[19/05/2005] Fjorde

Participants
– Sylviane, joueuse blanche, de retour d’Espagne et qui va gagner les pays scandinaves ce soir,
– Ludo le gars, joueur marron, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Le joli matériel de ce jeu, couplé à un système à priori intéressant (créer des chemins
pour couvrir des zones), m’attirait au plus haut point, c’est pourquoi la seule présence de Sylviane en ce début de soirée ludophile se prête très bien à un petit test en une manche.
J’explique la règle à la touriste espagnole qui nous a rejoint depuis peu puis la partie débute rapidement, Sylviane avec les blancs et moi-même avec les marrons.


Dès l’entame, je place une ferme sur l’une des extrémités
de la zone en construction, puis Sylviane m’emboîte le pas…


Bien bronzée, Sylviane aborde les pays froids avec sérénité,
rajoutant ici une tuile à proximité de l’une de ses fermes
blanches…


Les champs se déploient à partir de nos fermes et les
zones imprenables, pas si nombreuses que ça au début de
cette phase, se créent progressivement suite au rajout de nouveaux
champs…


A cet instant de la partie, on tombe sur la première tuile cachée
que l’on ne peut pas placer (à gauche), ce qui nous permettra,
à l’avenir, d’avoir le choix entre placer cette tuile et une tuile
cachée…


Une vue de la configuration une fois la première phase achevée.
On va pouvoir entamer la seconde à partir de cette construction-là…


Une vue de la situation en fin de partie, alros que j’ai placé
la totalité de mes jetons de champs !

Décompte final
Durée de la partie : 30 minutes – Mise en place du jeu : 5 minutes – Explication des règles : 15 minutes
Ludo le gars remporte cette partie avec un total de 20 champs contre 9 à
Sylviane.

Débriefing
Sympathique jeu où il faut savoir placer ses fermes ni trop tôt
(risque d’enfermement dans des zones sans beaucoup de champs), ni trop tard
(pas le temps de poser les 4, d’ailleurs j’ai mis ma dernière sur la
dernière tuile cachée !). En revanche, bien que me faisant penser
à des jeux de la famille de Twixt dans la seconde phase, le jeu est trop
« déterminé » alors et on fait de son mieux avec ce qu’on
a…
Jouer une manche, oui, plusieurs cela risque d’être trop long et finalement
peu utile. Sympa, mais pas transcendant…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 − = null