[20/04/2019] Manitoba, Notre Dame

Ayant reçu l’avant-veille les deux sorties d’Essen 2018 chez dlp games, le fameux éditeur de jeux tel qu’Altiplano pour ne citer que ce chef d’œuvre, j’avais très très envie d’y jouer dès ce samedi ! Enfin, à au moins un des deux…
L’heureux élu est donc le jeu Manitoba, un jeu passé quasiment au travers de tous les radars d’Essen, avec, en français, pratiquement rien à se mettre sous la dent sur la toile. Incroyable en 2019, surtout que le jeu est livré avec une vraie règle en français dedans ! Du coup, on s’y attaque, à deux joueurs, et on passe un bien moment…
Ensuite, je voulais à tout prix jouer à un jeu d’actualité, même s’il date de 2007. Oui, je veux parler d’un des meilleurs jeux de Stefan Feld, le célèbre Notre Dame, un jeu qui n’a pas pris une ride et qu’on a beaucoup apprécié après ce terrible incendie survenu le lundi précédent au sein de cette magnifique cathédrale…

MANITOBA

La boîte de Manitoba, avec son illustration controversée sur internet (pour des raisons, apparemment, de manques de recherches historiques de la part de l'illustrateur)... De mon côté, je m'en fiche un peu, le jeu étant un pur produit de l'école allemande, plus mécanique que thématique, et on baignera bien dans l'ambiance indienne quand même !
La boîte de Manitoba, avec son illustration controversée sur internet (pour des raisons, apparemment, de manques de recherches historiques de la part de l’illustrateur)… De mon côté, je m’en fiche un peu, le jeu étant un pur produit de l’école allemande, plus mécanique que thématique, et on baignera bien dans l’ambiance indienne quand même !
Un magnifique aigle, stylisé à l'indienne justement, va parcourir une suite de cartes correspondant aux saisons : c'est notre compte-tours. Au départ, il est placé sur la première carte de l'hiver, celle qui nous indique la mise en place du jeu : chacun prend une unité de chaque ressource de base (baie, bison, cheval, canoé) puis place un indien Cree sur un territoire de son choix en récupérant la ressource qui s'y trouve, avant d'en placer un autre sur une des quatre pistes de vision (j'y reviendrai). Une partie comportera 4 saisons, avec 1 vraie carte d'hiver (la seconde ci-dessus) et trois fois 5 cartes de printemps, été et automne, ce qui correspondra à un total de 16 tours de jeu. Ça sent bon...
Un magnifique aigle, stylisé à l’indienne justement, va parcourir une suite de cartes correspondant aux saisons : c’est notre compte-tours. Au départ, il est placé sur la première carte de l’hiver, celle qui nous indique la mise en place du jeu : chacun prend une unité de chaque ressource de base (baie, bison, cheval, canoé) puis place un indien Cree sur un territoire de son choix en récupérant la ressource qui s’y trouve, avant d’en placer un autre sur une des quatre pistes de vision (j’y reviendrai). Une partie comportera 4 saisons, avec 1 vraie carte d’hiver (la seconde ci-dessus) et trois fois 5 cartes de printemps, été et automne, ce qui correspondra à un total de 16 tours de jeu. Ça sent bon…
Chaque joueur, représentant un clan des indiens Cree, dispose d'un plateau individuel sur lequel il positionne 3 indiens en haut à gauche, son Wigdam (lieu où les indiens dorment), et 5 en-dessous, sur la place du village (plus que 3 puisque 2 ont été placés sur le paysage et les pistes de vision). Il stocke également les ressources qu'il récupère, à droite, sauf les plumes qui se placent dans n'importe quelle colonne. Enfin, à gauche, s'il préfère, il peut poser des ressources sur les pierres d'offrandes. On y reviendra également.
Chaque joueur, représentant un clan des indiens Cree, dispose d’un plateau individuel sur lequel il positionne 3 indiens en haut à gauche, son Wigdam (lieu où les indiens dorment), et 5 en-dessous, sur la place du village (plus que 3 puisque 2 ont été placés sur le paysage et les pistes de vision). Il stocke également les ressources qu’il récupère, à droite, sauf les plumes qui se placent dans n’importe quelle colonne. Enfin, à gauche, s’il préfère, il peut poser des ressources sur les pierres d’offrandes. On y reviendra également.
Voici le paysage pour cette partie, constitué d'autant de tuiles que de joueurs +1, donc trois aujourd'hui, avec les cinq types de terrain sur chacune. Fabrice a placé un indien bleu sur une plaine à chevaux, tandis que j'ai un des miens, noir, sur une zone de montagne. Il a récupéré un cheval et moi une plume d'aigle.
Voici le paysage pour cette partie, constitué d’autant de tuiles que de joueurs +1, donc trois aujourd’hui, avec les cinq types de terrain sur chacune. Fabrice a placé un indien bleu sur une plaine à chevaux, tandis que j’ai un des miens, noir, sur une zone de montagne. Il a récupéré un cheval et moi une plume d’aigle.
Les pistes de vision, au nombre de quatre, juste magnifiques !!! Sur chacune d'elle, on va pouvoir progresser pour acquérir des bonus, immédiats ou permanents. Fabrice a choix la piste en lien avec les chevaux, tandis que j'ai opté pour celle des baies. Sans aucune idée de la meilleure d'entre elles pour démarrer !
Les pistes de vision, au nombre de quatre, juste magnifiques !!! Sur chacune d’elle, on va pouvoir progresser pour acquérir des bonus, immédiats ou permanents. Fabrice a choix la piste en lien avec les chevaux, tandis que j’ai opté pour celle des baies. Sans aucune idée de la meilleure d’entre elles pour démarrer !
Étant premier joueur, je place le totem devant moi, constitué de 5 disques colorés correspondant aux couleurs des terrains. Au-dessus de ce totem, trône un magnifique aigle, version majuscule de celui qui parcourra la piste des saisons. Le système d'actions du jeu, basé sur un dépilement astucieux du totem, constitue le cœur mécanique du jeu et je ne vais pas me priver de vous en expliquer le fonctionnement ! Rendez-vous en-dessous de la photo suivante, à comparer avec celle-ci...
Étant premier joueur, je place le totem devant moi, constitué de 5 disques colorés correspondant aux couleurs des terrains. Au-dessus de ce totem, trône un magnifique aigle, version majuscule de celui qui parcourra la piste des saisons. Le système d’actions du jeu, basé sur un dépilement astucieux du totem, constitue le cœur mécanique du jeu et je ne vais pas me priver de vous en expliquer le fonctionnement ! Rendez-vous en-dessous de la photo suivante, à comparer avec celle-ci…
Comme je voulais réaliser une action chevaux, j'ai pris les 3 premiers disques du totem, je les ai retournés puis positionnés dans mon village avec l'aigle au-dessus. En tant que joueur actif, je réalise une action territoire (placement d'un indien issu de mon village sur un territoire de plaines à chevaux) puis une action de piste de vision (de la même couleur). En tant que joueur passif, Fabrice va, lui, réaliser une seule de ces deux actions mais il peut opter pour les chevaux, les baies ou les bisons (couleur des disques de mon totem). Assez astucieux non ?
Comme je voulais réaliser une action chevaux, j’ai pris les 3 premiers disques du totem, je les ai retournés puis positionnés dans mon village avec l’aigle au-dessus. En tant que joueur actif, je réalise une action territoire (placement d’un indien issu de mon village sur un territoire de plaines à chevaux) puis une action de piste de vision (de la même couleur). En tant que joueur passif, Fabrice va, lui, réaliser une seule de ces deux actions mais il peut opter pour les chevaux, les baies ou les bisons (couleur des disques de mon totem). Assez astucieux non ?
Fin de premier tour, lors duquel j'ai récupéré, en plus, un Wampum, sorte de collier visible à droite, grâce à la pose d'une troisième ressource différente sur ma file de pierres d'offrandes du haut. En plus, et très étonnant, je n'ai pas perdu mes ressources en question : elles vont se placer dans les colonnes de stockage correspondantes. Fabrice va pouvoir faire son action passive.
Fin de premier tour, lors duquel j’ai récupéré, en plus, un Wampum, sorte de collier visible à droite, grâce à la pose d’une troisième ressource différente sur ma file de pierres d’offrandes du haut. En plus, et très étonnant, je n’ai pas perdu mes ressources en question : elles vont se placer dans les colonnes de stockage correspondantes. Fabrice va pouvoir faire son action passive.
Bien sûr, laissons-lui un petit temps de réflexion... ;-)
Bien sûr, laissons-lui un petit temps de réflexion… 😉
Les cartes du printemps sont révélées maintenant que l'hiver est terminé. Les première, deuxième et quatrième cartes sont des cartes d'événements tirées au hasard (2 fois une progression d'une case sur une piste de vision, 1 fois le déplacement d'un indien sur un autre territoire) alors que les troisième et cinquième cartes sont des décomptes, là encore aléatoires (le nombre de canoë stockés, puis soit le nombre de baies soit le nombre de chevaux). Ce système de 5 cartes se reproduira à l'identique en été et en automne.
Les cartes du printemps sont révélées maintenant que l’hiver est terminé. Les première, deuxième et quatrième cartes sont des cartes d’événements tirées au hasard (2 fois une progression d’une case sur une piste de vision, 1 fois le déplacement d’un indien sur un autre territoire) alors que les troisième et cinquième cartes sont des décomptes, là encore aléatoires (le nombre de canoë stockés, puis soit le nombre de baies soit le nombre de chevaux). Ce système de 5 cartes se reproduira à l’identique en été et en automne.
On arrive très vite, même avec Fabrice ! ;-) en fin de saison : on va donc décompter les baies ou les chevaux. Ce sera les chevaux pour tous les deux, sachant que nous nous étonnons d'avoir réussi à aller aussi haut dans cette colonne. Il faut dire que les baies stockées peuvent être converties en ce qu'on veut en retournant un collier Wampum, et ça, c'est très très utile et offre pas mal de liberté.
On arrive très vite, même avec Fabrice ! 😉 en fin de saison : on va donc décompter les baies ou les chevaux. Ce sera les chevaux pour tous les deux, sachant que nous nous étonnons d’avoir réussi à aller aussi haut dans cette colonne. Il faut dire que les baies stockées peuvent être converties en ce qu’on veut en retournant un collier Wampum, et ça, c’est très très utile et offre pas mal de liberté.
Vue du paysage après le double décompte des chevaux, lesquels ont été défaussés par chacun de nous et les trois territoires de plaines re-remplis.
Vue du paysage après le double décompte des chevaux, lesquels ont été défaussés par chacun de nous et les trois territoires de plaines re-remplis.
Les pistes de vision sur lesquelles nous avons misé : Fabrice a joué sur celle des chevaux, surtout, tandis que j'ai misé sur celle des baies et du chaman. Souvent, il est utile d'arriver avant l'autre pour glaner un bonus rien que pour soi : un collier Wampum ! Du coup, il y a une sorte de course qui se déroule à tout instant...
Les pistes de vision sur lesquelles nous avons misé : Fabrice a joué sur celle des chevaux, surtout, tandis que j’ai misé sur celle des baies et du chaman. Souvent, il est utile d’arriver avant l’autre pour glaner un bonus rien que pour soi : un collier Wampum ! Du coup, il y a une sorte de course qui se déroule à tout instant…
Les cartes de l'été viennent d'être étalées. C'est parti !
Les cartes de l’été viennent d’être étalées. C’est parti !
Ça va quand même super vite ce jeu : on est déjà en fin d'été ! Vue générale...
Ça va quand même super vite ce jeu : on est déjà en fin d’été ! Vue générale…
Et les cartes de l'automne nous attendent de pied ferme... Fabrice commence à couiner en voyant que la dernière carte, celle du dernier décompte, va le contraindre à défausser une ressource de chaque colonne, avant qu'elles soient toutes décomptées. Je m'éviterai ce souci-là puisque mon indien présent sur la piste du chaman va arriver, sous peu, sur la dernière case...
Et les cartes de l’automne nous attendent de pied ferme… Fabrice commence à couiner en voyant que la dernière carte, celle du dernier décompte, va le contraindre à défausser une ressource de chaque colonne, avant qu’elles soient toutes décomptées. Je m’éviterai ce souci-là puisque mon indien présent sur la piste du chaman va arriver, sous peu, sur la dernière case…
Il se marre le père Fabrice mais en fait il couine un peu, hésitant à se mettre une plume d'aigle quelque part... ;-)
Il se marre le père Fabrice mais en fait il couine un peu, hésitant à se mettre une plume d’aigle quelque part… 😉
Le jeu est quand même bigrement beau ! Et il est vraiment très fluide une fois passés les deux ou trois premiers tours... Ce système du totem est également une sacrée réussite, car on hésite souvent à offrir beaucoup de possibilités au joueur passif...
Le jeu est quand même bigrement beau ! Et il est vraiment très fluide une fois passés les deux ou trois premiers tours… Ce système du totem est également une sacrée réussite, car on hésite souvent à offrir beaucoup de possibilités au joueur passif…
J'aime avoir mon indien sur cette ultime case du chaman... ;-)
J’aime avoir mon indien sur cette ultime case du chaman… 😉
Ca y est, l'aigle compte-tours a terminé son parcours, on va donc passer au décompte final et ça promet d'être serré...
Ca y est, l’aigle compte-tours a terminé son parcours, on va donc passer au décompte final et ça promet d’être serré…
Le paysage une fois la partie achevée...
Le paysage une fois la partie achevée…
Juste avant le décompte final, chez Fabrice, ça couine car il va prendre des malus de - 2 PV sur les pistes de chevaux et de canoës...
Juste avant le décompte final, chez Fabrice, ça couine car il va prendre des malus de – 2 PV sur les pistes de chevaux et de canoës…
Mon plateau, au même moment, avec un seul malus. J'aurais pu (dû ?) faire mieux, je pense, sur la fin...
Mon plateau, au même moment, avec un seul malus. J’aurais pu (dû ?) faire mieux, je pense, sur la fin…
Et les pistes de vision, avec, notamment, une avancée en solitaire sur celle du bison pour un gain en PV non négligeable. Dommage que j'ai raté la dernière case car elle m'aurait rapporté 5 PV de plus...
Et les pistes de vision, avec, notamment, une avancée en solitaire sur celle du bison pour un gain en PV non négligeable. Dommage que j’ai raté la dernière case car elle m’aurait rapporté 5 PV de plus…

Durée de la partie : 1 heure 45 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de la partie :

Piste Décompte final Wampum Total
Fabrice (bleu) 67 3+1-2-2 6 73
Ludo le gars (noir) 60 4+2+2-2 6 72

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le look des composants du jeu, et particulièrement l’enchevêtrement magnifique des pistes de vision,
– Le système du totem, très original, offrant des choix difficiles par moments,
– Les rôles de joueur actif et joueur(s) passif(s),
– La fluidité exemplaire du jeu,
– La très bonne jouabilité à deux joueurs…

On a moins aimé
– La crainte que le jeu devienne bordélique à 4 joueurs,
– Une certaine répétitivité des tours de jeu, malgré les cartes piochées aléatoirement et les territoires modulaires,
– Un côté un peu trop classique, en dehors du totem, pour le placer très très haut dans ma hiérarchie ludique…

————————————————————————————————————
NOTRE DAME

La couv' de Notre Dame avec un troublant ciel rougeoyant ! Impressionnant...
La couv’ de Notre Dame avec un troublant ciel rougeoyant ! Impressionnant…
Comme nous sommes deux à jouer, le plateau sera installé comme pour quatre, avec un côté spécifiquement pour deux pour la cathédrale. Fabrice joue les pions bleus et moi les verts, tandis que nous avons installé, quand même, les messages violets et jaunes, en accord avec la règle.
Comme nous sommes deux à jouer, le plateau sera installé comme pour quatre, avec un côté spécifiquement pour deux pour la cathédrale. Fabrice joue les pions bleus et moi les verts, tandis que nous avons installé, quand même, les messages violets et jaunes, en accord avec la règle.
Les trois cartes du premier tour de la première manche, avec un évêque très opportun au vu du nombre de rats qu'on allait devoir contrer sinon (6 dessinés en bas des cartes). Encore faut-il bien penser à conserver une précieuse pièce d'or pour en payer le coût...
Les trois cartes du premier tour de la première manche, avec un évêque très opportun au vu du nombre de rats qu’on allait devoir contrer sinon (6 dessinés en bas des cartes). Encore faut-il bien penser à conserver une précieuse pièce d’or pour en payer le coût…
Quand je disais que Fabrice couinait à Manitoba, force est de constater que sur Notre Dame il fait pire que ça : il passe son temps à râler, à soupirer, à se plaindre ! Jamais vu ça...
Quand je disais que Fabrice couinait à Manitoba, force est de constater que sur Notre Dame il fait pire que ça : il passe son temps à râler, à soupirer, à se plaindre ! Jamais vu ça…
Ma main constituée à l'issue du premier draft. A noter que j'ai vu passer la carte Notre Dame de Fabrice, lequel ne l'a pas conservée, à priori... Fou débutant, va ! ;-)
Ma main constituée à l’issue du premier draft. A noter que j’ai vu passer la carte Notre Dame de Fabrice, lequel ne l’a pas conservée, à priori… Fou débutant, va ! 😉
Fin de premier tour, lors duquel j'ai misé sur la banque (histoire de me faire des pièces car c'est vraiment important dans ce jeu) et, pour voir, sur la diligence (mais mon gain fut très moyen). J'ai jeté la carte hôpital de Fabrice, convaincu que ce n'était pas le moment de la jouer (je vous rappelle la présence de l'évêque dans les cartes de personnages du tour).
Fin de premier tour, lors duquel j’ai misé sur la banque (histoire de me faire des pièces car c’est vraiment important dans ce jeu) et, pour voir, sur la diligence (mais mon gain fut très moyen). J’ai jeté la carte hôpital de Fabrice, convaincu que ce n’était pas le moment de la jouer (je vous rappelle la présence de l’évêque dans les cartes de personnages du tour).
Bon, et bien voilà comment faire une belle offrande à Notre Dame : 3 pièces pour empocher 6 PV et, surtout, l'assurance d'être le seul à y placer un cube pour la première manche, la carte de Fabrice ayant été défaussée. Là, il surcouine le, bougre, et soupire comme une locomotive à vapeur... ;-)
Bon, et bien voilà comment faire une belle offrande à Notre Dame : 3 pièces pour empocher 6 PV et, surtout, l’assurance d’être le seul à y placer un cube pour la première manche, la carte de Fabrice ayant été défaussée. Là, il surcouine le, bougre, et soupire comme une locomotive à vapeur… 😉
J'aime bien cette stratégie banque pour être à l'abri du besoin (ou presque !)...
J’aime bien cette stratégie banque pour être à l’abri du besoin (ou presque !)…
Enfin je vais pouvoir profiter de mon assistant et cela va me sauver un peu car j'étais à court de cubes...
Enfin je vais pouvoir profiter de mon assistant et cela va me sauver un peu car j’étais à court de cubes…
Un peu plus tard... Il est de plus en plus urgent de gérer les rats... A ce petit jeu, je suis assez bien placé avec mes 3 cubes sur l'hôpital, tandis que Fabrice, lui mise sur le bonus de 1 PV par prise de PV sur le parc. Ça a l'air rentable cette affaire...
Un peu plus tard… Il est de plus en plus urgent de gérer les rats… A ce petit jeu, je suis assez bien placé avec mes 3 cubes sur l’hôpital, tandis que Fabrice, lui mise sur le bonus de 1 PV par prise de PV sur le parc. Ça a l’air rentable cette affaire…
J'ai pas mal hésité lors de la sortie de ces avant-dernières cartes car elles sont toutes super ! Mais, au final, j'ai choisi celle de droite car elle me rapportait 6 PV et comme Fabrice a eu l'air d'en faire un max ces derniers tours, je ne voudrais pas prendre de risques...
J’ai pas mal hésité lors de la sortie de ces avant-dernières cartes car elles sont toutes super ! Mais, au final, j’ai choisi celle de droite car elle me rapportait 6 PV et comme Fabrice a eu l’air d’en faire un max ces derniers tours, je ne voudrais pas prendre de risques…
Et hop ! La fameuse carte Notre Dame que j'attendais pour mon dernier tour va, une nouvelle fois (la troisième !), me rapporter 6 PV pour l'offrande de 3 pièces. Par contre, on partagera le gain de PV de décompte de fin de manche (comme pour la deuxième)...
Et hop ! La fameuse carte Notre Dame que j’attendais pour mon dernier tour va, une nouvelle fois (la troisième !), me rapporter 6 PV pour l’offrande de 3 pièces. Par contre, on partagera le gain de PV de décompte de fin de manche (comme pour la deuxième)…
Mes deux dernières cartes jouées lors de cette partie, avec un -petit- gain de 2 PV avec la carte de gauche, au cas où...
Mes deux dernières cartes jouées lors de cette partie, avec un -petit- gain de 2 PV avec la carte de gauche, au cas où…
Ah, Notre Dame...
Ah, Notre Dame…
Vue finale de la partie.
Vue finale de la partie.
Je suis persuadé qu'au delà de mes gains plus qu'indécents à la Cathédrale (3 fois 6 PV + 1 fois 6 PV + 2 fois 3 PV), c'est bel et bien par cette prise massive de cubes dans la dernière manche que je creuse l'écart sur Fabrice. Il ne m'en restait plus que trois dehors...
Je suis persuadé qu’au delà de mes gains plus qu’indécents à la Cathédrale (3 fois 6 PV + 1 fois 6 PV + 2 fois 3 PV), c’est bel et bien par cette prise massive de cubes dans la dernière manche que je creuse l’écart sur Fabrice. Il ne m’en restait plus que trois dehors…

Durée de la partie : 1 heure 45 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de la partie :

Total
Fabrice (bleu) 47
Ludo le gars (vert) 56

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le côté grand jeu qui ne vieillit pas !
– L’impression de continuellement devoir se battre contre les événements (rats) qui nous obligent à faire des choix difficiles,
– La diversité des stratégies qu’on peut mettre en œuvre (j’ai découvert celle du parc chez Fabrice et celle des cubes, sur la fin, chez moi)…

On a moins aimé
– La durée excessive de cette partie à deux quand même, faut dire qu’il a râlé le Fabrizio…

————————————————————————————————————

3 commentaires à propos de “[20/04/2019] Manitoba, Notre Dame”

  1. Bonjour Ludo

    Je crois que vous avez fait une erreur à notre Dame : les lettres de change doivent être visibles, elles sont uniquement cachées pour la mise en place aléatoire.

    J’apprécie également beaucoup ce jeu, dommage que son graphisme austère ne le rende pas plus engageant, mais quand j’en fais une j’ai toujours envie d’enchaîner par une autre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


4 × trois =