[19/04/2003] Sozoikum

Participants
– Jean-Marc, alias JMT, auteur et joueur lyonnais en visite à Rochetaillée,
– Krazey, grand amateur des jeux de la série et qui ne connaissait pas Sozoikum,
– Marie-Gabrielle, également en visite au sein de l’association Les Ludophiles,
– Ludwig, allemand lyonnais 😉 qui goûte aux joies ludiques en Val de Saône,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Rapporté d’Essen à l’automne, mais sans traduction française évidemment, Sozoikum attendait patiemment sur mes étagères qu’une âme charitable veuille bien en faire une traduction acceptable afin d’être testé. Carine s’étant collée à la tâche, nous avons pu le tester à l’occasion de la première Thématique de l’association Les Ludophiles à  Rochetaillée sur Saône, pour l’inauguration du 19 avril. Le thème de la journée tombe d’ailleurs à point : Les jeux de survie et d’évolution, ce qui cadre assez bien avec ce jeu préhistorique tendance délirant.

Nous nous attablons à 5 pour la découverte
de ce jeu, dont un allemand pur souche : Ludwig, qui devrait pouvoir nous
aider formidablement pour la validation de la traduction et la logique
des mécanismes. Super !

Les cailloux sont disposés sur la carrière
de pierres, les pierres précieuses sont placées à
la mine et nous choisisson notre effigie, toutes plus esthétiques
les unes que les autres…
Nous entamons les festivités et je m’illustre immédiatement
en perdant lamentablement 5 pierres au jeu du Bluff ainsi que les cailloux
qui reviennent facilement au dénonciateur. Départ laborieux.


3 joueurs possèdent déjà 2 cailloux chacun alors
que carrière regorge de pierres toutes plus intéressantes
les unes que les autres…

Comme je suis un Cro-magnon fort peu subtil,
je me fais systématiquement prendre au jeu du Bluff, je me fais
voler les pierres précieuses que je rapporte de la mine et, fin
du fin, lorsque je tente de dérober des pierres, soit personne
n’a été en chercher, soit nous sommes 2 à jouer la
même carte !
Pendant ce temps, MarieGabrielle, Fabien et JMT sont de plus en près
de la victoire, avec des stocks de 3 ou 4 cailloux chacun.


Marie-Gabrielle en architecte préhistorique professionnelle…


Jean-Marc me prépare mon capital initial de pierres précieuses,
pendant que Krazey comptabilise ses stocks…

La partie est plaisante et le jeu est agréable.
Chacun à notre tour nous choisissons le type de récolte
qui sera mis en place, et nous nous apercevons vite de la préférence
pour le Bluff, obligeant chacun à tenter des coups de folie.
On a même vu Jean-Marc accuser Marie-Gabrielle de ne pas avoir
mis 2 pierres dans sa main comme elle l’annonçait. Et oui, il
savait pertinnement qu’elle en avait mis au moins 15 ! Après
quelques palabres, nous tranchons pour dire que sa dénonciation
n’avait pas lieu d’être puisqu’il faut en mettre au moins ce que
l’on annonce et non pas la valeur exacte. Dommage, surtout que cela
semblait être la seule solution pour bloquer un joueur en avance
(avec un fort capital de pierres précieuses).


Même si elle n’a pour l’instant que 2 cailloux, Marie-Gabrielle
possède un tel capîtal de pierres précieuses qu’il
devient difficile de la contrer…

Ce qui semblait inévitable se produit
: Marie-Gabrielle acquiert son 5ème caillou et, dès sa
première tentative, parvient à construire sa jolie bâtisse
en pierres.
Bravo !

Décompte final
Marie-Gabrielle remporte cette partie en ayant construit
la première maison de l’âge de pierres.

Débriefing
Cette partie de Sozoïkum s’est révélée bien sympathique,
même se ce n’est certainement pas le jeu de l’année, ni même
le meilleur de la série. Les mécanismes s’enchaînent bien,
on ne voit pas le temps passer et, au final, le seul défaut réel
me semble qu’il est difficile de bloquer un adversaire en passe de l’emporter
grâce à un grand capital de pierres précieuses : on peut
lui voler des cailloux, certes, mais il aura tout loisir d’en acquérir
de nouveaux grâce à ses richesses et pourra, le cas échéant,
proposer un tour sans carte pour éviter les tigres et autres ptérodactyles.
Une autre astuce, non testé, pourrait être, en cas de Bluff, de
s’auto-dénoncer entre joueurs mal classés, afin d’être sur
que les cailloux iront à l’un ou à l’autre (entente préalable
et alternative).

Un jeu fun, sans plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 5 = quarante