[18/06/2020] Boomerang Australia

Et une autre nouveauté découverte ces jours-ci, pas mal attendue et que, donc, j’avais bien hâte de découvrir : Boomerang Australia sortie chez Matagot…

BOOMERANG AUSTRALIA

Découverte de cette petite boîte Matagot, un draft & write qui semble parfait à deux joueurs…
Le pitch du jeu : nous allons jouer 4 manches, avec une main de 7 cartes par manche, sur les 28 du paquet, ce qui veut dire qu’on va jouer la manche 1 et la manche 3 avec les mêmes cartes, mais remélangées, et, de même pour les manches 2 et 4. Le but sera de cocher des cases sur une carte de l’Australie avec plusieurs axes : les souvenirs, les animaux et les activités, ainsi que l’écart entre Lancer et Réception, et les cases lieux effectivement visités. J’y reviens, je sais que ce n’est pas clair…
Voici donc la feuille individuelle sur laquelle chacun va cocher ses cases :
– Les lettres A à Z (puis @ et #) : les lieux visités (bonus de 3 PV pour le premier à remplir la zone colorée),
– La ligne du boomerang : écart entre Lancer et Réception (valeur des cartes),
– La ligne des souvenirs (? vert) : valeur totale obtenue (multipliée par 2 si maximum 7),
– La ligne jaune (? jaune) : valeur des animaux par paire identique,
– La ligne des activités (bleue) : valeurs à trouver en-dessous en fonction du nombre obtenu.
Voici ma main de départ et je vous laisse découvrir les indications portées sur les cartes. Je dois en sélectionner une et la placer face cachée à gauche devant moi, ce sera ma valeur de Lancer de boomerang. Autant choisir une valeur qui peut être assez écartée des autres…
Leila fait de même et, ensuite, on va se transmettre le paquet des 6 cartes restantes.
A chaque tour, ensuite, on choisit une carte qu’on place face visible à droite de la précédente. La carte que j’ai jouée, par exemple, comporte une activité bleue de boomerang, un animal kangourou et correspond au lieu de lettre L. Et ainsi de suite jusqu’à la dernière carte, laquelle reviendra comme un boomerang et sera placée en carte dite de Réception.
Voici donc nos cartes étalées pour la première manche. Comme ma carte de Réception affiche un 3 et ma carte de Lancer un 2, je ne score que 1 sur la ligne du haut de ma fiche. Je vous laisse regarder, ci-dessous, la suite de mes cases cochées et les PV acquis ce tour.
Pourquoi 10 en « souvenirs » ? Tout simplement parce que je totalisais 5, donc inférieur à 7, et que je l’ai donc doublé.
Pourquoi 7 en animal ? Parce que j’ai une paire de koala.
Pourquoi 4 en activité photos ? Parce que j’ai trois fois cette activité sur mes cartes.
Pas compliqué en fait…
Ensuite, comme déjà évoqué, je distribue les 14 cartes restantes pour la deuxième manche, les 14 de la première étant mises de côté pour la troisième manche.
Et on note, à nouveau, en fin de manche, nos lieux visités et nos PV.
Petite vue d’une particularité de la configuration 2 joueurs qui nous a fait pas mal parler : il y a deux cartes avec un ornithorynque rapportant 9 PV au joueur qui les joue dans la même manche. Or, à deux joueurs, ça ne peut quasiment pas arriver, sauf grossière erreur d’un joueur, soit parce qu’un meilleur coup, très improbable, est possible. En effet, s’ils sont dans la même main, dès que l’un des joueurs en pose un, l’autre posera le second. S’ils ne sont pas dans la même main, peut-on prendre le risque de ne pas le poser dès le départ à son tour ? Et, si elles ne sont pas dans les mêmes 14 cartes, aucune chance de le réunir non plus !
Petite vue de ma fiche australienne après deux manches…
En cours de troisième manche… On passe un bon moment ma foi !
Fille et père, père et fille…
Vue de nos cartes étalées en fin de quatrième manche…
Et Leila calcule se scores finaux…

Durée de cette partie : 1 heure – Note de ces parties : 16 / 20

Scores de la partie :

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le look général de l’ensemble : cartes, fiche de prise de notes, …
– La petitesse des éléments, emportable partout (si on laisse la boîte, ça tient dans la poche),
– Le fait de jouer avec deux fois les mêmes cartes à deux joueurs,
– Les multiples axes de notation, rendant les choix difficiles, obligeant à se créer ses priorités…
– Enfin un jeu de draft qui tourne vraiment bien à 2 !

On a moins aimé
– La taille de la boîte, trop grande ! Ce qui peut paraître incroyable car elle est quand même plutôt petite,
– Les ornithorynques à deux joueurs,
– La durée de cette partie (probablement parce que c’est celle de découverte).

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 × quatre =