[19/05/2012] Puerto Rico, Râ the Dice Game

Deux parties de jeux ayant déjà fait leurs preuves ce soir, avec Puerto Rico en entame, suivi du non moins bon Râ the Dice Game, dans un style un peu plus light bien sûr…

 

PUERTO RICO :

 


La fameuse boîte Alea de 2002, une bien bonne année que celle-ci puisque c’est aussi l’année de naissance de Tristan, attablé avec Françoise et moi ce soir (tous de sympathiques
membres de la classe en 2 d’ailleurs :-)…

Françoise est désignée première joueuse et démarre avec de l’indigo, tout comme Tristan, alors que je démarre avec du maïs. Au premier tour, après qu’on a planté (du tabac pour
moi) et reçu des colons (Tristan),je produis deux tonneaux de maïs (je suis le seul à produire, ce qui me va bien)…

Je produis à nouveau, au tour suivant, lorsque Tristan est Gouverneur, puis je vends au marchand lorsque je deviens Gouverneur, convaincu que je pourrai exporter dans pas longtemps,
sur le grand bateau cela va sans dire, tout en glanant trois ou quatre doublons puisque le personnage n’a pas encore été choisi…

La partie est vraiment lancée, avec des axes stratégiques qui diffèrent pas mal selon les joueurs : Françoise fera un peu d’indigo puis du café et du maïs, Tristan se limitera à
l’indigo et à un peu de maïs, quant à moi, je serai à fond dans le tabac (très rapidement), sans négliger un peu de maïs et d’indigo pour faire bonne mesure…

Les bateaux se remplissent, avec celui de 4, plein de tonneaux d’indigo, prêt à être déchargé…

Tristan se tâte sur le personnage à choisir et Françoise réfléchit à son prochain tour…

Bien, on voit sur mon plateau qu’avec 2 tabac, 1 maïs et bientôt 1 indigo, je vais produire varié et profiter du marché (tuile mauve de Petit Marché pour un bonus de 1). Sans
compter qu’avec mon Dispensaire, mes tuiles de plantation arrivent à présent chargées d’un colon…

J’aime encaisser des doublons ! En utilisant le bâtiment mauve qui va bien, je peux revendre au Marchand des tonneaux déjà vendus, ce qui me permet, à deux tours d’intervalle,
d’empocher deux fois 5 doublons avec la vente de tabac, surtout que j’empêche Françoise, du même coup, d’y vendre son café…

A la tête d’une sacrée fortune, je construis le premier grand bâtiment mauve de la partie, alors qu’il me reste encore, après achat, pas moins de 8 doublons…

Tristan peine à monter en puissance avec ses quatre plantations (3 indigo + 1 maïs), lesquelles ne sont pas très rentables. De plus, il n’a pas assez de bâtiments mauves pour
bonifier d’autres aspects du jeu…

J’aime bien mon plateau de jeu ce soir…

Puerto Rico, ça peut prendre la tête :-)))

Ca c’est de la production mes amis… Certes, j’aurai un peu de pertes, mais comme on arrive en fin de partie (il reste 1 colon hors bateau et je n’ai plus qu’un espace de
construction libre), il faut maximiser ses exportations, donc…

Le plateau de Françoise une fois la partie achevée. A mon sens, elle n’a pas assez rentabilisé son café et n’a pas investi assez tôt dans les grands bâtiments violets. Cependant,
pour une partie de découverte, elle s’en est plutôt très bien sortie…

Le plateau de mon gone, lequel souffre clairement de plantations et de bâtiments. Mais qu’a-t-il fait de son argent ? Où sont passés ses investissements ?

Mon plateau en fin de partie, avec ma zone de bâtiments pleine et contenant deux grands bâtiments activés. A noter un ultime investissement en canne à sucre, une denrée extrêmement
rare ce soir…
Bilan synthétique :

On a aimé
– La logique interne du jeu, laquelle est implacable de pertinence
,
– La fluidité de l’ensemble, avec l’impression qu’on joue tout le temps,
– Le fait que pour un jeu de 10 ans, il n’a pris aucune ride !

 

On a moins aimé
– ?

Scores de la partie :

 

 

PV Bâtiments Bonus Total
Françoise 20 20 6 46
Tristan 27 14 6 47
Ludo le gars 28 24 7+7 66

 

 

Note du jeu (sur cette partie) : 20 / 20


Durée de la partie : 1 heure 40 minutes

 

 

 

———————————————————————————————————————————————–

 

RÂ THE DICE GAME :

 


Moins de trois minutes après ouvert la boîte, nous attaquons la partie, après un résumé de règles de deux minutes chrono !

Françoise a entamé, avec ses cubes rouges, suivie de Tristan avec ses cubes jaunes et de votre serviteur avec ses cubes verts…

Râ ayant atteint la dernière case de la piste, la première époque se termine et nous allons décompter le Pharaon (favorable à votre serviteur), le Nil (favorable à Françoise) et les
Civilisations (favorable à Tristan)…

Une fois le décompte effectué, nous pouvons attaquer la deuxième époque…

Concentration maximale pour le rejet de deux dés (jaune et violet)…

Yes ! A mon tour, je parviens à aligner pas moins de 5 Nils, ce qui va me permetrre de faire progresser mon marqueur de Nil de deux cases et de le mettre en crue…

J’hésite, j’hésite…

Fin de deuxième épqoue avec Tristan qui score à fond sur le Pharaon et les Civilisations, au contraire de Françoise qui n’a aucun cube sur ces dernières. De mon côté, j’apprécie
déjà mes 7 points liés au Nil…

Une fois le décompte effectué, il semble que la victoire devrait se jouer entre Tristan et moi, à moins que Françoise nous fasse un coup de Trafalgar sur cette ultime époque…

Hop, hop, hop ! J’obtiens 5 Civilisations, ce qui me permet de placer 3 cubes sur celles-ci (bleu, jaune, vert)…

Tristan couine, car il lui faut à tout prix placer un cube sur les Civilisations…

Secouez-moi !

Pas prévu ça… Alors que j’escomptais bien obtenir soit un monument rouige, soit un monument violet, je sors pas moins de 4 Soleil ! et un monument violet, hein, quand même… Du
coup, je vais provoquer une catastrophe et je choisis qu’elle s’applique sur les Monuments…

Aïe, aïe, aïe, Françoise profite finalement de la catastrophe sus-citée, puisqu’elle peut venir occuper la dernière case d’une colonne de Monument, suite au retrait du cube jaune
bloquant qui s’y trouvait ! Et Râ atteint la dernière case, donc on va décompter…

Voici à quoi ressemble le plateau juste avant le décompte final de la troisième époque, sans que Tristan ait pu placer un cube sur les Civilisations (il doit encore couiner le
bougre…).

Et la situation une fois le décompte effectué, zone des Monuments comprise. Je gagne, certes, mais d’un cheveu sur Tristan, surtout s’il avait eu une Civilisation à la fin. A noter
que Françoise réussit à recoller au score…
Bilan synthétique :

On a aimé
– La simplicité générale de ce jeu, pourtant pas si simpliste et hasardeux que çà,
La compensation des effets négatifs du hasard avec les 3PV accordés en cas de 3 Soleils sortis et de catastrophes en cas de 4 ou 5…
– La possibilité de jouer en 3 minutes, ce qui est super plaisant quand même !

 

On a moins aimé
– L’obtention de 2 Soleils est quand même le pire tirage possible à son tour…

Scores de la partie :

 

 

Début de partie Fin époque 1 Fin époque 2 Fin époque 3
Françoise (rouge) 10 14 9 33
Tristan (jaune) 11 16 26 35
Ludo le gars (vert) 12 17 22 41

 

 

Note du jeu (sur cette partie) : 18 / 20


Durée de la partie : 45 minutes

 

 

 

———————————————————————————————————————————————–

Une réponse à “[19/05/2012] Puerto Rico, Râ the Dice Game”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 8 = dix-sept