[20/08/2022] Savannah Park X 2

Enfin reçu et enfin joué !!!
Oui, nous sommes ravis de pouvoir nous lancer, aujourd’hui, dans ce Savannah Park X 2 que nous avions juste effleuré à Cannes… On va se régaler ! Bonne lecture…

SAVANNAH PARK X 2

Premières parties de retour de vacances avec de la customisation empruntée à Ark Nova et qui convient parfaitement pour ce jeu : les 6 espèces présentes y sont, à savoir l’autruche, l’oryx, l’éléphant, le rhinocéros, le zèbre et la girafe ! Sans oublier les suricates, à droite, utilisés par tous les joueurs sur leur plateau individuel…
Chaque joueur reçoit un plateau sur lequel il dispose aléatoirement les 33 tuiles face jaune, 31 sur des cases de savane vierge et 2 sur des herbes.
La petite boîte, à gauche, superbe et fonctionnelle d’ailleurs, contient l’ensemble du matériel du joueur.
Ci-dessus, la disposition aléatoire initiale de Leila…
Et voici la mienne.
La règle est ultra-limpide, basique, évidente…
Leila, en tant que première joueuse, annonce : « 3 rhino féroces » et, simultanément, nous prenons la tuile en question pour la replacer ailleurs, retournée. Pour ne pas la reposer, sans le faire exprès, sur la case initiale, on y place un suricate.
Une fois retournée, côté gris pour moi, la tuile des 3 rhinocéros se retrouve tout en haut de mon plateau. Ça va être à mon tour de désigner une tuile. Et ainsi de suite, jusqu’à ce que chaque joueur ait retourné toutes ses tuiles. Alors, on procédera au décompte final.
Basique, simple, évident… mais très très malin !!! 😉
Il faut faire attention à bien regrouper au maximum les espèces identiques, tout en leur offrant au moins un point d’eau et sans que les feux de brousse (de taille 1, 2 et 3) n’aient des tuiles avec le même nombre d’animaux sur leurs cases adjacentes (donc pas de tuiles avec 2 animaux à côté d’un feu de taille 2 par exemple).
Quelques tuiles comportent plusieurs animaux auprès d’un point d’eau, dont celle que vous voyez ci-dessus, la plus puissante : les 6 espèces s’y trouvent ! Il convient donc, stratégiquement, de veiller à ce que cette tuile relie pas mal de groupes d’animaux si on veut bien la rentabiliser…
Leila adore manipuler ce suricate debout qui nous sert de pion premier joueur…
On s’achemine vers la fin de la partie…
Et voilà !
Ci-dessus, le plateau de Leila, sans aucune « erreur » de pose près des feux de brousse, donc aucune tuile perdue. Jolie configuration pour cette première « vraie » partie sur ce jeu !
Mon plateau à présent, sans erreur non plus.
Pour le calcul des PV, on fait avancer le lion de case en case pour en résoudre les effets :
– Feux de brousse : on retire les tuiles animaux qui doivent être retirées (aucune pour nous),
– Herbes : 1 PV par case visible,
– Arbres : 3 PV par case visible,
– Girafes, puis éléphants, puis rhinos, puis zèbres, oryx et autruches : nombre d’animaux reliés (dans son plus grand groupe) X nombre de points d’eau PV ! Donc, au maximum 33 PV par espèce si on ne se trompe pas…
Oui, forcément, cette partie de mise en bouche nous invite à y revenir de suite…
Le plateau de Leila au départ…
Et le mien.
Je suis premier joueur cette fois…
Tiens, tiens, c’est rigolo ça : j’avais annoncé « 2 autruches » et nous les avons replacées exactement au même endroit tous les deux !!!
Oui, on est bien, clairement, et le jeu est bon, très bon même…
Leila se prend la graine de nous faire déplacer très rapidement les tuiles de points d’eau avec plusieurs animaux. Heureusement que j’avais réussi à libérer quelques cases autour du rocher central, mon but étant de les coller les unes aux autres, comme en atteste les positionnements ci-dessus ! 😉
On se rapproche de la fin de notre seconde partie, celle-ci nous faisant plus mal à la tête que la première, puisque nous commençons à mieux lire et anticiper le jeu…
Le plateau de Leila, une fois que toutes ses tuiles ont été retournées. Les deux que j’ai entourées vont être retirées car le nombre d’animaux présents est égal au nombre de feux adjacents…
Et ça donne donc ça…
De mon côté, je commets également une erreur…
Et j’en reste donc à cette configuration-là…

Durée de ces parties : 1 heure + 1 heure 5 minutes – Note de ces parties : 17 / 20

Scores de la première partie :

Herbes Arbres Girafes Éléphants Rhinos Zèbres Oryx Autruches Total
Leila (rouille) 2 6 20 14 16 18 20 8 104
Ludo le gars (gris) 2 9 30 27 8 7 33 7 123

Scores de la deuxième partie :

Herbes Arbres Girafes Éléphants Rhinos Zèbres Oryx Autruches Total
Leila (rouille) 0 6 8 8 7 10 30 33 102
Ludo le gars (gris) 4 0 27 30 6 16 33 30 146

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’évidence absolue de la règle : on peut attaquer la partie directement après 1 minute d’explication de règles !!!
– La très bonne envie d’y revenir, avec pas mal de dilemmes dans les parties visiblement,
– Les variantes proposées et non encore essayées,
– Le look du jeu et le choix de proposer des petites boîtes en carton pour stocker le matériel des joueurs : c’est de toute beauté et très fonctionnel…

On a moins aimé
– La crainte que le jeu devienne plus chaotique à 3 ou, pire, 4 joueurs, notamment si vous êtes dernier joueur et que les autres désignent d’affilée les 3 tuiles de points d’eau avec plusieurs animaux sans que vous ayez pu préparer le terrain à votre convenance (à vérifier)…

————————————————————————————————————

Une réponse à “[20/08/2022] Savannah Park X 2”

  1. Je suis d’accord avec toi.
    Selon la config du nombre de joueurs ça peut couiner après plusieurs parties quand on commence 1 relever la tête et regarder le plateau de ses adversaires !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× deux = 16