[19/02/2022] My City – Épisodes 22 23 24, Raise

Et encore deux mois de passés sans qu’on ait rejoué à ce jeu à campagne de Reiner Knizia, et, enfin, en cette belle journée de samedi, nous allons nous engager sur l’ultime chapitre… Voici donc : My City – Épisodes 22 23 24

Ensuite, histoire de terminer sur un jeu plus léger, plus fun et juste parfait pour être présentée à Fabrice, nous jouons à Raise, un jeu très récent sous des apparences de vieux ! 😉

MY CITY – ÉPISODES 22 23 ET 24

Ultime chapitre de notre superbe campagne débutée le 24 avril 2021…
Ce chapitre 8, intitulé « Prospérité », va nous faire toucher du doigt que le plus important, au final, c’est de bien vivre dans My City :
– Retrait de tous ses bâtiments bleus, sauf ceux avec engrenages, installation de palais rouges et création de parcs (épisode 22),
– Bâtiments jaunes bonifiés si touchant des arbres (épisode 23),
– Interdiction de construire sur les arbres (épisode 24).
Détail des gains possibles lors des 3 derniers épisodes.
Vous noterez que, à la fin, nous aurons des bonus finaux liés aux pépites possédées, aux arbres et aux rochers en place. Et ce sera tout !
Et c’est parti, après quelques révisions de règles, deux mois après nos dernières parties sur ce jeu…
Nous devons construire de manière adjacente à notre palais tout juste collé sur la case E6.
Ça se prend -déjà- la tête…
Ayant réussi en premier la liaison ferro-portuaire, je gagne un autocollant de rail que je viens de coller sur ma zone du bas. Il va falloir que je la joue fine si je veux espérer remporter la campagne, Fabrice étant globalement en avance…
On s’approche de la fin de l’épisode 22…
Argh… j’en avais besoin et on ne jouera pas cette tuile jaune !
Bon, fin de l’épisode 22 avec cette cité pour Fabrice.
Celle-ci pour Leila.
Et la mienne.
Leila, comme elle a terminé 3ème derrière Fabrice et moi, colle un deuxième autocollant de palais. A noter que Fabrice n’est qu’à 1 PV du bonus de 1 croix !!!
Allez, je tente le tout pour le tout sur les rails, en essayant d’aller chercher les deux pépites…
L’épisode 23 débute avec ce premier grand bâtiment posé qu’on positionne tous les trois exactement de la même manière !
Un peu après, tandis que tout le monde y va de son rail bonus ! 😉
Observez bien ma zone de rochers à gauche : j’ai préparé mon coup pour coller pas moins de 4 arbres avec mes deux dernières tuiles…
Voilà ce que ça donne ! Bien content je suis, même si ce sera surtout important pour la suite à mon avis…
Fabrice, qui remporte cet épisode, avec le bonus de 1 PV cette fois, poursuit son avance ! 🙁
Son plateau…
Celui de Leila qui, au final, est deuxième de cet épisode.
Et mon plateau, celui du troisième qui va donc pouvoir ajouter un palais ! Je couine car je n’aurais pas pensé que le fait de ne pas bonifier mes usines avec un rail (qui fait passer les zones industrielles de 2 PV à 3 PV) allait me mettre aussi loin…
Et voici mes deux palais adjacents.
Démarrage de l’ultime épisode et mes objectifs sont plus que clairs : empocher les deux rails bonus, ce qui m’en fera 4 en tout (avec les deux de fin d’épisode), essayer de conserver ma deuxième place sur les arbres (derrière Leila) et ne rien céder sur les rochers (nous sommes à égalité avec Fabrice). Ensuite, pour la victoire de l’épisode, on verra bien. En tout cas, Fabrice a, à mon avis, déjà trop d’avance sur moi pour que j’espère quelque chose…
Élimination de la grande église en forme de croix…
Allez, opération remontada en cours avec l’atteinte, grâce à un premier bonus de rail, de la case où se trouvait 3 croix à faire (collage de deux pépites pour ce faire)…
Je vais bientôt empocher le second bonus de rails (liaison ferroviaire) tout seul à nouveau ! Yes…
Voilà, c’est fait, et l’ambiance continue de monter d’un cran, comme toujours lorsqu’on joue tous les trois à la maison…
Je couine et surcouine de cet enchaînement malvenu des dernières cartes : les seules trois cartes qu’il ne me fallait pas sortent d’affilée et je dois rejeter les bâtiments concernés, soit une perte sèche de 3 PV, puis l’église tant chérie arrive enfin, en tout dernier, tandis que Fabrice peut, du coup, s’en défaire sans perte de PV puisqu’il arrête là sa partie (et c’était la dernière carte)… 🙁
Le plateau de Fabrice une fois la partie terminée et… il l’a encore gagnée ! Grand bravo à lui après cet enchaînement de trois victoires aujourd’hui !
Le plateau de Leila, elle qui a, comme Fabrice, empoché le bonus d’une croix grâce au dépassement de la case 50 de la piste…
Et mon plateau final, avec mon objectif des 4 rails atteints, mais trop de retard, comme je le pensais, par rapport à Fabrice pour espérer quoi que ce soit sur l’ensemble de la campagne.
Il ne nous reste plus qu’à obtenir nos bonus finaux et ça en sera définitivement terminé pour la très belle campagne de My City !
Photo souvenir finale…

Durée de ces parties : trois fois 1 heure – Note de ces parties : 16 / 20

Scores de la première partie :

Piste Arbres Rochers Églises ZI Total
Fabrice (ours rouge) 10 11 0 14 14 49
Leila (cerf orange) 11 15 -10 0 10 26
Ludo le gars (loup gris) 7 12 0 14 10 43

Scores de la deuxième partie :

Piste Arbres Rochers Églises ZI Total
Fabrice (ours rouge) 14 11 0 8 18 51
Leila (cerf orange) 13 18 0 0 12 43
Ludo le gars (loup gris) 13 12 0 8 8 41

Scores de la troisième partie :

Piste Arbres Rochers Églises ZI Total
Fabrice (ours rouge) 15 13 0 6 21 55
Leila (cerf orange) 16 20 -2 3 15 52
Ludo le gars (loup gris) 14 17 0 9 6 46

Scores finaux de la campagne :

Croix amassées Bonus de pépites Bonus d’arbres Bonus de rochers Total
Fabrice (ours rouge) 51 2 (14) 0 (15) 1 (28) 54
Leila (cerf orange) 30 0 (5) 2 (20) 2 (14) 34
Ludo le gars (loup gris) 45 1 (10) 1 (17) 1 (28) 48

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Finir une campagne est toujours un moment magique…
– Voir atteindre la fatidique case 50 à trois reprises lors de ces trois épisodes (on se demandait si c’était possible),
– Les bonnes trouvailles de ce dernier opus.

On a moins aimé
– Les mauvaises surprises des éléments qui s’en vont, au fur et à mesure des parties (surtout si on avait misé dessus) : là, ce sont les bâtiments bleus (sauf les usines)…

————————————————————————————————————
RAISE

Poursuivons la journée avec un jeu d’enchère qui devrait plutôt être taillé pour Fabrizio l’excité du soir… et que dire de Leila ? 😉
Raise, je vous l’ai déjà présenté, c’est un jeu d’enchère avec un deck de 30 cartes identique par joueur, sachant qu’avec celui-ci il convient d’amasser un maximum de récompenses (comme le 18 ci-dessus) couplées aux cartes jouées par vous-même et les autres pour remporter la mise !
Ci-dessus, J’ai misé le plus au premier tour (pion marron) avec un total de 9 (3 X 3), tandis que Fabrice (pion gris) a misé 6 (2 X 3) et Leila (pion beige) 2 (1 X 2). C’est donc à Leila de surenchérir sur l’avant-dernier ou de laisser tomber en retirant son pion.
Comme le pion gris est le seul encore en jeu, c’est Fabrice qui remporte la carte de récompense ainsi que toutes les cartes jouées (valeurs de 1 ou 5 inscrites dans les ronds noirs sur les cartes de mise). Chacun complète sa main à 6 cartes et c’est reparti pour un total de 9 manches…
Ça mise tout doux tout doux parfois…
Et ça rigole ! 😉
Je flippe un peu : Leila et moi avons pris l’idée de dépenser nos grosses cartes (de caleur 5 PV donc) sur la même ronde ! Elle en est à 50 sur la piste et moi 45… Dois-je relancer ou abandonner ? Il ne nous reste que deux cartes chacun, oulha c’est chaud !
Allez, j’y suis allé et la réaction de Leila est sans équivoque : elle va devoir laisser filer ce juteux butin !!!
Ah….. 😉
Petit éclairage stratégique : on n’a que peu intérêt à utiliser ses grosses cartes (de valeur 5 PV) car, si on les perd un autre joueur en profite. Le mieux est de les garder en main pour les scorer à la fin. Enfin, disons que c’est ce que je croyais avant d’attaquer cette partie… Mais, à présent, je nivelle ce propos : il faut savoir les dépenser pour alléger sa main, mais en s’assurant d’y aller sur des rondes qu’on ne pourra pas ne pas remporter ! Élémentaire mon cher Watson… 😉
Oh le gros combat à nouveau, cette fois entre Fabrice et moi, avec un sacré gros butin encore à empocher…
Bouhhhhh…. Je dois le lui laisser ! 🙁
Dernière ronde…
Et c’en est fini avec un nouveau gain important de Fabrice, ce qui semble valider clairement sa victoire…

Durée de cette partie : 45 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores de cette partie :

Plis empochés Cartes en main Bilan
Fabrice (gris) 110 0 110
Leila (beige) 49 6 55
Ludo le gars (marron) 67 05 72

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’impression d’avoir appris quelques bases stratégiques à propos des grosses cartes de PV,
– La très grosse envie de découvrir ce jeu à 4 ou, encore plus intrigant, 5 joueurs, car ça doit être un sacré foutoir !!! Pas sûr qu’on maîtrise tout, certes, mais ça mériterait d’être vu !
– Le score hallucinant de Fabrice, bluffant même, hein, soyons clairs…

On a moins aimé
– ?

9 commentaires à propos de “[19/02/2022] My City – Épisodes 22 23 24, Raise”

  1. Une superbe découverte du FIJ par l’auteur de Thèbes !!!
    Joué en configuration 2 et 3 joueurs. Je le préfère à plus de 2.
    Hâte de pouvoir y rejouer pour tenter de nouvelles stratégies…

  2. Seul petit reproche, il me semble un peu cher (25€ prix public) pour atteindre son public : ça reste un jeu de cartes.
    Il n’était peut être pas utile d’avoir de si beaux dés car on ne les manipule presque pas…

  3. Bonjour, je viens de jouer l’épisode 22.
    A la fin, lors du décompte des points, je me retrouve second juste derrière le premier, à 2 points près.
    Mais j’ai obtenu un rail que j’ai utilisé lors du décompte des points pour améliorer le bonus usine afin de gagner 3 PV ou lieu de 2. Ce qui fait que j’ai 5 points de plus (si je compte 3 au lieu de 2 par usine) et donc je passe premier.
    Ma question : Le bonus usine 3pv au lieu de 2pv on le compte directement durant cette partie ? (Auquel cas je gagne) ou est ce qu’il prend effet à la partie suivante (je perd du coup).
    Car c’est pas très clair. Si je suis l’ordre chronologique du décompte des points, on a les usines qui valent 2 puis ensuite dans la ligne du dessous on peut coller l’autocollant rail qui permet de passer à 3pv.
    Bref si vous pouvez m’aiclairer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six − = 4