[18/06/2022] Ark Nova

Leila n’avait pas rejoué à Ark Nova depuis 12 jours ! Autant dire une éternité… Entre temps, j’avais enquillé les parties en solo, aussi, pour aujourd’hui, craignant que j’ai « trop » progressé sur le jeu, elle annonce qu’elle prend à nouveau un plateau 0 malgré ses 3 dernières victoires sur 4 dans cette configuration-là !
De mon côté, évidemment, c’est plateau asymétrique.
On y va ? Je vous raconte tout ça ? 😉

ARK NOVA

Leila est ravie d’y retourner, avec un plateau 0 en ce qui la concerne, un poil inquiète que j’ai enchaîné les parties en solo depuis une quinzaine de jours… 😉
On nous regarde… depuis le sabot de cartes !
Les projets de base sont assez sympas et, surtout, pas si courants que ça par chez nous : je pense particulièrement à celui sur les herbivores. Le plus rigolo, c’est que je m’en faisais la réflexion ce matin : je n’ai jamais, et jamais vu jouer, sur une stratégie herbivore ! Allez, pas chiche aujourd’hui ?
Je retiens le plateau n°1 de la Tour d’observation, sans grande conviction, mais il faut bien en choisir un ! Seule vraie raison : il y a plus de cases de rochers que sur l’autre et j’ai un objectif sur eux, donc…
Ma main de 8 cartes m’effraie un peu : 6 cartes de mécènes, 2 de projets et… 1 seul animal ! Bon, il va falloir bien tout soupeser.
Voici le fruit de ma réflexion avec les idées suivantes : me lancer à fond sur les herbivores, au plus vite, tant pis si je ne pose pas le Mamba vert de l’ouest, même s’il est africain. Pour le projet de conservation, on n’en a pas tant que ça, donc en garder un m’a paru normal. Attendons les oiseaux pour voir…
Et c’est parti !!!
En tant que premier joueur, j’ai opté pour Association directement, histoire d’être sûr de disposer de suite d’une main de 5 cartes et d’un point de réputation…
Trop content de récupérer dans la rivière cette carte de Girafe : un herbivore africain, ça le fait !
Fin de première manche, avec ma Girafe qui a rejoint mon zoo. Yes !
Leila, elle, a accueilli, un animal également (un primate), et joué une carte mécène.
Fin de deuxième manche et les accueils dans mon zoo sont assez rigolos : je ne pose que de herbivores pris depuis la rivière et qu’on a en stock au niveau de nos figurines d’animaux ! Ci-dessus, le Koala…
Déjà ??? Leila réalise le premier projet de conservation de cette partie, depuis sa main, avec la reproduction des primates ! Elle est courageuse et opte pour un bénévole au lieu du retournement d’une carte sur la case 2 de la piste de conservation…
Je poursuis ma stratégie herbivore avec l’accueil d’un Hippopotame nain suivi d’une action Mécènes pour poser ce Terrier de suricates très lucratif à long terme…
J’adore ce jeu et quand les éléments combotent bien (aujourd’hui les herbivores), c’est trop bien !!!
Fin de troisième manche… J’ai pris un net avantage sur l’attrait mais Leila a fait de même sur la conservation, ça compense !
Allez, je démarre vraiment ! Je valide le projet des herbivores carrément au niveau 5, pour empocher 5 points de conservation et revenir à fond sur Leila et même la doubler pour lui chiper le +2 en réputation qui lui tendait les bras !
Incroyable quand même que ces animaux, tous herbivores, se retrouvent dans mon zoo…
A noter que, grâce au Rhinocéros, j’ai pu récupérer une carte de projet de base basée sur les animaux de différents continents.
Fin de la quatrième manche ! L’écart s’est encore creusé sur l’attrait (mais que fait Leila avec tous ses enclos vides ???) alors que c’est collé collé sur la conservation.
Ah, enfin, il était temps : Leila joue deux animaux (reptiles) dans le même tour !
De mon côté, dans la foulée, je continue de remonter sur la conservation, avec la pose de cette carte de projet « Habitats diversifiés », validée au niveau 5 !
Quel encore excellent moment…
Leila relâche un Caïman à museau large dans la nature et va scorer à fond en conservation, faisant clairement se rapprocher ses deux marqueurs… Ça va être chaud cette affaire !
Fin de la cinquième manche : nous avons environ la même avance sur la piste opposée et c’est chaud de chez chaud ! Heureusement pour moi, je pense que j’ai assez bien anticipé mes derniers tours et mes priorités. Mais Leila aussi peut-être ???
Je joue un Kangourou roux avec deux cartes en-dessous (dans sa poche ventrale), encore un précieux herbivore et, en plus, placé dans l’enclos du Rhinocéros en raison de sa capacité de troupeau…
… Puis je le relâche dans la nature grâce à la carte Forêt de bambous, ce qui me rapporte encore 5 points de conservation (perte d’attrait de 7) ! A noter que j’avais joué une super carte de mécènes qui me permettait de : scorer un point de conservation de plus quand je relâche dans la nature et qui me permet, éventuellement, de revenir jouer sur ces cartes de relâchement d’animaux ! Quel splendide programme si la partie dure encore un peu…
Après avoir joué Association au tour précédent (voir photo précédente), je recommence dans la foulée en blindant ma carte de X ! La partie va s’achever et Leila en reste coi…
Je croise pile poil avec un don…
Dernier tour pour la demoiselle…
Vue du plateau Association en fin de partie, avec un nombre de cartes jouées de dingos !!!
Fin de partie : pour le moment Leila ne croise pas, mais c’est proche…
Le domaine de Leila, une fois la partie terminée…
Et le mien ! A noter qu’on a vécu une sacrée drôle de partie : plein d’herbivores et un seul oiseau de toute la partie ! Toujours aussi renouvelé à chaque partie ce jeu…
Véritable fin de partie après le jeu de nos cartes d’objectif et mécènes : très peu amélioration ma foi…
Nos deux cartes d’objectif marron : à gauche Leila score 2 points de conservation et à droite je ne fais pas mieux !

Durée de cette partie : 2 heures 45 minutes – Note de cette partie : 20 / 20

Scores de cette partie :

Attrait avant décompte Conservation avant décompte Attrait final Conservation finale Total
Leila (bleu) 35 26 donc 46 36 28 donc 40 36-40 = -4
Ludo le gars (noir) 53 24 donc 52 53 26 donc 46 53-46 = 7

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’atypique partie (mais ne le sont-elles pas toutes de part la nature même de ce jeu ?) du jour avec cette flopée d’herbivores et de nombreuses espèces quasi-absentes !
– La possibilité, validée par ma victoire du coup, qu’on néglige à, la fois les spécificités des plateaux asymétriques (pas vraiment servi de la tour) et les points en lien avec sa carte d’objectif (seulement 2),
– L’impressionnant total de projets de conservation soutenus aujourd’hui : 8 à nous deux !

On a moins aimé
– La goodification maximale qui distrait un peu trop souvent Leila (elle ne joue plus vraiment au même jeu que moi à certains instants…).

————————————————————————————————————

4 commentaires à propos de “[18/06/2022] Ark Nova”

  1. Magnifique compte rendu encore une fois, bien raconté avec le suspense bien présent 🙂
    De belles prises de risque par Leila, bravo !
    J’ai déjà hâte de lire votre prochain compte rendu =)

  2. Je rejoins Michaël…lire vos comptes rendus de parties haletantes me donne la sensation d’y jouer un peu aussi…alors que mon exemplaire prend bêtement la poussière dans l’armoire faute de temps et d’occasions. Bravo pour votre assiduité et votre capacité à « poncer » les grands jeux/les beaux classiques plutôt que de papillonner d’une nouveauté à l’autre. C’est vraiment appréciable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


2 × = six