[19/05/2005] Sputnik

Participants
– Romain, fusée bleue, subjugué par le matériel fourni,
– Sylviane, fusée violette, elle aussi fort impressionnée par les emballages individuels des pions,
– Ludo le gars, fusée verte, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Ayant apporté plusieurs nouveautés ce soir, nous nous décidons pour découvrir ensemble le splendide jeu de fusées proposé par Gigamic : Sputnik. J’explique la règle élémentaire à Romain et Sylviane, puis nous attaquons notre partie, dans une configuration équilibrée : une disposition en triangle de nos bases et fusées.

Manche 1


Le positionnement initial des éléments conduit à
un esthétisme rare, n’est-ce pas…


Romain se marre tandis que Sylviane fait mine de réfléhir
alors que le jeu ne semble pas se décanter de si tôt…


La partie s’approche de son terme et à ce moment-là Sylviane
ne peut plus jouer : sa fusée se trouvant sur sa propre base, elle
ne peut même pas s’en servir comme d’un joker ! Elle est donc éliminée…


Finalement c’est Romain qui l’emporte, sachant que je ne peux pas déplacer
ma fusée verte…


Après un tour, chaque joueur a déplacé sa fusée
sur la planète juste en face d’elle et le jeu est parfaitement
symétrique…


Sylviane s’apprête à déplacer sa fusée
sur un plateau qui commence à se vider de manière notable.
Les places commencent coûter chères…


La partie va s’achever mais sur la victoire de qui ? Bien malin qui
pourrait le dire sachant que bleu et vert peuvent encore utiliser leur
base respective…

 

Romain remporte la première manche

Manche 2


A l’issue du premier tour + 1 déplacement de Sylviane, de la
seconde manche, nous nous sommes amusés à vider la position
centrale en retirant successivement les 4 planètes qui s’y trouvaient…


Coquine la Sylviane : elle a voulu m’empêcher de me servir de
mon joker, mais elle s’est fait prendre à son propre piège
puisque, ne pouvant pas se déplacer à son tour, elle se
fait éliminer, m’offrant du même coup un déplacement
providentiel sur ma base de départ…


Nos 3 fusées sont à présent regroupées
mais nous ne sommes pas en mesure de savoir qui est le mieux placé.
Nous en parlons d’ailleurs à ce moment-là et nous sommes
d’accord pour dire qu’il est trop difficile d’anticiper quoi que ce
soit sur ce jeu ce qui n’est pas très agréable…


Une vue générale du plateau en fin de partie, que Romain
remporte à nouveau, alors que nous restons dubitatifs devant
un plateau aussi vide…

Romain remporte la seconde manche

Décompte final
Durée de la partie : 15 minutes par manche – Mise en place du jeu : 5 minutes – Explication des règles : 5 minutes
Romain remporte les 2 manches de cette soirée.

Débriefing
Ce petit jeu fort beau ne nous aura pas trop emballés au niveau des mécanismes
ludiques et c’est bien dommage car avec un tel matériel on aurait souhaité
trouver un jeu génial, et avec des règles aussi pures on aurait
aimé un jeu un tant soit peu prévisible. En fait, on a la sensation
de rester sur sa faim une fois la partie finie, non pas que le jeu soit mauvais,
mais parce que le jeu ne se révèle anticipable qu’à quelques
tours du terme (un peu comme Babylone
quelque part…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


un × 8 =