[20/03/2022] Ark Nova

Ah la la, qu’on s’était régalés il y a quatre jours !!! Allez, pas chiche, on y retourne ?
Direction Ark Nova : vraie partie n°2 ! 😉

ARK NOVA

Les jeux exceptionnels, on les bichonne et on y revient… Tellement hâte d’attaquer notre seconde vraie partie sur cet Ark Nova !!!
Le plateau principal est installé ainsi que nos plateaux individuels et la rivière de cartes à la sortie du sabot…
La zone du plateau Association avec les trois projets de conservation de base qu’on va pouvoir soutenir…
Ma main initiale de cartes, parmi les 8 cartes piochées. Je vais miser sur l’installation rapide de ma Tortue sillonnée dans mon enclos de départ, après avoir noué un partenariat avec l’Afrique quand même, surtout que j’ai une autre carte d’animal africain, en l’occurrence un Fenec. L’idée est pour moi de relâcher rapidement ma Tortue dans la Caverne sous-marine, afin de grimper très vite sur la piste de conservation. Accessoirement, comme un projet de base concerne les animaux africains de nos zoos, en placer beaucoup m’intéresse aussi pas mal…
Premier tour effectué. Pour ma part, j’ai commencé par jouer une action Mécènes, avec la pose d’une carte basique offrant deux microscopes.
Leila, peu après, positionne un Parc aventure dans son zoo, grâce à un généreux mécène, sous les yeux de notre suricate qui représente le joueur actif (figurine non incluse dans le jeu)…
Je clos la première manche en jouant ma carte Mécènes pour empocher des sous. Nous allons donc procéder par étapes pour préparer la seconde manche…
Leila adore cette carte qu’elle avait déjà utilisée lors de notre première partie : jouée aussi tôt dans le jeu, elle va lui permettre de placer des enclos de manière plus libre dans son zoo tout en grappillant des revenus non négligeables.
Allez, je me lance : je soutiens mon projet de construction prévu en défaussant ma Tortue sillonnée, ce qui me fait perdre 6 points d’attrait quand même, mais me rapporte aussi moult avantages : joli coup de boost sur la piste de conservation et retrait d’un cube, ce qui me garantit un point de conservation immédiatement et à chaque prise de revenus !
Voilà ce que ça donne sur la piste verte…
Un peu plus tard, grâce à deux animaux placés en même temps, je vais remonter sérieusement sur la piste d’attrait ! Et, et c’était rigolo, mon Macaque de Barbarie vient d’aller chiper 5 sous à Leila ! 🙂
Fin de la deuxième manche avec un ultime animal ajouté pour moi, en la personne d’un Fenec : il a été payé par les 5 sous récupérés auprès de Leila ! Nickel 😉
Un peu plus tard… Ah oui, vous avez vu, j’ai placé à nouveau un Spécialiste de la biodiversité, véritable manne financière immédiate !
Leila pioche dans le sabot…
Fin de la troisième manche… A noter que Leila est super bien remontée sur la piste de conservation et que cela se tient aussi sur la piste d’attrait.
L’un des gros coups de la partie : je soutiens un projet sur l’Afrique et en profite pour faire un don, d’où le placement de deux cubes… Et des bonus en tous genres !!!
On est super carrément trop bien là ! 😉
Je réitère mes soutiens intensifs aux projets de conservation en plaçant deux bénévoles pour placer à nouveau deux cubes : le premier lié au projet sur les primates, en haut à gauche, le second sur un nouveau don.
Leila fait sa vilaine en plaçant deux jetons de venin sur mes deux premières cartes d’action. Mécanique intéressante : si joue l’une des cartes, le jeton s’en va, mais si je joue une autre carte, je perds 2 sous ! Heureusement qu’en fin de manche, ils s’en iront dans tous les cas…
Fin de la quatrième manche. Leila ne le sait pas encore (elle veut qu’on fasse une pause !), mais il ne lui restera plus qu’un tour : je vais clôturer la partie au premier tour de la cinquième manche !
On y est : je joue une Association de niveau 5, pour soutenir un nouveau projet de conservation et faire un ultime don.
Voilà qui est fait…
Mon marqueur de conservation vient de croiser celui d’attrait, ce qui ne laisse plus qu’un tour à Leila…
Le domaine de Leila… d’assez loin !
Et le mien… Avec un zoo pas vraiment rempli, ce qui était le but en raison de ma carte d’objectif final !
Voici les éléments de Leila qui bonifient son score final…
Et les miens…
Voici, donc, la situation finale de nos marqueurs respectifs !
Superbe partie…

Durée de cette partie : 3  heures 30 minutes – Note de cette partie : 18 / 20

Scores de cette partie :

Attrait avant décompte Conservation avant décompte Attrait final Conservation finale Total
Leila (bleu) 64 14 donc 82 64 18 donc 70 64-70 = -6
Ludo le gars (noir) 49 28 donc 40 55 33 donc 25 55-25 = 30

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La main de 4 cartes initiales qu’on a intérêt, en tout cas je le pense après ces deux parties entière, à bien préparer et à se baser dessus pour axer ses stratégies de jeu, en lien avec ses deux cartes d’objectif et les projets de conservation étalés sous le plateau Association,
– Les multiples stratégies que le jeu semble offrir,
– Le jeu typiquement parfait pour être une source d’idées de customisation,
– La super grosse envie d’y revenir…

On a moins aimé
– Le système de calcul du score final : un peu alambiqué et pas facile à présenter thématiquement selon moi…

————————————————————————————————————

5 commentaires à propos de “[20/03/2022] Ark Nova”

  1. Sacré bon jeu en effet. J’ai reçu le mien vendredi et première partie ce week-end… un top aussi pour moi ! Par contre, si j’ai bien vu, je pense que tu as fait une petite erreur concernant les dons. En effet, pour les dons, tu ne peux pas prendre les cubes sur ton plateau pour libérer des bonus, les cubes doivent être pris dans la réserve. En tout cas, sacrément envie d’y revenir !

  2. Bonjour,

    Je me pose simplement une question sur l’utilisation de la carte « spécialiste de la biodiversité » : il me semble que la carte rapporte 2 crédits pour chaque icône eau ou rocher qu’on a sur ses cartes et non pas les cases sur la planche du joueur (comme cela avait été comptabilisé lors de votre premier compte-rendu.

    Merci pour ces retours de partie, bien détaillés qui donnent véritablement envie de se plonger dedans.

    • Oui Patrick, tu as raison et nous avons également vu ça après la partie, hier même, en préparant la nouvelle partie : ces icônes d’eau (comme de rochers) ne nous avaient pas sauté aux yeux et on n’avait pas fait la différence avec les cases d’eau jusqu’à cet instant…

      Jamais je n’aurais dû gagner la partie comme ça…

  3. Pour le moment je n’ai que 2 parties en solo à mon actif avec une défaite cuisante et une belle victoire. Ce jeu est vraiment très agréable à jouer en solo, mais j’attends avec impatience l’instant où je pourrai le découvrir à 2 ou 4 joueurs. En tout cas je trouve toujours incroyable que Leila puisse jouer à ce genre de jeu et y prendre goût. Elle devait avoir des Meeples, des dés, des cartes dans son biberon… A son âge elle a déjà une belle culture ludique…
    Il est vrai que comme le dit si bien Willow et Oli, un couple de youtubeur que je salut au passage : « Jouer, c’est partager ». C’est bien plus sain que d’autres activités basées sur les écrans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


sept + = 16