[18/06/2011] Heimlich & Co X 2, Tanz der Hornochsen

Après-midi ludophile en ce samedi et trois parties plaisantes et fun au programme. Deux de suite du Spiel des Jahres d’il y a 25 ans : Heimlich & Co du sieur Kramer, puis une
partie d’un jeu du même auteur, Tanz der Hornochsen, un jeu dérivé du 6 qui prend, en plus conséquent et plus jouissif pour moi.

 

HEIMLICH & CO :

 


Réussir à amener son personnage coloré sur la case 42 sans se faire repérer par les autres joueurs, tel est le délicat challenge qui nous est proposé dans ce jeu de bluff majeur ! A
noter que nous jouons sans la variante de notation des couleurs adverses une fois arrivés sur la case 29, pour plus de rapidité et de facilité lors d’une première partie…

Au premier tour de jeu, aucun des joueurs n’a voulu prendre le risque de se faire repérer et les agents secrets ont ainsi tous plus ou moins avancé de 1 à 3 cass en tout… Parmi
ceux-ci, deux sont neutres : mais lesquels ?

Tristan hésite sur les déplacements à réaliser, sous le regard amusé de Jérémy, nouveau ludophile en puissance…

Après avoir provoqué un décompte, Marie-Bé déplace le dossier secret vers un autre bâtiment inoccupé…

Les choix deviennent délicats. Je suis en possession de la carte bleue et je me demande bien où placer le dossier secret après ce substantiel gain de 10 points… D’autre part,
vais-je réussir à le faire arriver avant que le rouge ne le coiffe ?

Finalement, après que j’ai amené le bleu sur la case 3, c’est Tristan qui clôt la partie, en déplaçant le bleu de deux cases et le vert sur le dossier secret ! Comme c’est moi qui
ai le bleu, il me donne la victoire sur un plateau ! Merci mon gone…

Nous remettons le couvert, sans rien changer à part les cartes distribuées, évidemment (quoique : Tristan et moi obtiendrons les mêmes !!!).

C’est le jour des prouesses pour Tristan, lequel réussit un coup rarissime : il lance le dé qui s’immobilise totalement sur un sommet !!! Cela valait bien une photo
surréaliste…

La partie est très plaisante et chacun sent bien qu’il faut avancer caché…

Maitena clôt cette partie, en faisant arriver l’agent secret jaune (le sien !), suite à une légère imprudence de Marie-Bé (elle l’aura placé juste en position d’arriver). A noter
que rouge et bleu ont avancé toute cette partie ensemble…
Bilan synthétique :

On a aimé
– L’évidence et le côté paisible de ce jeu,
– Les finesses de bluff à tenter,
– L’impression qu’en 25 ans, ce jeu n’a pas pris une ride
.

 

On a moins aimé
– Le jeu s’appauvrit un peu sans la notation des suspects, mais on y gagne en temps et en calme neuronal, alors…

 

Scores de la partie :

 

Manche 1

Tristan (rouge) : 41
Jérémy (violet) : 27
Marie-Bé (jaune) : 22
Maitena (gris) : 25

Ludo le gars (bleu) : 42 

 

Manche 2

Tristan (rouge) : 33
Jérémy (gris) : 4
Marie-Bé (vert) : 18
Maitena (jaune) : 44

Ludo le gars (bleu) : 33 

Note du jeu (sur cette partie) : 17 / 20

 

Durée de la partie : 30 minutes pour les deux manches

 

 

 

———————————————————————————————————————————————–

TANZ DER HORNOCHSEN :

 


Thème stupide (la danse des bêtes à cornes !) et look assez kitsh et tape à l’oeil ! Pas vraiment séduisant le jeu… Et bien, en fait, c’est un super jeu d’estimation, de prise de
risque et de gestion (légère, hein, la gestion)…

Ce qu’il ne faut pas : atteindre la case 60, celle du tas de fumier ! Autrement dit, gagnera le joueur le moins avancé sur la piste quand l’un d’eux aura atteint cette case
fatidique…

Les 4 lignes de gauche, en haut, sont actives, comme en témoigne la présence de tuiles numérotées (10, 16, 91 et 38). Chacun va choisir une tuile parmi ses 6 cachées derrière son
paravent et celles-ci vont être retournées simultanément (ici : 86 pour Gérard, 78 pour Maitena, 42 pour Tristan, 27 pour Jérémy et 12 pour moi)…

En commençant par la plus petite tuile jouée, elles sont placées par ordre croissant sur les pistes, en respectant le principe du moindre écart. Comme on peut le voir ici, aucune
case de vache n’a été atteinte ce tour, donc aucun point n’a été marqué par les joueurs. Puis, on recommence…

Maitena est la première à encaisser des points avec l’atteinte de la vache de la deuxième piste. En compensation, elle peut récupérer une ou deux tuiles de la ligne. Ensuite, sa
tuile est  placée en tête de la première ligne non active vers le bas…

Les tours s’enchaînent avec bonheur et nous découvrons sans dommage les cases spéciales (bouses de vaches, double tuiles, vache heureuse, …). A noter un léger oubli : on omet
d’interdire la présence d’un seul pion par case de la piste de score. Pas hyper grave non plus…

Comme la première ligne de la partie droite est active, nous allons jouer deux tuiles par tour…

On a l’impression de pouvoir contrôler certains trucs, mais, en fait, en contrôle-t-on autant que ça ? Jérémy pourrait nous en parler…

Oulha ! Gérard achève cette jolie ligne de vache avec une tuile n°6…

Nous ne sommes pas loin de l’épuisement des tuiles. A noter que Jérémy (blanc) n’a jamais dépassé la case 10 et que Tristan (jaune) vient de réussir un incroyable et improbable
retour en reculant de deux fois 10 points (grâce à l’effet, deux fois de suite, de la case visible vache heureuse de la dernière piste du plateau)…

Gérard s’emballe au score (il est sur la case 51) et je ne suis pas moin derrière, alors que Jérémy maintient son cap d’extrême lenteur. Tristan, lui, a repris des points…

La partie s’achève suite au dépassement de la case fumier par Gérard. Bravo à Jérémy pour sa très belle partie, avec une victoire archi-méritée…
Bilan synthétique :

On a aimé
– Le fun génialement jovial du jeu : on couine, on tique, et, si possible, on fait couiner aussi les autres !
– Les possibilités de contrôle du jeu… ou en tout cas, l’impression de pouvoir y parvenir !
Le 1 qui boucle après le 99, générant des effets assez violents…

 

On a moins aimé
– ?

 

Scores de la partie :

 

Gérard (rouge) : 61
Maitena (bleu) : 32
Tristan (jaune) : 20
Jérémy (blanc) : 10
Ludo le gars (vert) : 48 

Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20

 

Durée de la partie : 1 heure

 

 

 

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf × 6 =