[19/05/2004] Einfach Genial

Participants
– Ludo le gars, votre serviteur, tout seul ce soir 😉

Déroulement de la partie
Une fois n’est pas coutume, je vais sortir un jeu de la ludothèque et y jouer… tout seul ! Et oui, comme Einfach Genial l’annonce sur la boîte, il m’intéressait de voir ce que cela pouvait bien donner.
Je place donc le plateau au milieu de la table, prend connaissance des spécificités des règles à 1 joueur :
– Surface de jeu délimitée par la zone blanche,
– Placement de 2 plateaux individuels l’un à la suite de l’autre, avec, pour chaque ligne, la case 18 et 0 du plateau suivant qui sont identiques (en cas d’avancée d’un marqueur qui dépasserait les 18, il est placé sur le 0 du plateau d’après, en attente du tour suivant),
– Pas de chevalet, mais pioche d’une nouvelle tuile à placer obligatoirement à chaque tour.
La partie peut dès lors commencer…


Après le premier tour de jeu, la seule couleur bénéficiaire
est le orange…


Au premier plan, on peut constater que je dois placer une tuile jaune/bleu
et que plusieurs options se présentent à moi…


Hasard terrible de la pioche : la couleur orange, seule marquée
au premier tour, ne sort plus du tout et je crains de plafonner à
3 points dans cette couleur. A cet instant précis, je viens de
faire basculer le marqueur bleu du premier au second plateau…


Ultime tour de jeu et la chance me sourit : je pioche une tuile comportant
du orange et je vais donc pouvoir la placer dans le dernier espace vacant
du plateau…


Une vue générale après 6 tours de jeu. Plus
la partie progresse, plus je me rends compte de la nécessité
de se réserver des zones monocolores pour le moment où
sortira une tuile de la couleur concernée, voire comportant deux
fois la même couleur. …


Il va falloir que je travaille clairement le
orange et le violet…


Ouf ! Le orange a retrouvé le chemin de mes doigts lors de
la pioche et cela me permet d’envisager l’avenir avec plus de sérénité,
surtout que je réussis dans l’entreprise assez délicate
que je me suis fixée : lorsque je le pourrai, je tenterai de
m’arrêter pile sur 18, histoire de ne pas gaspiller des points
bêtement ou de me trouver arrêté à 17 et de
risquer dépasser largement au prochain tour…


Une vue de la situation finale de la partie,
avec un score que je trouve satisfaisant, surtout que j’ai ainsi groupé
3 couleurs au même point et que je n’ai gaspillé qu’une
seule case sur le plateau…

 

Décompte final
Durée de la partie : 15 minutes – Mise en place du jeu : 5 minutes – Explication des règles : 5 minutes
Je remporte la partie ;-)) avec un score de 23, sachant que deux autres couleurs sont à 23, une est à 26, une est à 31 et la dernière est à 32, d’où un total général de points de 158.

Débriefing
Einfach Genial ne m’a vraiment pas transcendé tout seul, car il est beaucoup beaucoup trop tributaire de la pioche. Déjà qu’à 2 joueurs ou plus, on a l’impression de subir la pioche, alors là c’est vraiment le summum ! Je ne vois pas l’intérêt de jouer ainsi en solitaire : on pioche on pose, et on recommence.
Reste qu’il est amusant de voir les scores réalisables si personne ne vient vous embêter et à ce petit jeu j’ai eu l’impression d’avoir réussi un résultat sympa qui mériterait d’être étalonné avec ceux d’autres joueurs (je vais d’ailleurs poster dans ce sens sur TricTrac…).
Une remarque : si je n’avais pas pioché de orange lors du dernier tour, mon score aurait été de 18 au lieu de 23 ; d’où une évidente preuve du caractère quasi-aléatoire de cette configuration du jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


sept − 6 =