[18/01/2004] Medina

Participants
– Julie, à qui je fais le coup de donner une seconde chance à ce jeu qu’elle n’avait pas aimé il y a 2 ans,
– Jean-Noël, aventurier africano-français et grand amateur de jeux,
– Delphine, sa non-moins aventureuse de femme, qui va elle aussi faire un beau voyage via ce jeu,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Alors que nous accueillons Jean-Noël et Delphine pour la soirée et qu’ils comptaient bien en profiter pour découvrir quelques jeux sympas, je leur propose de reconstruire la Medina dans le jeu du même nom. Julie, surprise au début, surtout en raison d’un manque d’enthousiasme initial pour ce jeu, accepte finalement elle aussi de relever ce défi.
Chacun prend les éléments initiaux d’une couleur ainsi qu’un set de composants communs : Julie les rouges, Jean-Noël les verts, Delphine les jaunes et Ludo le gars les bleus. Quelques explications plus tard, la partie peut commencer. Une remarque : nous jouons avec la variante, dite française, qui interdit d’entamer une nouvelle construction de palais d’une même couleur si celui en cours n’a pas été choisi. Une exception : si un palais en cours de construction ne peut plus s’étendre, on est autorisé à en entamer un nouveau.


Julie dépose un bloc marron alors que l’on peut voir, au premier
plan, que je me suis octroyé très rapidement le palais
marron de taille 3 quasiment dans le coin…


Tellement prometteurs, ces palais gris et noir m’ont fait de l’oeil
et je n’ai pas pu résister bien longtemps : je mets le grapin dessus,
malgré leur taille modeste et il ne me reste déjà
plus qu’un seul toit. Heureusement que les marchands se promènent
bien comme il faut, ce n’est pas Jean-Noël, en vert, qui me contredira…


Une vue globale de la situation, alors qu’une immense zone est désertée
par les constructions. On peut noter que j’ai déjà construit
4 palais sur 4, alors que Delphine et Jean-Noël en sont à
2 sur 4 et Julie à seulement 1 sur 4… Je suis un tantinet inquiet,
est-ce légitime ?


Julie, sur la fin, en train de rajouter un nouveau bloc noir, alors
qu’elle est la seule à qui il manque un palais. On ne joue plus
que tous les deux, Delphine et Jean-Noël n’ayant plus d’éléments
à poser depuis un tour ou deux…


Une vue générale de la situation : selon toute vraisemblance,
vu la position des marchands, les palais gris, noir et marron du centre
sont prometteurs…


A son tour, Delphine pose mur sur mur le long du rempart Sud. Elle
escompte récupérer le jeton de bonus lié à
la tour de cet angle, un peu plus tard dans la partie…


L’un des moments clés de cette partie : Julie ayant réussi
habilement à diriger le marché dans une impasse où
elle est seule à marquer, je suggère très fortement
à Delphine, placée à ma droite, de clore ce marché
afin que je puisse en entamer un nouveau ailleurs, qui l’arrange elle
et moi, au lieu que ce soit Julie qui aie ce privilège… Elle
accepte, comme en témoigne cette file close de marchands…


Après quelques hésitations (ah… culpabilité
😉 je me décide à ne pas suivre ce que j’ai dit à
Delphine, craignant qu’elle soit trop bien placée au score (très
nombreuse tuiles bonus, beaucoup de murs, grands palais dont 2 taille
6)? J’entame donc le nouveau marché une rue plus bas que ce qui
l’arrangeait…

Cliquez pour agrandir !
La configuration finale du jeu. Bien qu’ayant hésité
sur le palais noir à prendre (en bas ou en haut à droite),
elle opte pour celui du bas car, bien que pénalisant Delphine et
pas moi, elle marque plus de points…

Décompte final
Ludo le gars remporte cette partie avec un total de 44 points,
devant Julie avec 39 points, Delphine avec 33 points et Jean-Noël avec
27 points.
Le détail, composant par composant, est le suivant :

Palais
Marchands
Murs
Jetons palais
Jetons tours
Total
Julie
18
8
4
4
5
39
Jean-Noël
17
4
5
1
0
27
Delphine
20
2
6
5
0
33
Ludo le gars
17
16
6
0
5
44

Débriefing
Très apprécié, Medina a quand même semblé
un peu longuet et prise de tête ce soir. Julie, de son côté,
a bien accroché et reconnaît que c’est un bon jeu. Youpi !
Au niveau des enseignements liés à cette partie, il est clair
que le positionnement des joueurs autour de la table est crucial, comme dans
nombreux jeux, car le fait que Delphine close le marché du haut m’a quand
même bien servi (les 6 points liés au marché du bas en résultent).
D’autre part, si je regarde le nombre total de points engrangés grâce
aux marchands en ce qui me concerne, c’est assez impressionnant : 16 points,
c’est à dire que 64 % des marchands touchent l’un de mes palais !!!

Medina est un jeu très tactile, au matériel saisissant et aux
mécanismes limpides : plus j’y joue, plus j’aime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 2 = sept