[18/10/2003] Mitternachtsparty

Participants
– Stéphane, un peu réticent de terminer sur un jeu aussi débile,
– Patcom, à qui ce type de jeu convient mieux que les vrais jeux du type Stephensons Rocket ;-))))),
– Loïc, qui n’aura pas trop à négocier dans ce jeu, il devrait donc s’en sortir ;-)))))),
– Sébastien, que l’on verra écroulé de rire sur la table (nous pas vous),
– Sandie, fatiguée à présent, mais qui aime bien les jeux fun pour les fins de soirée,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Suite à nos parties déjà mythiques de Die Fürsten von Florenz et de Stephensons Rocket, il nous fallait un jeu ultra-simple et très fun pour clôturer la soirée, sachant que nos deux amis dijonnais avaient prévu de rentrer en Bourgogne dans la nuit.
Dans ce registre, Mitternachtsparty, le fantôme de minuit en français dans le texte, fait figure de prétendant sérieux…
Allez, en route dans la maison hantée…


Loïc fait progresser l’un de ses deux pions jaunes, alors que
le fantôme Hugo n’est pas très loin…


Et encore un 1, alors que le fantôme est deux cases derrière
lui. Il y a de quoi pêter les plombs, n’est-ce pas Monsieur Patrick…


Lors de la troisième et dernière manche, je réussis
le tour de force (quel talent quand même ;-)) de faire rentrer mes
deux pions rouges dans les deux cachettes à bonus. Cela suffira-t-il
au score ?


Patcom est le dernier joueur en course et bien que la cachette la
plus proche soit à 4 cases, il ne réussit que des 1 au
dé. Le fantôme se rapproche à grands pas…


Hugo aura eu le dernier mot : le pion turquoise de Patcom aura été
dévoré juste à temps…


La configuration finale du jeu

Décompte final
Stéphane remporte cette partie avec un total de -3,
devant Ludo le gars avec -4, Patcom avec -8, Loïc avec -20, Sébastien
avec -25 et Sandie avec -35.
Le détail, manche par manche est le suivant :

Manche 1
Manche 2
Manche 3
Total
Stéphane
– 5
2
0
– 3
Patcom
0
– 8
0
– 8
Loïc
– 6
3
– 17
– 20
Sébastien
– 15
– 10
0
– 25
Sandie
– 16
– 9
– 10
– 35
Ludo le gars
– 9
– 1
6
– 4

Débriefing
Dans le style jeu crétin, je demande Le fantôme de minuit ! Et
cela marche, à merveille. Quels que soient les joueurs attablés,
ce jeu a toujours autant de succès. Pourquoi se priver ? C’est sûr
que ce n’est jamais de la haute stratégie, mais dans tous les cas, c’est
du plaisir et de la bonne rigolade…
Je reverrai longtemps la tête hilare et déconfite de Patcom lorsqu’il
a accumulé les 1 alors que le fantôme courait à ses trousses…
Excellent !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


5 − trois =