[19/12/2019] Maya, Miyabi

Petite soirée jeux ce soir, avec Leila, histoire de revoir quelques jeux franchement plaisants auxquels nous avons joué ces derniers temps : Maya, tout d’abord, un pur jeu de placement hyper élégant ; Miyabi, ensuite, un jeu tout en finesse de Michael Kiesling. Bonne lecture…

MAYA

Après avoir beaucoup apprécié ce jeu quelques jours auparavant, hop, on le rejoue ! Toujours à deux…
Ma main de tuiles de départ…
Au premier tour, Leila pose un double oignons contre Tikal, marquant ainsi 2 PV, tandis que je pose deux tuiles de piment entre deux cités, marquant aussi 2 PV…
J’essaie de voir ce que peut donner la stratégie « avoir 7 tuiles sur son chevalet »…
La partie est vraiment sympa, le jeu est fluide et malin. Un régal !
On n’a toujours pas décompté la moindre cité, chacune de celle du plateau pouvant encore être agrandie. Ci-dessus, je viens de commencer de tendre un piège à Leila en créant cette sorte de couloir tout à fait à gauche, avec mes oignons verts tout du long. Pour le moment, pour la cité du bas, Leila est largement majoritaire mais, va savoir, que se passerait-il si la cité s’agrandissait vers le haut ?
Je renforce mon piège en ajoutant une nouvelle tuile double oignons en haut. Leila tombe dans le pièce en agrandissant la cité du bas au lieu de la fermer avec n’importe laquelle de ses tuile légumes…
Du coup, j’agrandis moi-même une dernière fois cette cité pour la clôturer et devenir majoritaire : 6 à 5 ! Au final, je score 30 PV et Leila seulement 15 PV… Elle couine…
Le plateau en fin de partie…

Durée de cette partie : 35 minutes – Note de ces parties : 18 / 20

Scores de la partie :

Total
Leila (rouge) 120
Ludo le gars (vert) 174

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Les coups qu’on peut tenter de construire sur le plateau de jeu pour piéger son adversaire,
– Les multiples manières de jouer : placer rapidement des tuiles ? agrandir des cités pour avoir 7 tuiles sur son chevalet (et donc du choix) ? être opportuniste ? autre ?

On a moins aimé
– A deux joueurs, on pourrait trouver le jeu un peu plan plan …

————————————————————————————————————
MIYABI

Autre super jeu découvert récemment et auquel il nous faut rejouer pour le revoir, encore et encore : Miyabi…
L’étalage de la première manche sur les 6 que comportera notre partie à 2 joueurs…
Au premier tour, j’opte pour une tuile en angle.
Fin de première manche…
Leila hésite…
Fin de deuxième manche.
Fin de troisième manche et, donc, nous sommes à mi-partie… A noter que je ne suis vraiment pas loin du niveau 5 avec les pagodes bleues…
De même avec les étangs et c’est là, même, que je suis le premier à poser une tuile au niveau 5 ! Bilan : un joli bonus de 8 PV m’attend en fin de partie… Là, nous sommes en fin de quatrième manche.
Fin de cinquième manche. Je vais obtenir le bonus des pagodes dans pas longtemps, je peux placer n’importe quelle forme au niveau 5…
Arghhhh… Pour ce faire, il aurait fallu que sorte au moins une tuile avec pagode bleue à l’étalage ! Ce qui n’est malheureusement pas le cas… 🙁
Fin de partie, avec le bonus de 7 PV lié aux bosquets fleuris pour Leila…
Et mon plateau, en fin de sixième manche également, sachant que j’ai pratiquement tout foiré lors des deux dernières manches : pas de nouvelle atteinte de niveau 5 et négligence complète en ce qui concerne les majorités…
Le plateau des scores juste avant le décompte des bonus et des majorités : 22 PV d’avance pour moi…
Je ne peux m’empêcher de montrer ce que j’ai perdu comme PV à la fin pour ne pas avoir eu de tuile avec pagode bleue : les 9 PV de bonus + les PV liés à la hauteur de l’élément placé (de 5 à 15 PV en fonction du nombre) ! Une perte sèche de 14 à 24 PV quand même…

Durée de cette partie : 50 minutes – Note de ces parties : 18 / 20

Scores de la partie :

Piste Bonus Majorités Total
Leila (orange) 138 7 15+12+9+8+7+6 202
Ludo le gars (noir) 160 8 7+6+4+4+3+6 198

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le plaisir vraiment très fort, ressenti lorsqu’on tente d’optimiser ses coups en montant vite et haut,
– L’élégance globale qui se dégage du jeu,
– Les enseignements que cette partie m’a apportés personnellement : ne pas tout miser sur un type de tuile à l’étalage, ne pas négliger les majorités, …

On a moins aimé
– Le hasard de l’étalage qui peut clairement faire couiner…

————————————————————————————————————

3 commentaires à propos de “[19/12/2019] Maya, Miyabi”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


sept + 9 =