[17/06/2004] Einfach Genial

Participants
– Jérôme, peu friand de jeux abstraits mais qui se laisse tenter par celui-ci pour clore la soirée plutôt qu’Einfach Tierisch,
– Romain, toujours partant pour d’autres parties, quelle que soit l’heure !
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Terminer cette grande soirée jeux par Einfach Genial, pourquoi pas ? Voici ce que nous nous sommes dits, tous les 3, au moment de plier bagage et nous voilà donc attablés, à nouveau, bien que l’horaire tardif (1 heure du matin !) aurait pu laisser penser que nous
allions nous arrêter là.
J’explique très rapidement la règle élémentaire du jeu, puis Jérôme est désigné comme premier joueur et la partie débute.


Après 2 tours chacun (3 pour Jérôme), le jeu prend
sa tournure habituelle : on joue groupé les couleurs identiques…


Romain rajoute à son tour une tuile sur le plateau, alors que
les positions sont à peu équilibrées. Seul Jérôme
semble en retard sur la progression de ses marqueurs colorés…


Assez curieusement au vu de la première moitié de la
partie, Jérôme parvient à s’en sortir très
bien et à être bien placé pour la victoire puisqu’il
lui faut faire progresser ses marqueurs violets et jaunes, deux couleurs
très accessibles. Dans le même temps, nous nous battons,
Romain et moi, pour ne pas jouer de vert, la couleur que nous avons besoin
l’un et l’autre (on veut bien placer une tuile en second, mais pas en
premier !)…


Une vue générale de la situation, une fois que j’ai
posé une nouvelle tuile sur le plateau : n’étant pas trop
mal dans les verts conscient que je peux un tantinet bloquer mes adversaires
sur cette couleur, je place la tuile orange/verte à gauche qui
clôt la grande ligne verte…


Une vue de la situation après que j’ai
commencé ma série de Génial ! Deux déjà
au compteur et probablement le violet et le bleu dans pas longtemps…


La configuration finale de la partie, une fois que Jérôme
a réussi à l’emporter et que je suis assez vert de rage
avec mes 4 Génial, un marqueur à 17 et le dernier satané
vert bloqué à 8 points…

 

Décompte final
Durée de la partie : 30 minutes – Mise en place du
jeu : 5 minutes – Explication des règles : 5 minutes
Jérôme remporte la partie avec un score de 10, devant Ludo le gars
avec 8 points et Romain avec 7 points.

Débriefing
Même si je trouve le jeu simplement correct à jouer, Jérôme
et Romain l’ont plutôt trouvé bon, ce qui est donc à prendre
en considération pour ceux qui hésitent à se le procurer.
C’est vrai que le jeu est plaisant, pas prise de tête et, finalement,
assez joli lorsque le plateau se remplit.
C’est l’un des jeux les plus controversés de cette année 2004.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six + = 9