[20/01/2021] Ginkgopolis, Karekare, Fillit

Mercredi après-midi = jeux de société (en général) !
Du coup, on retourne très vite à ce très bon (de retrouver) Ginkgopolis, avant de découvrir le très ancré dans son thème (en tout cas l’intro est à fond là-dedans…) Karekare, pour, ensuite, terminer son mon jeu de l’année 2020, à savoir l’excellent Fillit !

GINKGOPOLIS

Nouvelle partie de ce super jeu auquel j’ai de plus en plus en plus envie de rejouer !!! Et Leila aussi… 😉
Mise en place effectuée avec les tuiles 1, 2 et 3 dans les trois couleurs + les disques avec des lettres tout autour…
Aujourd’hui, nous nous lançons dans la « vraie » partie en commençant par un draft des experts : en haut la main retenue par Leila, en bas la mienne, avec un axe stratégique fort sur l’empilement de tuiles. Non ?
Fin de premier tour…
La pioche est épuisée et on va procéder à la construction d’une nouvelle pioche à partir de la défausse (étalée en haut, oui, pourquoi pas…) et des cartes correspondant aux tuiles jouées (avec les grues grises)…
D’ailleurs, à ce sujet, et pour ne pas les oublier lorsqu’on place une nouvelle tuile, Leila suggère à raison d’en placer une sur la tuile face cachée posée sur la carte lorsqu’on programme son action. Bien vu fille !!!
La partie est vraiment très très agréable et, en ce qui me concerne, j’y vais tellement à fond sur la stratégie d’empilement de tuiles que c’en est presque jouissif !
Je sais que je vais adorer les PV liés à cette carte…
Et celle-ci, même si elle me coute 6 PV pour la placer, va m’en faire gagner tellement que ça semble valoir le coup aussi !
On a rendu des tuiles (3 pour Leila et 7 pour moi), comme la pioche était épuisée… Ça sent le money-time !
La vue finale de cette partie extrêmement axée sur la construction de tuiles, au sol pour Leila, en empilement pour moi…
La zone de Leila…
Et la mienne…

Durée de cette partie : 1 heure – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de cette partie :

PV Cartes de fin Jetons « Changer sa main » Majorités des quartiers Total
Leila (orange) 24 9+12+5 0 3+2+11 66
Ludo le gars (vert) 38 9+6+16+16 0 13+7+5 110

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le régal de jouer tout de suite, sans souci de règles !
– La règle, dite de base, pour le début de partie, avec ce savoureux draft,
– Les progrès qu’on peut accomplir (en témoigne mon score du jour),
– L’envie de toujours y revenir,
– La note qui monte d’un cran parce que je n’ai plus trop de « On a moins aimé » à écrire !

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————
KAREKARE

Jeu espagnol passé totalement hors des radars d’Essen 2019, voici notre partie de découverte de Karekare, un magnifique jeu (au niveau de son matériel) qui fait bien envie…
Au début, on assemble un terrain de trois tuiles hexagonales et on prépare trois piles de tuiles à raison d’une pour chaque manche (il y en aura trois). Le nombre de tuiles par pile dépendra du nombre de joueurs. A deux joueurs, nous en mettons 8, ce qui nous fera jouer trois manches de 5 tours puisqu’on pioche une tuile en fin de tour.
Chaque joueur dispose d’un matériel somptueux pour aller « coloniser » la région : 4 piquets de culture, 6 canoës, 6 tentes, ainsi que 3 bâtons et 1 patate douce. La tuile d’aide de jeu est super bien faite et expose parfaitement tous les cas possibles…
Je vous la présente de près : comme à son tour, on doit jouer une tuile et appliquer un effet par bord d’autres tuiles touchées, on comprend donc que, en fonction des tuiles accolées, on aura telle ou telle action à faire.
Exemple : si je joue une tuile de forêt contre une tuile de forêt et une tuile d’eau, je vais pouvoir récupérer deux bâtons et en dépenser un pour échanger l’éventuel canoé adverse qui s’y trouvait contre un des miens (la première ligne en somme)…
Le jeu n’est pas du tout simple, en dépit des apparences… En effet, il n’est pas très aisé de bien anticiper ce qu’on pourra faire en posant une tuile, voire on pourrait bien ne pas parvenir à optimiser en touchant plusieurs tuiles !
En fin de premier tour, on a comme une situation « équilibrée »… 😉
Et là, ça commence à piquer pour imaginer se développer un tant soit peu efficacement… N’est-ce pas mademoiselle Leila ?
Peu après, elle m’a détruit mes canoës et a planté de la patate douce sans que j’ai pu faire quoi que ce soit (ou que j’en ai eu l’impression) !
Vue de nos scores en fin de première manche : Leila mène de 11 PV !
Je crois qu’elle réussit à mieux maîtriser le jeu que moi, ayant réussi à positionner une première hutte (mais ça coute cher !)…
Et on peut aller y grappiller nombre de PV ! Retournez voir la tuile d’aide de jeu si besoin…
Scores après la deuxième manche, avec 4 PV d’avance pour Leila. Je suis revenu sur elle grâce à plus de canoës sur le plateau qu’elle en fin de manche…
Elle soupire la demoiselle… il faut dire qu’il est très frustrant d’avoir l’impression de sous-utiliser ses actions et de ne pas bien comprendre comment vraiment rentabiliser le placement de tentes.
Pour les deux derniers tours, nous possédons les deux mêmes tuiles de collines (du coup, on se les montre !), ce qui n’est pas franchement gage de profit : pourquoi irait-on y placer des tentes ?
On a comme un drôle de sentiment que le jeu n’est pas complètement développé et qu’il aurait pu être bien meilleur et plus tendu si on avait pu aller au bout de ses actions !
Du coup, voici la configuration finale, après que nous avons joué notre dernier tour et que mes très nombreux canoës vont changer la donne aux scores… de manière hallucinante et peu satisfaisante ! 🙁
Oui, à la vue du plateau de scores, vous allez vous rendre compte que je remporte cette partie sans en être satisfait du tout : j’ai subi et ai été mené tout du long et ai gagné sans développer quoi que ce soit si ce n’est de poser du canoé, du canoé et encore du canoé !!! Et, immobiles qui plus est (ce qui est une autre source de frustration thématique cette fois)…

Durée de cette partie : 1 heure – Note de cette partie : 12 / 20

Scores de cette partie :

PV Résidus Bonus Total
Leila (orange) 48 0+0 0+4 52
Ludo le gars (vert) 52 0+1 0+0 53

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Un matériel de ouf ! Oui, vraiment…
– Le côté compact de la boîte avec un matériel de fou !
– La tuile d’aide de jeu, juste parfaite…
– La défausse pure de tuiles au départ, créant vraiment des parties différentes, sans pseudo-défausses calculées…

On a moins aimé
– Les canoës qui restent immobiles (bonjour le thème…),
– La non-possibilité de replanter de la patate douce (à la manière d’Agricola par exemple), ce qui ruine encore plus le thème,
– Le faible intérêt des collines qui n’ont qu’une seule « vraie » action possible,
– L’inversion finale aux scores, laquelle me voit gagner ! 🙁

————————————————————————————————————
FILLIT

Un petit Fillit, oui, ça toujours la cote, en temps masqué, juste avant le repas du soir…
Mise en place effectuée, Leila avec les bleus et moi avec les verts…
Et premier tour joué.
Sérieux, oui, ce jeu est sérieux ! Mais diablement bon… 😉
Leila a un peu d’avance, mais pas trop…
Quelle entente cette fille et ce père !!! 😉
Ça va se jouer à peu…
Le sort en est jeté ! Bravo Leila !

Durée de cette partie : 25 minutes – Note de cette partie : 20 / 20

Scores de cette partie :

Total
Leila (bleu) -1
Ludo le gars (vert) 3

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’élégance et la pureté des mécanismes, qui ne se démentent jamais,
– La grosse envie de continuer à y jouer, sans mollesse,
– Le fait que chacun a sa chance et que les parties sont si serrées…

On a moins aimé
– Ne pas avoir reçu, pour le moment, ma belle version en bois tant attendue… 😉

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 5 = treize