[19/12/2017] Podcast n°038

Petit podcast de réflexion ludique cette fois, avec l’évocation de la notion de triche dans les jeux de société modernes. Mythe ou réalité ? Quelles en sont les pratiques ? Est-ce inhérent au fait de jouer ? Peut-on se considérer comme joueur si on est tricheur ?

Tant de questions sur lesquelles je vous propose de m’écouter en parler un peu…

Le podcast n°038, donc, s’intitule : Je triche… moi non plus !

Si la triche vous rebute ou vous passionne, écoutez donc le podcast qui suit…

Podcast038Le lien pour l’écouter tout de suite :

Pour le télécharger et l’écouter plus tard (clic droit sur l’image suivante et « Enregistrer la cible du lien sous ») : LogoSiteTelechargementA noter que la musique d’intro et de final est du super génialissime groupe Rue de la Muette, lequel a sorti plusieurs albums que j’aime écouter régulièrement…
Pour la musique d’intro, on a affaire à « Mon joli carrosse » écoutable ici : Mon joli carrosse. Merci à Patrick Ochs pour son autorisation d’utilisation.

6 commentaires à propos de “[19/12/2017] Podcast n°038”

  1. Merci pour cette vadrouille au pays de la triche. Je te suis entièrement d’accord à propos de la triche que tu évoques lorsque le jeu se pratique en société. La confiance doit être réciproque et la partie en pâtit lorsque un des participants magouille au détriment des autres.
    Par contre, la triche en solitaire (par exemple aux livres dont vous êtes le héros) ne me répulse pas. Je comprends qu’on puisse passer outre un combat qui oblige à recommencer à zéro une aventure longue et fastidieuse. Pas de problème pour réussir une aventure en solitaire, si l’on spécifie bien que l’on a pris des libertés avec la règle.

    Bravo pour tes réflexions qui, si au départ elles m’avaient laissé dubitatif, enrichissent les approches du monde de jeux de société. Une idée à creuser : ce serait du tonnerre d’avoir quelqu’un qui te donne la répartie pour avoir un dialogue. Mais il faut trouver la personne idoine…
    Longue vie à ton site! Je suis admiratif devant tant d’énergie…

  2. Je préfère quand même de prime abord partir sur la confiance que la suspicion. Mais la triche est répréhensible dans la mesure où elle gache le plaisir de toute la tablée pour un vil et futil intérêt personnel. P.S.1 Compter les cartes au poker, ce n’est pas de la triche. P.S.2 Dans les jeux de diplo, les alliances et ruptures ne sont pas de la triche.

    • Je vois que tu t’es lancé à fond dans mes podcasts et que tu apportes ta pierre de réflexion. Je t’en remercie Docky !
      Pour le fond, oui, le mot « Triche » doit être clairement défini, soit dans les règles, soit entre les joueurs attablés. Entre négo, du genre « attention, si tu fais ça, il va te/nous faire ça », ce qui n’est pas de la triche, et un joueur trop bien (mal ?) intentionné qui tire la couverture à lui, sans le laisser paraître, et qui se la pète un peu trop, il y a un monde. Par exemple.
      Est-ce tricher, aussi, que de montrer un bon coup à un joueur alors qu’il ne l’avait pas vu ?
      Certains diront que oui, d’autres que non. En ce qui me concerne, ce n’est pas de la « triche » proprement dite, car les règles ne l’interdisent pas. Bon, ça dépendra quand même du moment et de la récurrence de la situation, parce qu’à trop donner de conseils à un joueur, finalement, on joue « presque » deux fois…
      A bon entendeur…

      Et à tout bientôt……….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 + = quatorze