[19/07/2004] Dracula

Participants
– Vincent, comte Dracula la nuit venue,
– Ludo le gars, votre serviteur, et Van Helsing ce soir.

Déroulement de la partie
Histoire de terminer notre soirée de préparation des prochaines Rencontres du Web sur une note ludique, je propose à Vincent une partie de test de Dracula, un jeu à deux que je n’ai pas encore eu le loisir de découvrir. Il se colle aux règles tandis que je me mets dans la peau du tavernier de service en allant chercher du ravitaillement liquide…
Peu abordable, ce jeu n’est pas très facile à expliquer et Vincent consacre une quinzaine
de minutes pour m’exposer l’enchaînement des tours de jeu, tout en précisant que les effets des cartes d’action seront découverts durant la partie. La partie débute enfin, avec Dracula en premier joueur…


Dracula est un jeu où la lecture des règles est assidue
et on y revient souvent…


Une petite rencontre sympathique Comte… Un chasseur de vampires de
valeur 1 n’est pas très difficile à battre, en revanche
cela arrête son déplacement…


Petit retour dans la règle pour Vincent, afin de vérifier
si l’on doit remplacer la carte de rencontre adverse éliminée
immédiatement ou si l’on peut réaliser l’action spéciale
de sa carte avant (et comme celle-ci lui permet de récupérer
un vampire de valeur 3 dans la défausse, il aimerait s’en servir
le bougre)…


Une vue de la configuration finale du jeu, juste après la photo
précédente, puisque je me doute du coup de bluff de Vincent
qui veut me faire croire que la carte objectif qu’il me manque est après
la barrière jaune. Je décide d’aller prendre la carte voisine
du port, juste avant la barrière jaune, voyant là un gros
coup de bluff, et je vise bien : il a bel et bien placé son dernier
objectif en ce lieu…


Après quelques tours, Dracula est toujours présent au
port (figurine noire en haut), alors que Van Helsing (figurine marron
au centre) a déjà eu la chance de retourner une carte objectif
adverse (cercueil au premier plan) parmi les 2 que la mise en place initiale
oblige a positionner…


Ah… là Van Helsing se sent moins bien, avec l’amulette de
Dracula qui lui fait perdre un point de vie (cube marron) sur les 4 possédés
au départ…


Le tournant de la partie : nous avions récupéré
3 objectifs chacun au moment où je joue une carte d’action pour
regarder la main de Dracula (j’en vois un sur les 4 cartes qu’il a). 2
tours plus tard, il n’a plus que 2 cartes en main, aussi j’utilise une
carte spéciale pour piocher au hasard une carte dans sa main. Bingo
: je pioche une carte objectif portant mon total à 4 ! Sur cette
photo, Vincent vient de placer la barrière jaune en fin de son
tour…


Vade Retro Satanas…

Décompte final
Durée de la partie : 1 heure – Mise en place du jeu
: 10 minutes – Explication des règles : 15 minutes
Je remporte cette partie avec un total de 5 objectifs (3 points de vie), devant
Vincent avec 3 objectifs (3 points de vie).

Débriefing
Agréable à jouer et assez innovant, Dracula aura constitué
une bonne surprise ce soir, même si, en ce qui me concerne, je crois que
je ne ferais jamais au jeu de mémoire… Décidemment je ne parviens
pas à apprécier les moments où il faut faire des efforts
de mémoire pour se souvenir de ci ou de ça. Vincent a beau me
dire que la mémoire n’est pas si vitale dans ce jeu, puisqu’au pire on
en profitera pour détruire des cartes rencontres adverses, je ne peux
pas m’empêcher de penser qu’une bonne mémoire permettra d’aller
plus vite vers les objectifs adverses (puisque toute rencontre adverse arrête
un déplacement, il vaut mieux ne pas se tromper trop souvent car cela
ralentit sa progression).
Dracula est donc un bon jeu, où la gestion et de sa main de cartes de
rencontres et celle de cartes d’actions est assez bien trouvée. On a
le choix entre placer moult objectifs sur le plateau ou les conserver en main
le plus longtemps possible, mais, dans ce dernier cas, il faut se méfier
de certaines cartes action, comme celle permettant de piocher dans la main du
Comte… Une bonne connaissance des cartes d’actions paraît donc nécessaire
pour prendre la mesure qualitative de ce jeu et je pense donc qu’il se bonifie
avec les parties.
A ré-essayer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six + 7 =