[19/10/2017] Podcast n°016

Tous les joueurs amateurs de boîtes de jeux ont le même problème.
Tous.
Sauf s’ils ne jouent que chez les autres ou en ludothèque…
Sinon, ils souffrent d’un véritable problème de rangement / stockage / optimisation de l’espace…

Je vous propose donc d’aborder ce sujet au travers d’un podcast intitulé De le rangement de les jeux (comme diraient les Nuls)…

Podcast016-Image1 Podcast016-Image2 Podcast016-Image3

Et vous, vous vous y prenez comment ? Les commentaires sont là pour ça…

Podcast016Le lien pour l’écouter tout de suite :

Pour le télécharger et l’écouter plus tard (clic droit sur l’image suivante et « Enregistrer la cible du lien sous ») : LogoSiteTelechargementEt ce n’est pas Essen qui va arranger ça… 😉

A noter que la musique d’intro et de final est du super génialissime groupe Rue de la Muette, lequel a sorti plusieurs albums que j’aime écouter régulièrement…
Pour la musique d’intro, on a affaire à « Mon joli carrosse » écoutable ici : Mon joli carrosse. Merci à Patrick Ochs pour son autorisation d’utilisation.

3 commentaires à propos de “[19/10/2017] Podcast n°016”

  1. Excellent podcast, je suis dans cette problématique en ce moment. Je pense que je vais opter pour les autres étagères Ikea qu’on voit sur pas mal de photos de ludophiles : les Kallax avec option portes ou trois pour les petits jeux aux formats disparates.

  2. Tu parles de l’odeur, je te parlerai du bruit (le bruit et l’odeur, le bruit et l’odeu-eur !) : il est de notoriété publique qu’un bon jeu se doit de faire « prout » à l’ouverture. 😀

    Et en parlant toujours bruit j’entend régulièrement des « couic » dans tes podcasts : tu n’aurais pas un petit soucis d’embrayage ?… 😉

    Cela dit, l’idée de découper des boites me donne des boutons, par contre quand je pars en vacances / weekend j’essaye quand je peux prendre plusieurs jeux dans une même boite. Par exemple l’excellent Augustus dont le carton est plein de vide accueille souvent des colocataires ou des « couchsurfeurs »… 🙂

  3. Autre remarque sur le rangement : chez moi j’ai du multiplier les meubles et pièces.
    Je m’explique : dans notre mezzanine nous avons une étagère type suédoise avec le gros de la ludothèque.
    Dans le salon notre « TOP » 10 : les quelques jeux du moment, et les incontournables que l’on sort quand on a de la famille ou des amis de passage.
    Pour ce qui est de la ludo principale on a séparé par groupes définis arbitrairement : les party games ensemble, les jeux enfants dans un casier, les familiaux (age de départ 8 ans), les plus experts (+12), les « petits jeux » du genre jeux de cartes ou boites métalliques dans une box transparente, et enfin les purs jeux à 2. Et dans 2 coins de l’étagère ceux à essayer / réessayer et ceux à vendre.
    Ca nous va plutôt bien. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× quatre = 28