[18/09/2003] Manhattan

Participants
– Sandie, nouvelle venue à Rochetaillée pour nos soirées ludophiles du jeudi,
– Sébastien, son copain, qui l’a suivie dans ce lieu sympathique pour rencontrer des gens sympathiques 😉
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Ce soir, le 18 septembre 2003, nous inaugurons nos soirées jeux découverte du jeudi, dans le cadre de notre association Les Ludophiles, à Rochetaillée. Pour bien commencer la soirée, avec de nouveaux venus simplement abordés lors du forum des associations 5 jours plus tôt, je suggère une petite partie de mise en route sur Manhattan, histoire de se lancer dans un jeu ni trop simple, ni trop ardu. Savamment dosé en somme.

Sandie prend les blocs bleus clairs (et non pas verts… 😉 Sébastien
les oranges et votre serviteur les bleus foncés. J’expose rapidement
la règle, et notamment celle qui impose de construire dans 3
quartiers maximum à la première manche, 4 à la
seconde, 5 à la troisième et 6 à la dernière.
Mes 2 partenaires de jeu semblent comprendre assez rapidement, aussi
nous ne tardons pas à sélectionner nos 6 premiers blocs
à placer (je commence, histoire de les mettre à l’aise).

La première manche permet à Sandie et Sébastien
de se familiariser avec les mécanismes de jeu et, à l’issue
de celle-ci, Sébastien vire en tête avec une petite, mais
déjà correcte, avance sur Sandie et moi. Il faut dire
que sa copine se plaît à positionner ses blocs dans les
quartiers que j’ai investis, quand ce n’est pas directement sur mes
propres blocs ! La coquine…


En fin de première manche, seuls 3 quartiers sont en cours de
construction…

La troisième manche sonne l’heure de
la révolte, surtout lorsque je me permets de dire à Sandie
qu’il vaudrait mieux arrêter de se chamailler, Sébastien
étant quand même seul en tête. Le résultat est
sans appel : Sébastien, attaqué de toute part, voit ses
positions fondre et ses majorités se réduire à une
peau de chagrin.
Dans le même temps, malin que je suis 😉 je prends négligemment
quelques majorités intéressantes…


En cours de quatrième manche, les bâtiments sont déjà
bien élevés et tout le monde ne peut plus espérer
prendre d’assaut la plus grande tour…

La partie arrive bientôt à son
terme et, malgré ma perte au tout dernier moment de la plus haute,
au profit de Sandie, je pense que ma position est la plus avantageuse
(notamment grâce à plusieurs majorités dans les quartiers).
Mes adversaires réussissent à me faire perdre 2 majorités
sur 4, mais cela devrait encore suffire. Mais juste…


Sandie, très déterminée, se passionne rapidement
pour ce jeu, en faisant preuve d’une grande fourberie (elle ne cesse de
placer ses blocs sur les miens)…

La seconde manche se déroule de manière
très similaire à la première, Sébastien réussissant,
grâce à une formidable discrétion, à oeuvrer
dans son coin, relativement peu gêné par les 2 autres joueurs.
Il maintient son avance lors du décompte.


Sébastien joue bien et son score s’en ressent : il se montre
discret, malgré sa première place au score, ce qui plaide
en sa faveur…

La quatrième manche se révèle
fort tendue, avec de solides batailles pour conserver ou renforcer ses
propres majorités. Quant à la plus haute tour, même
si Sandie paraît bien placée, je ne dis pas encore mon dernier
mot.
Les blocs conservés par chacun pour cette ultime manche sont assez
disproportionnés, ce qui provoque des situations intéressantes
: impossibilité de revenir sur certains bâtiments, peur de
voir un gros bloc « tomber » sur un bâtiment où l’on
est propriétaire, … A ce petit jeu, Sandie semble revenir très
fort dans la partie.


La configuration finale du plateau

Décompte final
Je remporte cette partie avec un total de 48 points, devant
Sandie avec un total de 45 points et Sébastien avec 41 points.
Le détail, manche par manche est le suivant :

Manche 1
Manche 2
Manche 3
Manche 4
Sandie
4
14
29
45
Sébastien
9
20
29
41
Ludo le gars
5
16
34
48

Débriefing
Pour une partie de découverte, Sandie et Sébastien se sont débrouillés
comme des chefs, comprenant assez vite l’importance de venir chatouiller les
autres joueurs sur leur terrain de jeu. Sandie, tout particulièrement,
a compris qu’en recouvrant des blocs adverses, on réalise plusieurs objectifs
en même temps :
– Réduction du nombre de ses immeubles et augmentation du sien,
– Réduction de son éventuel majorité sur le quartier et
amélioration de la sienne,
– Accroissement de la hauteur du bâtiment et mise à l’écart
potentiel des autres joueurs.

Ce jeu est excellent pour présenter le concept de jeux allemands à
de nouveaux joueurs et je gage que Sandie et Sébastien reviennent souvent
nous rendre visite le jeudi soir, dans le Hall de la Bibliothèque de
Rochetaillée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ six = 10