[20/03/2010] Calculus 81

Certains jeux que j’ai rapportés du Festival des Jeux de Cannes sont des jeux à vocation plus pédagogique que purement ludique. Ainsi, Calculus 81, proposé par les Editions Stratèges, est un jeu qui permet de s’entraîner -efficacement- au calcul mental, au travers des 4 opérations classiques, tout en s’amusant sur un jeu de parcours à la manière des Petits Chevaux. Ce qui est plaisant dans ce jeu, c’est ce côté : « on cherche à embêter son adversaire, tout en avançant au mieux soi-même et en plaçant ses pions sur les cases dont la probabilité d’atteindre la case 73 fatdiques est assez forte »… Je vous raconte, ci-après, la partie jouée  ce soir avec ma fille, élève de CM2…

 

CALCULUS 81 :

 


Extrêmement coloré, ce jeu purement mathématiques propose à chaque participant d’être le premier à amener ses 6 pions sur la case 73, en utilisant, pour se déplacer deux dés à 10
faces. Le résultat de chaque face peut être combiné avec l’autre en utilisant soit l’addition, soit la multiplication, soit la division, ces 3 opérations pour avancer, soit la
soustraction pour avancer ou reculer…

Le plateau est simplissime avec ces 82 cases colorées, dont les cases de départ (0) et d’arrivée (73), lesquelles sibt multicolores. La couleur de chaque case correspond à sa
probabilité d’atteinte de la case 73 depuis cette case. Ainsi, une case rouge est impossible, une orange très difficile (1 chance), une jaune difficile (2 chances), une verte
assez facile, une bleu clair encore plus facile et une bleu foncé très facile…

Maitena a jeté ses deux dés et elle calcule toutes les possibilités, ayant vite intégré que la multiplication permet, dans l’immense majorité des cas, d’aller le plus loin. Mais,
cela n’est pas forcément le plus utile : il y a des cases jaunes très près du départ (exemple : la case 1, car on atteint le but ensutie avec 72 grâce à un 8 et un 9)…

Nous avons joué chacun un coup, Maitena ayant placé un pion bleu sur la case jaune 45 et moi-même ayant placé un pion vert sur la case rouge 32…

En partant de la case bleue 69 et en ayant jeté un 6 et un 2, Maitena a atteint la case d’arrivée 73 en réalisant la soustraction 6-2 = 4. Voici donc le premier pion au but…

Avec mes jets de 6 et 9, je peux espérer faire avancer un pion vert de 54 cases. En regardant bien, je peux même aller éjecter un pion bleu en le renvoyant au départ…

Le pion bleu que je renvoie au départ est le pion qui se trouvait sur la case 71. Je prends donc sa place, avec mon pion initialement présent sur la case 17 et la partie se
poursuit…

La partie a progressé et il ne reste plus que 4 pions à rentrer pour Maitena contre 3 pour moi. La bataille fait rage, car, finalement, on a souvent intérêt à positionner ses pions
un peut partout histoire de pouvoir atteindre les pions adevrses plus facilement…

Il ne me manque plus qu’un seul pion, actuellement présent sur la case verte 63 et Maitena est contrainte de trouver le moyen de me renvoyer au départ le plus rapidement possible…

La partie s’achève après un joli retour, mais insuffisant, de Maitena, laquelle a réussi à faire arriver deux nouveaux pions à sa couleur avant que je termine le jeu avec mes jets
de 0 et 5…
Bilan synthétique :On a aimé
– La très grande simplicité de la règle de jeu,
– L’idée de combiner les 2 valeurs des dés avec les 4 opérations pour faire avancer ses pions : on joue pour le plaisir sans se rendre vraiment compte qu’on calcule comme des fous
et qu’on révise bien comme il faut ses tables 😉
– Le fait d’afficher des indications de probabilité sur les cases,
– Malgré un aspect un peu kitsch, j’aime bien le look coloré du matériel
,
– Les applications pédagogiques que l’on devine aisément.

 

On a moins aimé
– Le fait de masquer la valeur de la case où on est : c’est difficile de calculer jusqu’où on peut aller sachant qu’on ne voit pas la case de départ et qu’il faut, soit deviner en
fonction des cases environnantes, soit soulever le pion.
Ne serait-il pas possible de jouer avec des jetons translucides pour éviter cet inconvénient ?
EDIT :  l’auteur du jeu précise qu’avec des jetons translucides, on aboutit à un problème de reconnaissance de la couleur
de ses jetons (transparence). Il ajoute qu’identifier la valeur de sa case en se basant sur la valeur de celles qui l’entourent fait partie de la difficulté dui jeu et de
l’exercice mental.

Dont acte.

Scores de la partie :Maitena (bleu) : 5
Ludo le gars (vert) : 6

Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20

 

Durée de la partie : 1 heure

 

 

 

Pour contacter l’éditeur :

Les Editions Stratèges
mail : editions.strateges arobase gmail.com

téléphone : 06 79 06 22 68

 

 

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six × = 30