[18/04/2021] The Colonists

Leila est décidément encore plus dingo que moi…
Pensez… Après avoir forcé son père à enchaîner deux parties sur un âge puis deux sur deux âges, voilà qu’elle me tanne pour qu’on joue une vraie partie (sic…) cette fois sur trois âges !!!
Donc, je suis faible et je cède, nous voilà embarqués, elle et moi sur The Colonists sur trois âges !
Partie attaquée à 15h00…

THE COLONISTS

La tête à l’envers ! Pensez… jouer à ce jeu sur 3 âges avec ma fillotte de 10 ans et 1/2, franchement c’est plus qu’inattendu !
Comme les jours précédents, oui oui je vous rappelle que c’est notre 5ème partie en 6 jours (!!!), nous installons les hexagones pour la mise en place… Leila est première joueuse.
Au hasard, voici les 4 colonies obtenues :
– Alchemist Colony : histoire de glaner plus librement les ressources,
– Trader Colony : pour disposer d’une action alternative au marché, à savoir faire des échanges…
– Storekeeper Colony : pour augmenter plus que sensiblement ses capacités de stockage,
– Envoy Colony : pour avoir plus de choix, avec un deuxième Steward et, ensuite, pour aller plus loin…
Le premier tour a eu lieu et je ne suis pas mécontent d’être allé taquiner Leila dans un angle…
On s’est décidé à jouer le premier âge en un temps record, entre 30 et 45 minutes, certes on n’y arrivera pas, mais on n’en sera pas loin…
Fin du premier âge, joué en 55 minutes…
Le domaine de Leila à cet instant, avec des capacités de stockage de fou et pas mal de fermes + Flats. Jolie entame !
De mon côté, j’y suis allé sur du Forester’s House (en deux exemplaires) et, surtout un Pub (depuis 2 années je pense) et une Factory. J’ai, également, construit pas moins de 7 fermes. Toujours très utiles…
Comme je suis premier joueur, j’installe le troisième marché et le deuxième âge peut débuter…
Au niveau des colonies, j’y vais à fond sur l’Alchemist Colony, l’une de celles que je trouve tellement utile parce que très malléable… Je passe du niveau 0 au niveau 2 en un rien de temps !
Et, très rapidement, je rentabilise la présence du pion violet en allant récupérer 3 bois (voire je peux mixer mes gains avec de l’argile…) car Leila se trouve sur cette tuile !
Peu après, je commence à me rendre bien compte de la place limitée de mon domaine : 20 cases alors qu’il en faudrait le double, je décide transformer deux fermes en estates…
Ça joue bien, très bien même, en face de moi ! Et c’est très expressif ! 😉
M’étant lancé à fond sur une sconde colonie, à savoir Envoy Colony, je dispose maintenant de deux Stewards et, clairement, ça me change la vie ! Tout en gênant la progression de Leila, surtout si elle veut éviter les taxes… A noter que je me construis une toujours utile seconde Factory..
Nous voici quasiment rendus en fin de deuxième âge… Déjà ???!!!
Oui, il ne nous reste plus qu’une année à jouer et on pourra se lancer dans le mythique troisième âge…
Cette fois, ça y est… Après 1 heure 50 minutes de deuxième âge (ultra-condensé non ?), nous allons basculer dans la troisième dimension… 😉
Le domaine de Leila, à cet instant, avec incroyablement peu de bâtiments… mais, par contre, des capacités de stockage de malade !!!
Mon domaine, lui, sature au niveau de ses cases libres : une seule !!!
J’ai construit pas moins de trois Pubs, ce qui me garantit une sacrée rente à chaque tour. Et, au niveau des ambassades, je suis orienté sur trois d’entre elles, dont deux au maximum possible pour le moment…
On a pioché la première carte de marché du troisième âge, ainsi que les trois tuiles qui seront placées par le premier joueur en fin d’année… Que de nouveautés ! Entre les habits, le charbon, les barres d’acier, … Wahou nous ne savons plus trop où se situeront nos urgences !
Et jetez un œil à la nouvelle taxe en cas de tuile occupée…
Cerise sur le gâteau : on ajoute une cinquième colonie ! Qui, raisonnablement, s’y lancera ?
Ça y est, tout est plein, bouclé, ultra-serré !!! Mon domaine m’inquiète mais, clairement, je vais devoir me poser la question de raser un ou deux bâtiments…
Leila passe brillamment le cap du niveau 3 de la Storekeeper Colony ! Par contre, comme elle a assez peu de bâtiments, elle ne pourra pas remplir ses espaces de stockage de ressources un peu rares…
Et vas-y que je combote en posant mes ressources… 😉
De mon côté, je teste certaines options du jeu, de niveau 3 : je dépense deux fois 2 ressources de fer + deux fois un charbon pour obtenir deux magnifiques barres d’acier ! Le marché me les prendrait bien à 4 dollars chacune, mais mes besoins de nourriture m’empêche de récupérer ce substantifique gain, enfin, c’est remis à l’année suivante, puisque la nouvelle carte de marché, de manière hallucinante, me propose la même option !!!
Manquant cruellement de Citizens jaunes, en prévision de la fin de partie (6 PV par Citizen jaune au boulot, au lieu de 2 PV par fermier vert), je transforme deux Flats en deux Apartments ! Et, bien ancrée dans ma tête, l’idée de transformer mon dernier Flat en House… si la tuile qui le permet veut bien arriver à un moment donné !!!
Le terrain de jeu est de plus en plus grand… pour notre plus grand plaisir ! 🙂
Ah… enfin… ma précieuse maison…
Je transforme donc mon Flat en une House, laquelle accueille un marchand rouge, prêt à aller travailler à la Factory, je pense, solution la plus évidente quand on joue sur trois âges.
Nous arrivons, ou peu s’en faut, en fin de la cinquième année du troisième âge… autrement dit la fin de cette superbe partie !
Le plateau de jeu une fois la partie terminée…
Le domaine de Leila, lequel aura clairement pêché par par manque de tuiles de bâtiments, notamment et surtout peut-être de Hunting Lodges pour nourrir à moindre coût ses nombreux Citizens jaunes…
Quand je vois ses capacités de stockage, je me demande si elle ne sentait pas partie pour quatre âges ! 😉
Mon domaine, une fois la partie achevée également, avec une concentration de fou dans la zone des bâtiments et, superbe plaisir, le petit pion rouge du marchand qui se présente à vous ! A droite, j’ai géré mes espaces de stockage sans vouloir en faire trop, c’est passé, ouf ! A noter que, sur la photo précédente et sur celle-ci, nous n’avons pas encore nourri nos pions jaunes et rouges. En bas à droite, sachez que le joli petit habit violet a été stocké par mes soins depuis le début de cet âge, pour la fin de partie, pour faire travailler mon précieux pion rouge… 😉
Petite vue finale des colonies…

Durée de la partie : 5 heures (55 minutes + 1 heure 50 minutes + 2 heures 15 minutes) – Note de cette partie : 20 / 20

Scores de la partie :

Bâtiments Ambassades Améliorations Dollars Fermiers (verts) Citadins (jaunes) Marchands (rouges) Total
Leila (orange) 58 8 1 23 6 30 0 126
Ludo le gars (noir) 83 8+8+2 0 46 10 36 16 209

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La montée en puissance, sans pour autant qu’on s’explose le cerveau, au contraire de ce que je croyais me souvenir de ma seule partie sur trois âges (ici),
– La durée de cette partie, de 5 heures, franchement parfaite pour apprécier ce jeu qui est un must-have (d’ailleurs ma note a grimpé d’un point, le plaçant au firmament ludique sur trois âges) !
– Le non besoin de revenir dans la règle, sauf pour mieux connaître les colonies en général, ce qui est très réjouissant…

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 5 = un