[20/03/2020] Forma

Et une partie d’un jeu improbable, une ! Forma qu’il se nomme…

FORMA

Quelle partie improbable : jouée lors du confinement 2020, en extérieur pour un 20 mars et, cerise sur le gâteau, sur un jeu qui date de 1973 !!!
Forma est un pur jeu abstrait, dans la lignée des Blokus et des jeux de connexion : en effet, le but va être de positionner les pièces de sa couleur (enfin deux chacun à deux joueurs : rouge + jaune pour Leila, vert + noir pour moi), en essayant d’optimiser chaque tour et en tentant, si possible de traverser le plateau avec ses éléments.
A son tour, on place une pièce à sa couleur sans aucune contrainte, oui vous avez bien lu !!! Si on enferme une case vide (soit contre un bord, soit sur le plateau), le joueur qui place la pièce de clôture place un repère à sa couleur sur la case (ici Leila en a mis un à droite). Si la case enfermée contient un obstacle (sortes de carrés placés au hasard au départ et en quantité variable au choix des joueurs), les pièces qui l’entourent doivent appartenir au même joueur.
La partie est fluide mais, déjà, très tôt, on craint que ça dure des plombes : taille immense du plateau et 0 contrainte, ça promet de la durée cette affaire ! Sans compter le décompte final si vous voulez mon avis…
Un peu plus tard…
Le jeu est nettement plus tactique que stratégique, mais, avec le -petit- recul, je me demande s’il n’y a pas des manières de voir à long terme avec cette possibilité de traverser le plateau pour scorer davantage de points. Mais, soyons honnêtes, on l’a complètement oublié, et donc négligé, une fois la partie démarrée aujourd’hui…
On a de la chance, immense, en cette période, de pouvoir aller dans notre jardin… Et le jeu de société nous aide beaucoup également.
Le jeu est très joli, par contre, et on sait y jouer avant même d’avoir commencé… ou presque !
Le soleil commence à décliner et le froid s’installe… Je crains pour la fin de partie !
Leila réfléchit à chaque tour et joue plutôt bien. Le souci c’est qu’elle a 2 ou 3 repères de retard sur moi donc il va falloir qu’elle en place plus que moi à mon tour, et vite !
Père et fille, oui, le duo qui gagne ! 😉
Oh, ça sent -enfin- le money time… Il ne nous reste plus qu’à faire au mieux pour placer un maximum de pièces, sachant que chaque « carré élémentaire résiduel » nous fera perdre 1 PV (comme à Blokus)…
Allez, la nuit arrive…
Cette fois, ça y est, plus personne ne peut plus rien placer et vous pouvez voir les pièces qui nous restent..
La toute dernière photo, pour le plaisir de la beauté du plateau, façon mosaïque…

Durée de cette partie : 1 heure 20 minutes – Note de ces parties : 12 / 20

Scores de la partie :

Carrés élémentaires joués Repères Carrés élémentaires résiduels Chemins Total
Leila (rouge + jaune) 155 380 -25 oubliés 510
Ludo le gars (vert + noir) 155 420 -25 oubliés 550

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le matériel proposé, à la fois esthétique et assez fonctionnel, donnant une sympathique impression de mosaïque plus la partie progresse,
– La stratégie « chemins », malheureusement oubliée aujourd’hui,
– La simplicité et l’évidence de la règle
.

On a moins aimé
– La durée excessive de la partie,
– Le décompte ultra-méga-fastidieux,
– La taille du plateau non modifiée par le nombre de joueurs.

Variante
Utiliser un quadrant par joueur et réduisez le nombre de pièces (à tester).

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


quatre − 1 =