[18/07/2004] Brouhaha

Participants
– Gérard, très à son aise dans le rôle de l’imitateur d’animaux,
– Julie, un peu moins volubile au moment d’incarner une poule ou un singe,
– Maitena, très contente de jouer à ce jeu où il est toujours aussi difficile de tenir une main de cartes,
– Natacha, la grande cousine de Maitena, ravie elle-aussi de jouer à ce petit jeu,
– Maxence, à qui je décerne la palme de l’intérêt pour ce jeu tant il a fait preuve d’attention et d’implication,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Il est des jeux que ne savons bien décalés avant même d’y jouer et que, dans ce contexte, il convient de sortir dans des situations qui s’y prêtent. En ce qui concerne Bouhaha, je pensais bien qu’une partie entre 3 générations pourrait avoir son petit effet, aussi je profite d’une visite familiale en ce dimanche d’été, pour convier mon père, ma femme, ma fille et les 2 enfants de ma sœur à une petite partie de cris d’animaux…
Quel spectacle !


Bien que possédant 2 cartes chasseur dans ma main parmi mes
7 cartes de départ, j’attends 3 tours pour me servir de l’une d’entre
elles et récolter, ainsi, la première carte butin de la
partie. Il n’est pas si facile de jouer la même carte qu’un autre…


3 p’tits enfants en train de pousser des cris d’animaux à qui mieux mieux…


Les 2 cousines se sont pris au jeu et Maitena poussera même la
réussite jusqu’à nous feinter avec le 3ème chasseur
du jeu, sans que l’on se doute qu’elle l’avait joué face cachée…


Une vue de ma main de ma cartes en cours de partie, permettant surtout
d’admirer la qualité des illustrations, véritable source
d’émerveillement de la part de l’ensemble des joueurs présents
(enfants comme adultes)…


L’ambiance est là et l’on peut admirer Julie qui invite Natacha à taper elle aussi au centre de la table, suite à un cri
d’animal qu’elle pense avoir identifié. Le hibou, dans son fauteuil
vert, pousse un hululement inutile, donc, tout comme le loup de gauche
qui hurle pour rien…


Une vue du butin de Julie lorsqu’elle défausse sa 7ème
carte et qu’elle remporte cette partie avec 7 points. Pour la petite histoire,
cela faisait 2 tours que Maxence et moi essayons de jouer la même
carte et que, lors de l’ultime tour, Julie et Natacha tapent avant nous
sur la table !

Décompte final
Durée de la partie : 30 minutes – Mise en place du
jeu : 5 minutes – Explication des règles : 10 minutes
Julie remporte cette partie avec un total de 7 points, devant Natacha, Maitena
et Ludo le gars avec 4 points chacun, Maxence avec 2 points et Gérard
avec 1 point (pas cher payé pour sa prestation d’imitateur :-).

Débriefing
Jouer à ce jeu dans un jardin avec des voisins en vis à vis est
un moment à vivre, surtout lorsque les voisins descendent se promener
dans leur potager, sous les cris de loups ou autre cochons, et particulièrement
lorsque ce ne sont pas que des enfants qui participent au jeu…
Brouhaha aura beaucoup plu, aujourd’hui, aux 3 adultes et 3 enfants présents,
et je dois dire que Maxence, du haut de ses 4 ans, et Maitena, avec son coup
réussi du chasseur, m’ont vraiment vraiment impressionné. Il est
clair que ces deux-là sont assez précoces au niveau jeu…
Le seul défaut du jeu m’a semblé être son côté
un peu répétitif et longuet, surtout lorsque les cartes animaux
transitent entre les joueurs et que certaines sont inutiles (l’alter-ego a été
éliminé). De même, je pense qu’il faut vraiment jouer à
ce jeu de manière bon-enfant, car, sinon, on s’expose à des accords
entre joueurs voisins, du genre : »allez on joue tous les deux le cochon,
puisque je viens de t’en passer un ». Et là, c’est clair, le jeu
perd tout son intérêt fun et enjoué.

Mais qu’est ce qu’elle est belle cette boîte en métal…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


sept + 7 =