[18/05/2022] Ark Nova

Et une nouvelle partie d’Ark Nova, toujours avec les plateaux asymétriques, histoire de passer un excellent moment entre père et fille ! Quel jeu ! Quel régal ! Quelle envie d’aller encore et toujours l’explorer davantage !

ARK NOVA

A quoi va-t-on jouer à votre avis ? 😉
Le plateau Association en début de partie, avec trois projets de conservation de base en lien avec les continents.
Ma main de départ, avec, à droite les deux cartes objectifs. J’ai déjà bien mon idée sur la stratégie que je compte mener pour sortir de ma zone de confort et aller explorer de nouvelles manières de jouer : j’envisage de soutenir un maximum de projets de conservation (6 dans l’idéal, même si cela paraît très difficile, à moins d’en faire de petits) et de préparer ma carte Géologique en installant deux animaux requérant des rochers ! Oui, clairement, je vais innover (enfin, pour moi)…
Leila choisit le plateau n°8, Hollywood, lequel va clairement l’inciter à jouer à fond les mécènes !
De mon côté, je retiens le plateau n°6, sur lequel j’avais joué lors de ma partie précédente en solo. J’ai très envie de le revoir et de me rendre compte si, oui ou non, son pouvoir est aussi puissant qu’il y paraît…
Les pentagones jaunes de bonus immédiats…
Je suis premier joueur et je démarre par une action Association, afin de récupérer la tuile qui donne 1 point de réputation et autorise une main de 5 cartes. Leila fait de même et opte pour le double microscope.
Tiens, c’est rigolo ça, je joue une carte de mécène qui me rapporte un pavillon et c’est justement ce qui me permet de débuter les constructions dans mon zoo !
Leila, de son côté, recouvre un premier H avec un enclos de taille 1…
Un peu après, mes deux premiers animaux sont bel et bien ceux que j’escomptais placer contre des rochers ! Par contre, je ne profite pas de la capacité de bain de soleil de mon Varan des Steppes, je ne veux pas perdre de si précieuses cartes qui s’articulent bien ensemble !!!
Quelques hésitations…
Fin de la première manche et partie déjà extrêmement agréable !
Hallucinant : je retourne comme première carte ma carte de Mécènes ! La raison ? J’ai en main deux cartes qui nécessitent que ce soit fait et je veux à tout prix les construire…
Dingue ! Leila fait la même chose que moi !!!
Ultra-rapidement, (Leila n’en revient pas mais moi je sais très bien pourquoi), je soutiens un premier projet de conservation issu de ma main : la carte Géologique que je visais depuis le début. Cela me permet de récupérer un premier bonus sur la piste de conservation et c’est très précieux aussi tôt dans la partie…
Fin de la deuxième manche… A noter que ma seconde carte retournée est celle de Cartes. En fait, je me dis qu’avec la possibilité ainsi offerte de saisir dans la rivière dès le niveau 3 d’action, ça pourrait bien me servir…
Petite vue de deux de mes cartes mécènes, celle de droite correspondant parfaitement à mes objectifs de soutenir beaucoup de projets de conservation… Et, allez je le dis de suite, j’en ai une autre en main avec exactement le même gain de fin de partie !!!
Leila hésite à faire avancer la pause mais s’y décide finalement. Elle commence à trouver que sa partie est difficile, sans réussir à obtenir ce qu’elle voudrait… Dommage ça, elle ne va pas profiter autant qu’espéré… 🙁
De mon côté, je poursuis mon aventure en réussissant un gros projet de base sur les habitats diversifiés !
Ah, oui, ça, clairement, ça fait un trou ! Avec deux bonus immédiats empochés (10 sous + partenariat avec l’Europe), je prends de l’avance et tout se déroule au mieux avec mes intentions de départ…
Le Hibou Grand-Duc rejoint mon zoo, ainsi qu’une Tortue Sillonnée, ce qui renforce mon avance et me permet d’avoir enfin un oiseau dans mon zoo (pour deux projets à soutenir…).
Fin de la troisième manche…
Je suis désemparé pour Leila, laquelle n’a toujours pas pris le moindre bonus immédiat sur la piste de conservation ! J’essaie de lui donner des conseils, etc… mais elle est vraiment affectée par son manque de réussite aujourd’hui et c’est dur pour elle. Pour moi aussi du coup… J’aime tellement quand on communie sur ce jeu ! 🙁
Le labo de quarantaine me protégera d’éventuelles attaques de ma fille et le programme mondial est la fameuse carte de mécène qui me rapportera encore 1 point de conservation à la fin avec 5 projets soutenus…
Je soutiens deux projets de conservation dans la même manche, ce qui porte mon total à 4 pour le moment : j’y suis presque…
Fin de la quatrième manche. Toujours pas de démarrage pour Leila sur la piste de conservation. Aïe aïe aïe…
Elle tente de sauver les meubles mais c’est dur. On fera un grand debriefing après la partie pour qu’elle m’explique où se situait son problème et que je lui donne des conseils à appliquer pour la prochaine partie…
Deux nouveaux oiseaux joués dans mon zoo…
La partie est vraiment dure pour Leila et j’en suis tout attristé…
Ça y est : j’ai réussi mon pari un peu fou de soutenir 6 projets de conservation : les trois de base + un lié aux rochers + deux sur les oiseaux !
Je croise !
Le plateau Association une fois la partie terminée… Avec un seul projet soutenu, Leila est vraiment très loin.
Le plateau général avec des écarts qui se passent de commentaires…
Le zoo de ma fillotte aujourd’hui…
Et le mien.
Nos cartes d’objectif respectives :
– Le zoo architectural pour Leila, clairement peu rentabilisé à un tour près… La pauvre, le sort s’acharne !
– Le zoo de conservation pour moi.
Après le décompte final où j’ai empoché pas moins de 8 points de conservation…
Père et fille, bien contents quand même, malgré cette partie atypique : charmante pour moi, douloureuse pour Leila.

Durée de cette partie : 3 heures 30 minutes – Note de cette partie : 20 / 20

Scores de cette partie :

Attrait avant décompte Conservation avant décompte Attrait final Conservation finale Total
Leila (bleu) 37 6 donc 102 37 10 donc 94 37-94 = – 57
Ludo le gars (noir) 47 26 donc 46 47 34 donc 22 47-22 = 25

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’exploration que j’ai menée aujourd’hui avec la réalisation de 6 projets soutenus (dont un sur les rochers) + retournement de la carte mécène + tant d’autres choses qui ont bien comboté…
– Le plaisir presque jouissif que ce jeu peut procurer quand tout se passe bien pour les deux joueurs (le premier tiers de cette partie aujourd’hui),
– La toujours immense envie d’y revenir…

On a moins aimé
– La frustration de la joueuse pour qui la partie peut devenir un calvaire quand rien ne va et où elle ne sait plus quoi faire pour changer les choses ! Leila en est toute tourneboulée aujourd’hui et elle en vient à accepter l’idée de prendre une plateau 0 et non plus asymétrique pour la prochaine fois…

————————————————————————————————————

Une réponse à “[18/05/2022] Ark Nova”

  1. Je comprends très bien la frustration ressenti par les deux joueurs, et c’est un peu le problème pour tout jeu basé prioritairement sur les cartes : avoir des parties qui se déroule sur du velours, quand un autre joueur a la sensation que rien ne va. Et dans ces cas-là, la partie peut être longue !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× huit = 40