeter les deux dés quand je dois les lancer). Juste au-dessus, le premier rubis que je viens d'empocher à la boutique du négociant en pierres précieuses contre le paiement de 14 lires.
Au premier plan, la tuile de mosquée que j’ai acquise tout au début (elle m’offre le bonus permanent de pouvoir rejeter tourner un dé sur la face 4 ou de rejeter les deux dés quand je dois les lancer). Juste au-dessus, le premier rubis que je viens d’empocher à la boutique du négociant en pierres précieuses contre le paiement de 14 lires.
Juste pour dire qu'au premier plan figure mon second rubis, résultat de ma collecte de ma deuxième tuile de mosquée dans la même boutique (contre 2 épices vertes)...
Juste pour dire qu’au premier plan figure mon second rubis, résultat de ma collecte de ma deuxième tuile de mosquée dans la même boutique (contre 2 épices vertes)…
Et voici mon troisième rubis qui rejoint mon plateau grâce au palais du sultan. Je lui échange pas mal de denrées pour qu'il daigne me fournir un rubis et, comme pour le négociant en pierres précieuses, ses tarifs grimpent, grimpent, grimpent...
Et voici mon troisième rubis qui rejoint mon plateau grâce au palais du sultan. Je lui échange pas mal de denrées pour qu’il daigne me fournir un rubis et, comme pour le négociant en pierres précieuses, ses tarifs grimpent, grimpent, grimpent…
Allez, je viens réaliser l'action du fabriquant de brouette pour empocher ma troisième extension, à l'aide de mon membre de famille que j'avais laissé, jusque là, au poste de police ! Du coup, avec ce paiement de 7 lires, devinez.......
Allez, je viens réaliser l’action du fabriquant de brouette pour empocher ma troisième extension, à l’aide de mon membre de famille que j’avais laissé, jusque là, au poste de police ! Du coup, avec ce paiement de 7 lires, devinez…….
Et ça s'active, et ça s'agite, et ça râle :-) Bon, OK, on refera une autre...
Et ça s’active, et ça s’agite, et ça râle 🙂 Bon, OK, on refera une autre…
Maitena termine avec 3 rubis et 3 lires, sans aucune denrée résiduelle...
Maitena termine avec 3 rubis et 3 lires, sans aucune denrée résiduelle…
Et revoici donc mon plateau final...
Et revoici donc mon plateau final…
Au premier tour, Maitena a rempli ses stocks de tissus, Tristan a été jouer aux dés à la maison du thé (il n'arrêtera pas, trouvant une belle combo, j'y reviendrai), tandis que je vais directement m'offrir une extension de brouette, que je peux payer grâce à ma carte de bonus de valeur 5 lires et ma position de dernier dans le tour...
Au premier tour, Maitena a rempli ses stocks de tissus, Tristan a été jouer aux dés à la maison du thé (il n’arrêtera pas, trouvant une belle combo, j’y reviendrai), tandis que je vais directement m’offrir une extension de brouette, que je peux payer grâce à ma carte de bonus de valeur 5 lires et ma position de dernier dans le tour…
Voilà ce que ça donne, une fois empochées les deux tuiles et le rubis de récompense...
Voilà ce que ça donne, une fois empochées les deux tuiles et le rubis de récompense…
La combo de la mort de mon gone. Il passe de la maison du thé, où il se gave en argent, au fabriquant de brouette, où il achète une extension à chaque fois, ce qui lui octroie 3 extensions en 6 tours, sans problème d'argent ! Et avec le rubis bonus qui va bien...
La combo de la mort de mon gone. Il passe de la maison du thé, où il se gave en argent, au fabriquant de brouette, où il achète une extension à chaque fois, ce qui lui octroie 3 extensions en 6 tours, sans problème d’argent ! Et avec le rubis bonus qui va bien…
Mais je ne suis pas en reste, avec moi aussi deux rubis, chacun ayant été gagné via les tuiles de mosquée. Le tout sera de tirer profit, au mieux, de ces tuiles, pour aller plus vite que mes adversaires. Il semble que la tuile "jaune" soit bien balèze avec cette possibilité, moyennant paiement de 2 lires, de rempocher un assistant sous son marchand... J'en userai et en abuserai !
Mais je ne suis pas en reste, avec moi aussi deux rubis, chacun ayant été gagné via les tuiles de mosquée. Le tout sera de tirer profit, au mieux, de ces tuiles, pour aller plus vite que mes adversaires. Il semble que la tuile « jaune » soit bien balèze avec cette possibilité, moyennant paiement de 2 lires, de rempocher un assistant sous son marchand… J’en userai et en abuserai !
Et de 4 ! Au loin, les mains s'agitent, on y est presque... Tiens, en voyant les cylindres noir et violet, j'y repense : le premier donne le droit d'acheter une denrée contre 2 lires ou une autre denrée, le second de prendre une carte bonus contre deux lires ou une carte bonus. Rien d'exceptionnel, mais c'est parfois utile...
Et de 4 ! Au loin, les mains s’agitent, on y est presque… Tiens, en voyant les cylindres noir et violet, j’y repense : le premier donne le droit d’acheter une denrée contre 2 lires ou une autre denrée, le second de prendre une carte bonus contre deux lires ou une carte bonus. Rien d’exceptionnel, mais c’est parfois utile…
Et voilà la vue du plateau une fois la partie effectivement achevée à ce moment-là (ce qui a fait couiner, oui ça oui...) :-)
Et voilà la vue du plateau une fois la partie effectivement achevée à ce moment-là (ce qui a fait couiner, oui ça oui…) 🙂
Ceux de Tristan...
Ceux de Tristan…
Le plateau est totalement modulaire, ce qui constitue un excellent point pour la rejouabilité du jeu. Il représente le quartier du Grand Bazar d'Istanbul, réputé depuis des siècles (voir un descriptif en suivant le lien ici), avec ses boutiques réparties comme bon nous semble (mais trois configurations standards sont proposées). Vous le devinez déjà : en cheminant de boutique en boutique, on va collecter des biens ou des sous, lesquels seront échangés plus loin contre d'autres éléments, et ainsi de suite jusqu'à amasser 5 rubis, plus rapidement que les autres évidemment. Un réel jeu de course...
Le plateau est totalement modulaire, ce qui constitue un excellent point pour la rejouabilité du jeu. Il représente le quartier du Grand Bazar d’Istanbul, réputé depuis des siècles (voir un descriptif en suivant le lien ici), avec ses boutiques réparties comme bon nous semble (mais trois configurations standards sont proposées). Vous le devinez déjà : en cheminant de boutique en boutique, on va collecter des biens ou des sous, lesquels seront échangés plus loin contre d’autres éléments, et ainsi de suite jusqu’à amasser 5 rubis, plus rapidement que les autres évidemment. Un réel jeu de course…
Voici la vue en fin de premier tour. A son tour, le joueur actif prend sa pile de disques, constituée de son marchand (au sommet) et de ses assistants, puis il la déplace de 1 ou 2 boutiques. Une fois arrivée, si un assistant de sa couleur s'y trouvait, il le remet sous la pile, sinon il en laisse un de sa pile. Puis il fait l'action de la boutique. Si un marchand adverse s'y trouvait, il doit lui payer 2 lires. Si c'est un membre de famille adverse (cylindre plus épais), il le renvoie en prison et obtient une récompense. S'il y a le gros cylindre noir ou violet, une action supplémentaire est possible. A noter que nous sommes tous partis de la case de Fontaine n°7.
Voici la vue en fin de premier tour. A son tour, le joueur actif prend sa pile de disques, constituée de son marchand (au sommet) et de ses assistants, puis il la déplace de 1 ou 2 boutiques. Une fois arrivée, si un assistant de sa couleur s’y trouvait, il le remet sous la pile, sinon il en laisse un de sa pile. Puis il fait l’action de la boutique. Si un marchand adverse s’y trouvait, il doit lui payer 2 lires. Si c’est un membre de famille adverse (cylindre plus épais), il le renvoie en prison et obtient une récompense. S’il y a le gros cylindre noir ou violet, une action supplémentaire est possible. A noter que nous sommes tous partis de la case de Fontaine n°7.
Oui, l'acquisition d'extensions de brouette me paraît pertinente : à chaque fois qu'une boutique m'autorisera à pousser une denrée le plus à droite possible, j'en empocherai plus ! Et, à ne pas négliger non plus, pour le placement de 3 extensions on empoche un rubis, donc 20% de l'objectif final...
Oui, l’acquisition d’extensions de brouette me paraît pertinente : à chaque fois qu’une boutique m’autorisera à pousser une denrée le plus à droite possible, j’en empocherai plus ! Et, à ne pas négliger non plus, pour le placement de 3 extensions on empoche un rubis, donc 20% de l’objectif final…
Le jeu fourmille de bonnes idées, à commencer par le déplacement du marchand et de ses assistants, qui me rappelle vaguement Die Handler von Genua (partie ici) sorti chez Alea en 2001. Ce qui est certain, c'est qu'à l'issue de cette première partie, forcément mal jouée, on n'aura qu'une envie : recommencer pour jouer plus efficacement...
Le jeu fourmille de bonnes idées, à commencer par le déplacement du marchand et de ses assistants, qui me rappelle vaguement Die Handler von Genua (partie ici) sorti chez Alea en 2001. Ce qui est certain, c’est qu’à l’issue de cette première partie, forcément mal jouée, on n’aura qu’une envie : recommencer pour jouer plus efficacement…
Oulhala, les prix du négociant s'affolent : Tristan paie rubis sur l'ongle, facile :-) la bagatelle de 33 lires pour empocher 2 rubis d'un coup, grâce à l'utilisation de la carte ci-dessus lui permettant de refaire la même action. Et il enverra le membre de famille de Maitena au poste de police, pendant qu'il y est, et sera récompensé de 3 lires ou d'une carte bonus...
Oulhala, les prix du négociant s’affolent : Tristan paie rubis sur l’ongle, facile 🙂 la bagatelle de 33 lires pour empocher 2 rubis d’un coup, grâce à l’utilisation de la carte ci-dessus lui permettant de refaire la même action. Et il enverra le membre de famille de Maitena au poste de police, pendant qu’il y est, et sera récompensé de 3 lires ou d’une carte bonus…
Et hop, de 4, grâce à l'acquisition brutale des deux tuiles de l'autre mosquée, sachant que Tristan et Maitena ont quand même été trop gentils de me les laisser prendre pour deux denrées chacune (chacune suivante coûte 3, puis après 4)...
Et hop, de 4, grâce à l’acquisition brutale des deux tuiles de l’autre mosquée, sachant que Tristan et Maitena ont quand même été trop gentils de me les laisser prendre pour deux denrées chacune (chacune suivante coûte 3, puis après 4)…
Oui, oui, c'est bien ça, voilà mon 5ème et dernier rubis. Comme j'étais le premier joueur, il reste encore un tour à mes deux gones pour essayer de revenir, mais ça paraît dur...
Oui, oui, c’est bien ça, voilà mon 5ème et dernier rubis. Comme j’étais le premier joueur, il reste encore un tour à mes deux gones pour essayer de revenir, mais ça paraît dur…
Petite vue du plateau une fois la partie terminée...
Petite vue du plateau une fois la partie terminée…
Tristan termine lui aussi avec 3 rubis, mais davantage d'argent, quelques denrées et une carte bonus...
Tristan termine lui aussi avec 3 rubis, mais davantage d’argent, quelques denrées et une carte bonus…
Allez, on boit un coup et on retourne faire le marché au pas de course ! On ne change rien à la configuration des tuiles de boutiques mais, cette fois, c'est Maitena qui est première joueuse...
Allez, on boit un coup et on retourne faire le marché au pas de course ! On ne change rien à la configuration des tuiles de boutiques mais, cette fois, c’est Maitena qui est première joueuse…
Allez, cette fois, j'investis d'abord dans les deux autres tuiles de mosquée, Tristan s'étant jeté rapidement sur les deux autres. En jouant la carte de bonus du haut, je peux rester présent sur la case, ce qui me permet d'acheter les deux tuiles en deux tours. Efficace...
Allez, cette fois, j’investis d’abord dans les deux autres tuiles de mosquée, Tristan s’étant jeté rapidement sur les deux autres. En jouant la carte de bonus du haut, je peux rester présent sur la case, ce qui me permet d’acheter les deux tuiles en deux tours. Efficace…
On joue nettement plus vite que lors de la première partie et on perçoit mieux comment ne pas perdre de coup : l'idéal est d'avancer dans un sens, puis de récupérer ses assistants en "marche arrière", à condition d'avoir bien calculé son coup ! En tout cas, on évite le passage à la fontaine, sans action autre que de permettre de tout rempiler...
On joue nettement plus vite que lors de la première partie et on perçoit mieux comment ne pas perdre de coup : l’idéal est d’avancer dans un sens, puis de récupérer ses assistants en « marche arrière », à condition d’avoir bien calculé son coup ! En tout cas, on évite le passage à la fontaine, sans action autre que de permettre de tout rempiler…
Et voilà comment Tristan se retrouve assez rapidement à la tête de deux rubis et de deux belles tuiles de mosquée...
Et voilà comment Tristan se retrouve assez rapidement à la tête de deux rubis et de deux belles tuiles de mosquée…
Et de 3 rubis pour votre serviteur !
Et de 3 rubis pour votre serviteur !
Nous en sommes tous les trois à 4 rubis, aussi je peux vous dire que la tension est palpable, même si je suis à peu près sûr de mon coup : je devrais clore la partie dans la foulée et, comme je suis dernier joueur, sans que plus personne ne rejoue derrière ! Gnark, gnark...
Nous en sommes tous les trois à 4 rubis, aussi je peux vous dire que la tension est palpable, même si je suis à peu près sûr de mon coup : je devrais clore la partie dans la foulée et, comme je suis dernier joueur, sans que plus personne ne rejoue derrière ! Gnark, gnark…
Les éléments finaux de Maitena...
Les éléments finaux de Maitena…
Et les miens, nickel de chez nickel au niveau des denrées, dépensées pile poil au palais du sultan pour obtenir mon précieux 5ème rubis...
Et les miens, nickel de chez nickel au niveau des denrées, dépensées pile poil au palais du sultan pour obtenir mon précieux 5ème rubis…

Durée de la partie : 1 heure 15 minutes puis 45 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores :

Partie 1 Partie 2
Maitena (bleu) 3 4
Tristan (jaune) 3 4
Ludo le gars (vert) 5 5

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le système rafraîchissant du déplacement du marchand, que l’auteur a bien aménagé depuis son Händler von Genua de 2001,
– La modularité totale du plateau,
– Les mille et une finesses des boutiques, offrant un panel sympa de possibilités de développement,
– Le stress de la course carrément ressenti lors de notre seconde partie,
– Le côté méchant du jeu et assez opportuniste, surtout si on lit bien le jeu des adversaires,
– L’envie d’y rejouer.

On a moins aimé
– Le côté trop frustrant de la course qui s’arrête d’un coup, probablement souvent à un tour ou deux près pour que les autres finissent aussi,
– Le fait que le jeu se limite justement à cette course effrénée…

————————————————————————————————————
CAVERNA

Et me voilà embarqué, en compagnie de Laurent ChtiVival et d'Odile (dans quoi s'est-elle fourrée la pauvre ???), dans ma quatrième partie de Caverna. J'explique la règle en une grosse demi-heure, forcément, puis on attaque sur le coup de 22h. Il va pas falloir traîner...
Et me voilà embarqué, en compagnie de Laurent ChtiVival et d’Odile (dans quoi s’est-elle fourrée la pauvre ???), dans ma quatrième partie de Caverna. J’explique la règle en une grosse demi-heure, forcément, puis on attaque sur le coup de 22h. Il va pas falloir traîner…
La partie promet déjà beaucoup au niveau ambiance, avec le nain chti qui nous gratifie d'une belle démonstration de muscles :-)
La partie promet déjà beaucoup au niveau ambiance, avec le nain chti qui nous gratifie d’une belle démonstration de muscles 🙂
Fin du troisième tour, avec le démarrage stratégique d'Odile : elle se lancera à fond dans les expéditions ! La voilà, avec sa première arme forgée (niveau 5). Laurent, lui, aménage sa caverne après le placement d'une double tuile grise. Quant à moi, je saute sur l'occasion de prendre des rubis tout en plaçant, en plus, une tuile avec du minerai...
Fin du troisième tour, avec le démarrage stratégique d’Odile : elle se lancera à fond dans les expéditions ! La voilà, avec sa première arme forgée (niveau 5). Laurent, lui, aménage sa caverne après le placement d’une double tuile grise. Quant à moi, je saute sur l’occasion de prendre des rubis tout en plaçant, en plus, une tuile avec du minerai…
Oui, Odile figure parmi nos réfléchisseuses en chef :-) La preuve en images...
Oui, Odile figure parmi nos réfléchisseuses en chef 🙂 La preuve en images…
Fin du quatrième tour, avec Odile qui est la première à agrandir sa famille, sans avoir oublié de placer une nouvelle chambre. Laurent, de son côté, a empoché pas mal de denrées. Quant à moi, j'ai enfin forgé ma première arme (niveau 6 maintenant), tout en poursuivant ma collecte de graine (blé). J'attends encore pour ensemencer...
Fin du quatrième tour, avec Odile qui est la première à agrandir sa famille, sans avoir oublié de placer une nouvelle chambre. Laurent, de son côté, a empoché pas mal de denrées. Quant à moi, j’ai enfin forgé ma première arme (niveau 6 maintenant), tout en poursuivant ma collecte de graine (blé). J’attends encore pour ensemencer…
Facétieux tirage que ce premier jeton rouge lors du 6ème tour : on n'aura pas à nourrir (ni à récolter non plus), ce qui arrange considérablement Odile, à la rue sur cet axe de jeu...
Facétieux tirage que ce premier jeton rouge lors du 6ème tour : on n’aura pas à nourrir (ni à récolter non plus), ce qui arrange considérablement Odile, à la rue sur cet axe de jeu…
Fin du sixième tour (moitié de partie), avec Laurent qui utilise l'action Envie d'enfant pour placer une chambre dans sa caverne, m'empêchant d'agrandir ma famille :-( Bon, tant pis, je continue à poser du minerai alors... A noter que deux des trois nains d'Odile sont armés, et plutôt bien : 9 et 10 !
Fin du sixième tour (moitié de partie), avec Laurent qui utilise l’action Envie d’enfant pour placer une chambre dans sa caverne, m’empêchant d’agrandir ma famille 🙁 Bon, tant pis, je continue à poser du minerai alors… A noter que deux des trois nains d’Odile sont armés, et plutôt bien : 9 et 10 !
Hallucinant ce hasard qui nous plante Laurent et moi : les trois jetons rouges de non-récolte sont sortis d'affilée !!! Odile jubile, elle qui a eu ainsi le temps de rétablir la situation au niveau bouffe (notamment grâce à ses expéditions). Même si j'ai confiance en mon développement, la puissance d'Odile fait peur...
Hallucinant ce hasard qui nous plante Laurent et moi : les trois jetons rouges de non-récolte sont sortis d’affilée !!! Odile jubile, elle qui a eu ainsi le temps de rétablir la situation au niveau bouffe (notamment grâce à ses expéditions). Même si j’ai confiance en mon développement, la puissance d’Odile fait peur…
Fin du huitième tour. Odile a à présent deux nains à 14 de niveau et un à 10, elle se gave donc avec l'action de 4 expéditions !!! Laurent, lui, s'emballe : il engendre son 4ème nain lors de ce tour et va dorénavant galérer pour nourrir tout ce petit monde. Pour moi, toujours avec deux nains seulement, je poursuis ma collecte de blé tout devenant premier joueur (ça suffisait qu'Odile le soit tout le temps)...
Fin du huitième tour. Odile a à présent deux nains à 14 de niveau et un à 10, elle se gave donc avec l’action de 4 expéditions !!! Laurent, lui, s’emballe : il engendre son 4ème nain lors de ce tour et va dorénavant galérer pour nourrir tout ce petit monde. Pour moi, toujours avec deux nains seulement, je poursuis ma collecte de blé tout devenant premier joueur (ça suffisait qu’Odile le soit tout le temps)…
Fin du neuvième tour, lors duquel j'ai surtout mis en pâturage les très nombreux moutons proposés depuis belle lurette sur le plateau. Cool, ça nourrira ma famille ça. Et puis, j'ai enfin procédé à ma première naissance tout en profitant d'ensemencer mes champs. Odile, toujours à fond sur sa stratégie d'expéditions, en réalise pas moins de 7 sur ce seul tour !!! Heureusement pour ses adversaires, elle n'en tire pas de développement magistral...
Fin du neuvième tour, lors duquel j’ai surtout mis en pâturage les très nombreux moutons proposés depuis belle lurette sur le plateau. Cool, ça nourrira ma famille ça. Et puis, j’ai enfin procédé à ma première naissance tout en profitant d’ensemencer mes champs. Odile, toujours à fond sur sa stratégie d’expéditions, en réalise pas moins de 7 sur ce seul tour !!! Heureusement pour ses adversaires, elle n’en tire pas de développement magistral…
Voilà à quoi ressemble ma caverne à ce moment-là...
Voilà à quoi ressemble ma caverne à ce moment-là…
Ma caverne est presque remplie à l'aube du dernier tour et j'ai du stock de céréales pour ma brasserie, ce qui est cool aussi...
Ma caverne est presque remplie à l’aube du dernier tour et j’ai du stock de céréales pour ma brasserie, ce qui est cool aussi…
Du coup, elle utilise la case Imitation, en payant 4 bouffes quand même, pour copier mon action précédente (4 expéditions) et se prémunir de ce que quelqu'un d'autre aurait pu copier avec cette case nous dira-t-elle...
Du coup, elle utilise la case Imitation, en payant 4 bouffes quand même, pour copier mon action précédente (4 expéditions) et se prémunir de ce que quelqu’un d’autre aurait pu copier avec cette case nous dira-t-elle…
Voici donc les choix retenus pour cet ultime tour. En ce qui me concerne, vous ne manquerez pas d'observer que j'ai opté pour la prise du nouveau stock de rubis, pour 1PV chacun... Odile, elle, réalise un aménagement jaune à 9PV supplémentaires, ce qui, ajouté à celui de 12PV précédemment acquis, commence à faire pas mal...
Voici donc les choix retenus pour cet ultime tour. En ce qui me concerne, vous ne manquerez pas d’observer que j’ai opté pour la prise du nouveau stock de rubis, pour 1PV chacun… Odile, elle, réalise un aménagement jaune à 9PV supplémentaires, ce qui, ajouté à celui de 12PV précédemment acquis, commence à faire pas mal…
Le développement de Laurent, lui, est plus contrasté, en raison d'une auto-destruction liée à une naissance un peu présomptueuse. En effet, il a dû, par la suite, consacrer toute son énergie à leur trouver de la bouffe, au détriment du développement de sa caverne. Et, de plus, cela lui a épuisé ses stocks. Mais pour une première partie, c'est plutôt pas mal quand même...
Le développement de Laurent, lui, est plus contrasté, en raison d’une auto-destruction liée à une naissance un peu présomptueuse. En effet, il a dû, par la suite, consacrer toute son énergie à leur trouver de la bouffe, au détriment du développement de sa caverne. Et, de plus, cela lui a épuisé ses stocks. Mais pour une première partie, c’est plutôt pas mal quand même…
En fin de premier tour de pose, voici nos choix respectifs, avec Odile qui a placé ses 2 nains rouges sur l'acquisition de ressources et le pion de premier joueur (aïe, ça ça m'embête), Laurent qui a placé ses 2 nains jaunes sur la pose de deux tuiles de champ + pré mais sans pouvoir ensemencer, alors que j'ai mis mes 2 nains verts sur l'acquisition de graines (blé + légume) tout en posant une tuile champ + pré et en collectant du bois et une bouffe.
En fin de premier tour de pose, voici nos choix respectifs, avec Odile qui a placé ses 2 nains rouges sur l’acquisition de ressources et le pion de premier joueur (aïe, ça ça m’embête), Laurent qui a placé ses 2 nains jaunes sur la pose de deux tuiles de champ + pré mais sans pouvoir ensemencer, alors que j’ai mis mes 2 nains verts sur l’acquisition de graines (blé + légume) tout en posant une tuile champ + pré et en collectant du bois et une bouffe.
Fin du deuxième tour, avec de l'acquisition de bois et de blé + bouffe + pose d'une tuile champ + pré pour Odile, du bois et du légume + du mouton pour Laurent, et de la pierre + pose d'une double tuile dans ma caverne + des provisions pour moi. On prépare le terrain pour le moment, c'est clair...
Fin du deuxième tour, avec de l’acquisition de bois et de blé + bouffe + pose d’une tuile champ + pré pour Odile, du bois et du légume + du mouton pour Laurent, et de la pierre + pose d’une double tuile dans ma caverne + des provisions pour moi. On prépare le terrain pour le moment, c’est clair…
Voilà la situation de mon plateau, juste avant la première récolte de la partie. Je planterai mes graines dans pas longtemps, car, pour l'heure, l'urgence n'y était pas...
Voilà la situation de mon plateau, juste avant la première récolte de la partie. Je planterai mes graines dans pas longtemps, car, pour l’heure, l’urgence n’y était pas…
Allez, aujourd'hui, je vais me lancer plus à fond dans l'exploitation minière, en me faisant aider par des ânes...
Allez, aujourd’hui, je vais me lancer plus à fond dans l’exploitation minière, en me faisant aider par des ânes…
Fin du cinquième tour. La bagarre commence à faire rage entre Odile et moi pour nous placer sur les actions avec expéditions conjointes. Surtout que, dans le même temps, Laurent forge sa première arme. Et puis, voilà, enfin, j'ai ensemencé pas moins de 4 champs avec 2 blés et 2 légumes. Ca c'est fait...
Fin du cinquième tour. La bagarre commence à faire rage entre Odile et moi pour nous placer sur les actions avec expéditions conjointes. Surtout que, dans le même temps, Laurent forge sa première arme. Et puis, voilà, enfin, j’ai ensemencé pas moins de 4 champs avec 2 blés et 2 légumes. Ca c’est fait…
Il faut bien révéler ses choix stratégiques à un moment donné : outre le développement minier, je vais me lancer dans la bière, avec la pose d'une tuile Brasserie dans ma caverne. Il va falloir que je fasse du blé à fond maintenant... Sans oublier de développer mon élevage de bêtes (pour nourrir ma famille)...
Il faut bien révéler ses choix stratégiques à un moment donné : outre le développement minier, je vais me lancer dans la bière, avec la pose d’une tuile Brasserie dans ma caverne. Il va falloir que je fasse du blé à fond maintenant… Sans oublier de développer mon élevage de bêtes (pour nourrir ma famille)…
Fin du septième tour, avec le troisième nain de Laurent en gestation, alors qu'Odile possède une vraie armée de nains maintenant (niveaux : 7, 12 et 12 ) ce qui va encore allonger considérablement ses temps de réflexion. De mon côté, je me reprends une bonne fournée de rubis (ça m'a bien servi la première fois), tout en optant pour du bois (et une expédition hein) en prévision de la mise en place de pâturages (vous avez vu le nombre de moutons et d'ânes sur le plateau ?)...
Fin du septième tour, avec le troisième nain de Laurent en gestation, alors qu’Odile possède une vraie armée de nains maintenant (niveaux : 7, 12 et 12 ) ce qui va encore allonger considérablement ses temps de réflexion. De mon côté, je me reprends une bonne fournée de rubis (ça m’a bien servi la première fois), tout en optant pour du bois (et une expédition hein) en prévision de la mise en place de pâturages (vous avez vu le nombre de moutons et d’ânes sur le plateau ?)…
La partie est belle, longue à souhait (bon faut pas exagérer là par contre...) et je commence à bien percevoir comment aller gêner les autres : je vais aller prendre les moutons ce tour-ci, puis je ferai un sort aux ânes au prochain ! Comme ça, ils manqueront aux autres joueurs... Sans parler de comment bien  utiliser ses rubis pour jouer mon nain armé avant Odile (mais j'y reviens)...
La partie est belle, longue à souhait (bon faut pas exagérer là par contre…) et je commence à bien percevoir comment aller gêner les autres : je vais aller prendre les moutons ce tour-ci, puis je ferai un sort aux ânes au prochain ! Comme ça, ils manqueront aux autres joueurs… Sans parler de comment bien utiliser ses rubis pour jouer mon nain armé avant Odile (mais j’y reviens)…
Ah tiens, un ChtiVival qui fait autre chose que rigoler ou ........... Il sait réfléchir ??? Wahou, quelle classe :-)
Ah tiens, un ChtiVival qui fait autre chose que rigoler ou ……….. Il sait réfléchir ??? Wahou, quelle classe 🙂
Fin du dixième tour, lors duquel je fais surcouiner Laurent en optant pour l'acquisition des 6 ânes de la carte action concernée pour en faire de la bouffe !!! Pas moins de 9 bouffes d'un coup, ça ne se refuse pas, ça laisse voir venir, et surtout personne ne les met en pâturage...
Fin du dixième tour, lors duquel je fais surcouiner Laurent en optant pour l’acquisition des 6 ânes de la carte action concernée pour en faire de la bouffe !!! Pas moins de 9 bouffes d’un coup, ça ne se refuse pas, ça laisse voir venir, et surtout personne ne les met en pâturage…
Fin du onzième tour de jeu, lors duquel je découvre la puissance de l'avant-dernière carte posée : 3PV + 1 bouffe pour deux minerais défaussés (réalisable 3 fois). Du coup, j'empoche 9 PV et 3 bouffes ce qui est très confortable...
Fin du onzième tour de jeu, lors duquel je découvre la puissance de l’avant-dernière carte posée : 2PV + 1 bouffe pour deux minerais défaussés (réalisable 3 fois). Du coup, j’empoche 6 PV et 3 bouffes ce qui est très confortable…
Et paf ! Voici l'action qui fait surcouiner Odile : je défausse un rubis (celui sur mon nain) pour jouer un nain armé avant mes nains non armés. Du coup, je m'octroie les 4 expéditions à son nez et à sa barbe, elle qui comptait bien dessus, forcément...
Et paf ! Voici l’action qui fait surcouiner Odile : je défausse un rubis (celui sur mon nain) pour jouer un nain armé avant mes nains non armés. Du coup, je m’octroie les 4 expéditions à son nez et à sa barbe, elle qui comptait bien dessus, forcément…
Le dernier tour est hyper tendu et, donc, hyper sympa... De mon côté, je mène plutôt ma barque tranquillement, ne voyant pas bien comment Odile pourrait me revenir dessus. Quant à Laurent, il paraît vraiment distancé avec sa trop grande famille à nourrir (ses cultures et ses élevages en ont pâti)...
Le dernier tour est hyper tendu et, donc, hyper sympa… De mon côté, je mène plutôt ma barque tranquillement, ne voyant pas bien comment Odile pourrait me revenir dessus. Quant à Laurent, il paraît vraiment distancé avec sa trop grande famille à nourrir (ses cultures et ses élevages en ont pâti)…
Le superbe développement d'Odile, avec au moins un exemplaire de chaque animal, pas mal de céréales + légumes, peu de cases libres et des aménagements lucratifs. Bravo !
Le superbe développement d’Odile, avec au moins un exemplaire de chaque animal, pas mal de céréales + légumes, peu de cases libres et des aménagements lucratifs. Bravo !
Et voici mes éléments, juste avant que je convertisse mes céréales en PV via ma brasserie pour 18PV. Je suis super content d'avoir réussi à développer quasiment tous les axes possibles (il ne reste que deux cases libres et j'aurais pu, peut-être, ajouté une tuile d'aménagement jaune). J'ai cru que j'allais dépasser les 100PV...
Et voici mes éléments, juste avant que je convertisse mes céréales en PV via ma brasserie pour 18PV. Je suis super content d’avoir réussi à développer quasiment tous les axes possibles (il ne reste que deux cases libres et j’aurais pu, peut-être, ajouté une tuile d’aménagement jaune). J’ai cru que j’allais dépasser les 100PV…

Durée de la partie : 4 heures 15 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores :

Animaux Céréales
Légumes
Rubis Nains Cases vides Aménagements
Pâturages
Mines
Aménagements
jaunes
Or
Mendicité
Total
Odile (rouge) 18-0 2+4 0 4 -3 26 12+9 4 76
Laurent (jaune) 11-0 1+0 0 4 -4 22 0 2 36
Ludo le gars (vert) 21-0 1+0 7 3 -2 32 3 28 93

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’impression d’univers que crée ce jeu, tant avec son matériel, que son thème, que sa durée… Dans un autre registre bien sûr, on retrouve l’ambiance épique des parties de jeu de rôle,
– Les possibilités de gêner les autres, sou couvert d’une interaction pas forcément hyper perceptible de prime abord (prise d’animaux juste pour les transformer en bouffe, utilisation de rubis pour jouer avant, …),
– L’envie de toujours tenter d’aller plus haut aux scores : peut-on atteindre et dépasser d’ailleurs les 100PV ?

On a moins aimé
– La durée délirante des parties, même à trois joueurs (OK, Odile a ralenti considérablement le jeu, mais quand même), je n’ose pas imaginer y jouer à plus de 4 joueurs…

————————————————————————————————————

7 commentaires à propos de “[17/05/2014] Istanbul X 2, Caverna”

  1. Istanbul donne vraiment envie, surtout qu’on peut le jouer en famille :
    une question : j’ai l’impression sur les photos qu’il s’agit d’une version allemande du jeu : c’est ça ? il n’y a pas trop de texte sur le matériel ?

    • Oui, là j’y ai joué sur une version allemande, mais Matagot propose exactement le même jeu, avec juste quelques différences sur la couverture (pas de bordure noire). L’avantage, c’est que dans la version française, les tuiles de boutiques sont en français. Evidemment. Mais c’est le seul texte avec la règle.
      A choisir, la version française permet d’être plus dans l’ambiance avec le texte correcte sur les tuiles. Donc, n’hésite pas…

      • Bonjour,
        Pour Caverna, c’est pas 2 or pv+ 1 pn pour la carte de la période 4 plutôt que 3 pv + 1 pn pour deux minerais défaussés ? Ou bien la version la version Allemande à laquelle tu joues est différentes de la Française ?

        Sinon, j’ai joué à 6 en 3h00 / 3h30 avec explication des règles. J’appréhendais un peu le temps d’attente entre chaque tour et la durée globale, mais en fait, je n’ai pas vu le temps passé et j’en étais le premier étonné.

        • Merci de la coquille : c’était une faute de frappe, on a joué correctement 🙂
          Sinon, je joue bien sur la version française de Caverna… 😉
          Et sinon encore, 3h00 3h30 à 6 avec règles comprises, chapeau bas ! Par chez nous, j’ai des réfléchisseurs de compet et c’est absolument inenvisageable…

      • Merci
        En relisant la partie, je me demandais si les enfants avaient bien accroché (ça a l’air). Et du coup je me disais qu’il pourrait être intéressant d’avoir 2 notes : ta note et la note des enfants.

  2. Je me demande, au vu du commentaire de la 9e photo d’Istanbul (« …contre 2 épices vertes »), si vous n’avez pas fait la même erreur que moi lors de ma 1ere partie, c’est à dire payer l’ensemble des ressources demandées sur les tuiles de mosquée, alors qu’il suffit d’en payer qu’une et d’avoir les autres en stock.
    Sinon, 2 jeux que j’ai apprécié

    • Bingo ! Celle-là, on l’a faite d’erreur 🙂 Merci, mais alors ça me donne l’impression que le jeu va être encore plus rapide et les tuiles de mosquée encore plus attractives. Etonnant même cette règle…
      Bon, il faudra qu’on joue avec alors 😉

      Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six − = 2