[20/08/2023] CloudAge – Chapitre 4

Nous nous étions lancé le défi de terminer la campagne avant la rentrée des classes, du coup il fallait bien avancer un peu ! Voici donc CloudAge – Chapitre 4 au programme du jour !
Une fois cette partie jouée, nous nous retrouverons à deux parties du but, donc tout fait jouable…
Bonne lecture et attention au petit #SPOIL si vous comptez la faire par la suite vous aussi (mais ce n’est pas très grave, honnêtement)…

CLOUDAGE – CHAPITRE 4

Nous voilà repartis sur CloudAge, chapitre 4b, dans le frais magnifique de notre sous-sol ! 😉
Petite mise en ambiance…
Ceci me donne envie d’y aller full végétaux dans cette partie, pas vous ?
Le terrain de jeu n’évolue pas beaucoup d’une partie à l’autre, avec les quatre plateaux alignés et la tuile de péage au milieu. Pour aujourd’hui, nous avons positionné les plateaux comme suit : 1A, 2B, 3B et 4A.
Ma main de cartes conservées, avec deux missions, à gauche, qui vont m’inciter à monter sur le tableau de production (pourquoi pas pour une fois ?) et à passer par deux villes sur les trois indiquées, ainsi que 5 cartes de projet, la plus notable étant le Manuel de biologie qui est super raccord avec mon envie d’y aller bien comme il faut sur les végétaux !
Premier tour et première action que je retiens : aller récupérer une carte de ville (surtout pour le gain des 3 tuiles de végétaux associé) tout en glanant de l’eau, Leila allant quérir du métal…
Bon, et bien ce n’est pas si bien, étant donné que je ne récupère qu’une unité d’eau (assorti d’une amélioration, certes), tandis que Leila récupère deux unités de métal…
Leila vient ensuite réaliser deux améliorations / projets, me laissant en faire une (d’ailleurs je ne le pourrai pas et prendrai une ressource au choix à la place).
Petite précision : avant d’attaquer cette partie, j’avais pris quelques minutes pour faire réfléchir ma fillotte sur les axes de jeu qu’elle devrait davantage développer pour réaliser un bon score et le plus notable était de mieux gérer ses améliorations… Ceci expliquerait-il cela ? 🙂
Petite vue générale en fin de première manche sur les huit que comptera la partie… Vous noterez que, pour remporter son combat, Leila a opté pour la perte sèche de 3 PV !
Peu après, je joue ma fameuse carte jaune, laquelle va bonifier mes poses de tuiles de végétaux sur le plateau… Et, forcément, je ne néglige pas ma puissance militaire !
Première carte Histoire lue au moment de l’atteinte du premier Livre…
Habituellement, on essaie de choisir l’option qui n’est pas celle de non-accord entre nous. Mais là, franchement, il paraît plus intéressant, pour Leila surtout, qui a une mission liée à la puissance militaire, qu’on y aille sur le combat pur et dur plutôt que le soudoiement à l’eau… Go go go sur la carte Histoire numéro 37 !
Oh oh, ça ne va pas être si facile de réussir notre prochain combat de niveau 7 ! Surtout que, si l’on se réfère aux cartes Histoires antérieures, il faudra qu’on réussisse tous les deux pour la valider…
Petit ajout d’une nouvelle tuile sur l’hexagone A…
Je profite enfin du pouvoir de mon Manuel de biologie (carte jaune), en ajoutant deux tuiles de végétaux sur le plateau… Leila couine un peu car je récupère et bloque ainsi définitivement l’accès à deux unités de métal !
Et nous voilà, très très rapidement, à mi-partie ! La situation sur le terrain est celle que vous pouvez observer ci-dessus…
Le dirigeable de Leila avec pas moins de 4 améliorations réussies, notamment grâce à sa deuxième carte bleue laquelle lui permet de récupérer une unité de métal de plus quand elle en récupère sur le terrain…
Sa puissance de feu de 4 est également plutôt pas mal…
Mon dirigeable, à mi-partie également, avec une seule amélioration (végétaux) et une puissance militaire de 4 aussi. Notez la présence du Perroquet jaune que j’affectionne à chaque fois, puisque ce dernier me permet de placer directement toute carte de ville récupérée directement sur ma pioche et non dans la défausse !
LE fameux combat à remporter ! Grâce à mon Perroquet, j’avais empoché une carte de valeur 3, placée sur ma pioche donc, et j’ai pu réussir mon combat en la piochant, moyennant le paiement d’une unité d’énergie, pour obtenir le total requis de 7 !
Leila réussit aussi le sien.
Nous sommes forts ! 🙂
Lecture de la nouvelle carte par Leila. Si vous regardez bien, vous verrez que l’indication « tous les joueurs » est encore plus dure que celle habituelle « plus de la moitié des joueurs » ! Même si cela ne change rien à deux joueurs finalement…
On avance, on avance…
Par contre, cette fichue carte va me poser un sacré cas de conscience : ce n’est pas du tout mon jeu de monter tout en haut du plateau, à Eden, vu que je veux descendre au sud, tant pour rallier la ville de Nefaria (mission visée) que pour bosser encore un peu avec les végétaux…
Qu’adviendra-t-il pour notre groupe si je ne me rends pas à Eden ???
J’hésite, j’hésite, mais je prends ma décision et pense surtout à mes végétaux et aux projets que je veux faire aboutir, comme le Marché des Plantes ci-dessus, franchement lucratif…
Rebelote ! Je joue un second Marché aux plantes, moins puissant et plus coûteux encore, mais qui va clairement booster mon développement : 4 progressions sur la production avec ces deux cartes, c’est d’la balle !!! 😉
Je vous laisse juger…
Cette fois, la cause est entendue : je ne pourrai jamais monter jusqu’à Eden, en tout cas dans le temps imparti. En effet, ma capacité de déplacement étant nullissime, je me rabats sur la ville du bas où se trouve mon dirigeable. Tant pis, on verra bien ce que dira le verso de la carte…
Ouf !!! On a eu chaud, aucune pénalité liée à mon absence ! Leila n’a empoché, finalement que 2 PV pour y avoir été… Je rêve ! 😉
La dernière carte Histoire de ce chapitre… Nous allons attaquer notre ultime manche !
Je vous laisse admirer la carte de Nail placée à côté de la pile : elle sera récupérée par Leila à tous les coups pourvu qu’elle obtienne précisément 2 ressources sur un carte de ville. Pas évident, mais ça pourrait bien valoir le coup pour elle, laquelle a deux missions en lien avec sa puissance militaire à présent…
Bravo fille !!! En plus, elle m’a gênée en allant chercher de l’énergie… J’en avais tellement besoin !
Mon gain, lié aux cartes de projet, est vraiment nul surtout le bonus de pouvoir épurer mon deck au dernier tour ! 🙁
Dernière observation de la carte ville que j’ai choisie pour finir (et oui, je lui fais le même coup, en allant cette fois moi-même sur l’énergie !)…
Tendue, tendue cette fin de partie… 🙂
Leila opte pour le métal…
Yes ! J’avais bien vu : le bonus d’une amélioration est bien présent sur les zones d’énergie, ce qui va me permettre d’en faire une maintenant + deux juste avant le décompte ! Et le gain de deux unités d’énergie me place à 5 unités, donc pile poil pour valider au mieux ma production juste avant le décompte !!!
🙂 🙂 🙂
La vue finale de la zone explorée par nos deux dirigeables…
Le tableau de production juste avant le décompte…
On dirait que j’ai un peu joué comme Leila lors des parties précédentes : grosse progression sur le tableau et grosse avance sur la piste ! Mais, à la différence de ma fille, j’ai davantage profité de mon haut niveau de production (plus tôt dans la partie). Et il est certainement dommageable, pour elle, aujourd’hui, de ne pas avoir avancé de plus de deux cases… Il faut un peu tout faire quand même dans ce jeu !
Le dirigeable de Leila, juste avant le calcul des PV…
Elle a tout fait péter sur les améliorations, avec 8 réussites sur 10 (juste très embêtant de ne pas avoir été au bout d’un second type).
Pour ses missions, elle est plutôt pas mal, sauf celle du milieu qui est échouée…
De mon côté, voici mon dirigeable, avec une remontada assez dingue sur les améliorations (les végétaux au max + un cran sur la puissance de feu), mais surtout des cartes de projet très très lucratives… sans parler de mes missions pas trop mal réussies !
Remportant finalement cette partie, je lis le verso de la carte Histoire numéro 40 et nous sommes prêts pour la suite de nos aventures !!!
Plus que deux chapitres… 🙁

Durée de cette partie : 2 heures 35 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de cette partie :

Piste Missions Améliorations Projets Total
Leila (jaune) 22 7 + 0 + 8 4 + 11 + 4 20 76
Ludo le gars (turquoise) 50 7 + 5 + 2 0 + 1 + 10 29 104

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La fluidité du jeu à présent, sans accroche d points de règles, à la cool, avec une durée de partie bien correcte… Dommage qu’il ne reste plus que deux parties ! 🙁
– Les diverses manières de marquer des PV et les différents axes pour y arriver, même si un panachage semble nécessaire…

On a moins aimé
– Le peu de différences d’une partie à la suivante, c’est quand même assez légers comme apports legacy,
– Leila qui n’arrive pas à revenir sur les étoiles de fin de partie pour espérer remporter la campagne (au contraire de Charterstone où elle m’avait appris la vie début 2020 !!! Ici)…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


un × = 7