[18/01/2023] Ark Nova

Les dernières parties ont fait dire à Leila que je jouais mieux qu’elle, actuellement, parce que je savais mieux préparer mes fins de parties. Oui, probablement.
Du coup, aujourd’hui, et je le lui propose dès l’entame, je vais lui distiller quelques conseils, au moins durant le premier quart ou tiers de la partie. Notamment, une fois, sur le fait qu’il vaut mieux prendre des sous plutôt qu’une carte au sabot, parce que l’argent est plus que précieux en début de partie.
Donc, voilà, je vous propose de découvrir, tout au long de mes 42 photos et de textes très détaillés, le déroulement de notre toute nouvelle partie de LE jeu Ark Nova

ARK NOVA

Incroyable mais vrai : non seulement Leila avons pioché chacun l’une des deux plateaux de l’extension, le 9 et le 10, mais nous avons également choisi celui-ci parmi les deux ! Ah ah, ça va être sympa…
Les trois projets de conservation de base de cette partie, avec deux en lien avec des espèces (les Reptiles et les Primates) et un avec les lieux (l’Asie). J’aime bien cette combinaison prometteuse et probablement pas mal interactive (les serpents et les singes chapardeurs, ça peut donner !)…
Leila joue donc le plateau numéro 10, celui du Centre de soins, l’un de mes petits chouchous aujourd’hui… Je lui donne quelques conseils pour bien profiter de sa capacité à placer des cartes au-dessus du plateau pour les icônes qu’elles possèdent. Oui, je n’ai pas envie qu’elle se prenne la même rouste qu’au 5 dernières parties…
De mon côté, donc, c’est vers le Zoo géographique, plateau numéro 9, que je me tourne. C’est rigolo parce que c’est le même que j’avais joué lors de la partie précédente d’il y a 3 jours… Et je ne vous ai pas tout dit encore ! 😉
Les jetons pentagonaux jaunes pour cette partie, avec les deux premiers toujours très intéressants assez tôt dans la partie.
Ma main de 4 cartes conservées, avec un Mécène orienté primates, deux reptiles et, pour son icône d’Asie, un Tapir de Malaisie.
Mais surtout, rendez-vous compte comme ça doit être rare : j’ai pioché les deux mêmes cartes d’objectif que lors de la partie précédente !!! Donc, au final, je démarre la partie avec la même configuration (en dehors des cartes en main) que lors de la partie du 15 janvier! 🙂 Ça mérite de voir si je peux faire mieux… ou pas !
Nous avons installé les 6 cartes de la rivière et Leila a pris l’habitude de toujours envoyer les animaux présents dans la station de soins de notre Paradis jeux pour qu’ils soient examinés par l’équipe de soigneurs qui travaille en musique avec Youssou N’Dour en écoute directement via l’enceinte installée en leurs murs… 😉
Allez, c’est parti, avec l’action Construction pour moi, pour un enclos de taille 3, après que Leila a pris une tuile d’Université avec Association juste avant. Moins de pression pour que je joue rapidement Association…
Leila joue très rapidement la carte Mécènes de l’Archéologue pour récupérer facilement deux bonus quand elle en recouvre un. Oui, clairement, c’est une super carte à jouer très tôt dans la partie… A noter que, pour la tuile d’Université qu’elle avait choisie, c’était celle avec un microscope et 2 points de réputation, afin d’avoir le droit de poser cette carte… Bien joué fille !
J’ai joué aussi une carte Mécènes, à savoir l’Institut technologique qui traînait à la rivière, puis un Varan de Gould contre un kiosque déjà construit. Ça me paraît pas mal…
Autant mon plateau semble se remplir vite, autant celui de Leila ronronne… Enfin, pas tant que ça si vous êtes observateur : elle a joué gratuitement une carte de Panda roux sous le haut de son plateau, dans le Centre de soins, ce qui la gratifie de trois icônes : ours, herbivore et Asie. Pas mal du tout et elle garde ses sous…
Fin de la première manche, assez longue pour une fois, genre 30 minutes…
Leila installe, peu après un vivarium à reptiles, l’une de ses nouvelles constructions dont elle est friande… Et il lui en reste des sous !
De mon côté, après avoir construit un parc animalier, pour voir, j’accueille un Âne à l’intérieur. Dans le même tour, je positionne un Orvet commun en Europe et récolte mon deuxième bonus (après celui du Varan de Gould) de continent correspondant.
Tiens, tiens, tiens, que lui passe-t-il par la tête ? Elle a atteint la case 2 de la piste de réputation, sans aucun projet soutenu, et elle choisit… de prendre un bénévole ! De moins en moins fréquent par chez nous…
Fin de deuxième manche, d’une trentaine de minutes elle aussi. Pas du tout le même développement pour tous les deux, mais nos axes stratégiques semblent cohérents dans les deux cas. Reste à savoir si le rythme de l’un sera meilleur que le rythme de l’autre…
Oulhala !!! Misère de misère ! Que me fait-elle ma fillotte ? Elle joue, entre la fin de la manche précédente et le début de celle-ci, le Musée scientifique, qui lui rapporte 1 point de conservation à chaque microscope ajouté, et, pire encore, la Percée médicale, qui lui octroie le gain d’un revenu de 1 point de conservation et un tout de suite grâce au microscope placé sur la carte !
Comment réagir ?
En tout cas, je ne suis pas mécontent de lui avoir chipé quelques microscopes sans savoir… et attendant moi-même, on ne sait jamais, de piocher la Percée médicale !
J’installe un Tapir de Malaise en Asie et un Lapin dans mon parc animalier. C’est moins clinquant, certes…
Le premier projet soutenu l’est par moi : les Reptiles à 2 points de conservation, histoire de démarrer et de retourner une carte.
Du côté de Leila, elle accueille un autre animal dans sa Station de soins, à savoir un Mandrill blessé qui lui rajoute deux icônes de Primate + un d’Afrique.
Vue générale de notre lieu préféré de la maison…
Petite vue de ma main de cartes, ambitieuse je sais… Normalement, à présent, j’ai toutes les solutions pour ajouter les animaux manquants dans les continents adéquats.
Leila m’emboîte le pas sur les projets de conservation mais à un tout autre niveau : elle empoche 5 points de conservation grâce à celui sur l’Asie !
Belle photo d’ambiance… Oui, parfois, LE jeu se joue debout !
Quand je vois les boîtes en arrière-plan, par contre, je me dis que de bien bons jeux ne sortent plus par contre… 🙁
« Trop de jeux et pas assez de temps »…
Fin de la troisième manche. Ah, faudrait-il que je m’affole un peu ? Avec mes moyens certes, mais quand même : Leila a 5 points d’avance en conservation et 10 en attrait… Ludo, allez, réagis ! Et vite !
La quatrième carte que je retourne, après pas mal d’hésitations, est Animaux. Pourquoi ? Pour le point de conservation qu’elle va me rapporter plusieurs fois. Mais, du coup, je ne retournerai jamais Association et ça, clairement, ça me fait du souci (aucun don, bloqué sur les partenariats au niveau 2)…
Oh, oh, alors j’innove : je joue deux fois consécutives sur les partenariats, histoire d’acquérir les deux seuls que j’aurai : Amérique et Afrique.
Et pendant que je piétine ou presque, Leila soutient un nouveau projet de conservation, à savoir le niveau du milieu sur les Reptiles. Et hop, 4 points de conservation + un don ! Allez, ne plaisantons pas…
Ah oui, quand même… C’est effrayant cet écart quand même !!!
Je joue deux primates de ma main, le Tamarin pinché et le Hurleur de Bolivie, histoire de sauver les apparences. Bon, ce faisant, je remporte mon avant-dernier bonus lié à mon plateau (Amériques)… C’est mieux que rien, mais par rapport à Leila, c’est lent, très lent même…
Quand s’arrêtera-t-elle dans les bons coups ce soir ? Elle accueille son animal préféré, oui le fameux Eléphant d’Asie, son Loulou, et va remporter, notamment, une nouvelle carte d’objectif… Oh la la…
Dans la foulée, elle soutient encore un projet de conservation : celui sur les Primates au niveau du milieu, me privant de la possibilité de le faire ! En fait, j’avais complètement zappé ses deux icônes de primates présents dans son Centre de soins et ne me suis pas méfié… 🙁
J’ai beau jouer Mécènes avec 3 X pour prendre des sous et arrêter la pause à une case de la case fatidique, je crains bien que les dés soient définitivement jetés pour cette partie… Leila est même surprise que j’accélère la manche, en raison de sa Percée médicale qui lui rapporte un trésor à chaque fin de manche…
Fin de la quatrième manche. Regardez bien la position des deux marqueurs de Leila et celle des miens… Sérieusement ?
Je me débats, je vis encore et je le prouve avec l’accueil de deux magnifiques, mais onéreux, animaux : la Tortue sillonnée et le Tigre de Sumatra. Bon, je vais remonter un peu, OK…
Juste après, sans surprise, Leila croise…
Je valide le projet Asie au niveau le plus bas et cela va clore définitivement cette partie très douloureuse pour moi. Je n’avais pas l’impression de mal jouer mais Leila a été exceptionnelle !
A noter une curiosité de cette partie : aucun projet de conservation issu de notre main n’a été joué !
Le zoo de Leila une fois la partie terminée.
Et le mien… Presque plein, mais malheureusement il m’aura manqué un tour ou deux pour que ce soit possible et que je revienne encore un peu mieux (zoo rempli donc 7 points d’attrait + ma carte d’objectif qui m’aurait rapporté 2 points de conservation de plus). Dégoûté quand même, mais content, très content même, pour ma fille !!! 🙂
Après le décompte final, voilà la situation de chacun. Oui, je n’ai pas croisé du tout. Oui…
Et voici les cartes d’objectif jouées : Leila en haut et moi-même en bas… Celle en lien avec les microscopes pour Leila, arrivée grâce à son Loulou, est quand même sacrément bien tombée…

Durée de cette partie : 2 heures 50 minutes – Note de cette partie : 20 / 20

Scores de cette partie :

Attrait avant décompte Conservation avant décompte Attrait final Conservation finale Total
Leila (bleu) 63 22 donc 58 63 30 donc 34 63-34 = 29
Ludo le gars (noir) 59 12 donc 88 59 15 donc 79 59-79 = -20

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Oh la bonne raclée que je n’avais pas vu arriver ! Mmmhhh, ça fait du bien ! 😉
– Le côté assez incroyable du jeu : avec les mêmes cartes d’objectif et le même plateau que lors de la partie précédente, je passe d’une belle victoire à une défaite cuisante !
– L’envie d’y revenir… si Leila veut bien me donner des conseils cette fois ! 😉

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————

2 commentaires à propos de “[18/01/2023] Ark Nova”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


huit − 6 =