[20/05/2006] Cant’ Stop, Bamboleo

Comme tous les ans, à pareille époque, se déroule en France la Fête Nationale du Jeu, dans toutes les villes de l’hexagone, avec comme leitmotiv : le jeu dans tous ses états, la gratuité et l’intergénérationnel. Mis sur pied, un peu partout, par les ludothèques et les clubs locaux, cette grande journée ludique permet au plus grand nombre de partager un bon moment, autour de jeux qui ne sont pas forcément dans toutes les maisons.
Notre association, Les Ludophiles, s’est mêlé à cette fête, sous la forme d’une journée de jeux, tant de plateau que d’adresse, au travers de 3 sites distincts répartis autour de la mairie de Villefranche sur Saône. Le premier site, estampillé jeux de quilles et de palets, réunissait 3 jeux d’adresse différents (nous y reviendrons…). Le second site, en terrasse de l’espace Barmondière, nous a permis de proposer des jeux d’adresse traditionnels (billards, jeu de la grenouille, trapenum, …) et des jeux abstraits ou d’extérieur (flix, villa paletti, gymkhana, …). Enfin, le troisième site, placé en intérieur, était dédié aux jeux de plateau comme nous l’entendons au club (à savoir Les chevaliers de la table ronde, Les aventuriers du rail, Objets trouvés, …). L’idée était de faire transiter le public d’un site à l’autre, en espérant que tout individu était capable de passer du jeu de quilles au jeu de plateau, sans encombre moral 😉

Dans ce contexte open, il est clair que nos adhérents étaient plus des animateurs que des joueurs. Ceci dit, je pourrai malgré tout vous relater 2 parties jouées ce jour, en l’occurrence un Can’t Stop toujours aussi jeune et un Bamboleo, quasi éthylique 😉
Et, parce que je ne résiste pas à l’envie, vous trouverez quelques lignes concernant notre mémorable et déjà mythique partie de palets de route, jouée en plein coeur de la terrasse de l’espace Barmondière, à 12 mètres, sur le coup de 20 heures…

CAN’T STOP :

Le jeu mythique de Sid Sackson, dans sa version originelle, avec comme participants Maud, à gauche, Pierre, en face, et Philippe, à droite, lequel va ouvrir très prochainement (le 20 juin) sa boutique Jeux de société, en dur, à Villefranche (bientôt sur : http://www.ludik.fr)…
Ce qui est assez saisissant c’est qu’aucun de mes 3 partenaires du moment n’avait encore joué à ce jeu ! Incroyable, quand on sait que ce jeu demeure un incontournable classique, à ranger aux côtés de Twixt ou de Bazaar… Au niveau de la partie, c’est bonne ambiance assurée, avec une Maud qui fait le spectacle, lançant dés sur dés, et le tout sans encombre !
Et hop, que je te place directos un marqueur orange à l’avant avant dernière case de la colonne 7 ! Quelle classe, Madame Maud…
On le voit bien : il y a Maud… et les autres ! On observera, notamment, la totale absence de Pierre sur ce plateau, et pourtant ce n’est pas faute de prendre des risques…
A son tour de placer ses marqueurs au Pierrot… et il est plutôt fier de lui le bougre : il vient de chiper la colonne 7 à Maud en réussissant une progression hallucinante (les treize 7 requis ont été faits sur ce même tour !)…
Et voilà la configuration finale de cette sympathique partie : Maud l’emporte, sans trop de surprise, devant Pierre avec son brillant 7. Derrière, c’est-à-dire pour Philippe et moi, c’est déjà moins glorieux, avec aucune colonne aquise et une prise de risque très limitée…
Bilan synthétique :On a aimé
– Le fun indémodable de ce jeu
– La prise de risque dans sa version épurée
On a moins aimé
– rien !
Scores de la partie :Maud (orange) : 2, 3 et 10
Pierre (bleu) : 7
Philippe (jaune) : –
Ludo le gars (vert) : –
Note du jeu : 16 / 20

 

 

———————————————————————————————————————————————–

BAMBOLEO :

Ô Dieu Bamboleo ! On te vénère et on te salue !
(complètement cinglés ces adhérents…)
Mais comment ça ne tombe pas ? On se le demande toujours et vu notre état de fatigue (il est tard et on souffle un peu), les performances ne devraient pas être mémorables…
Cyrille, qui joue avec Maud, retire ici un bloc rouge, sous les yeux de Vincent, qui joue avec Sylvain, et de Monique, qui joue avec moi. La dernière paire, constituée de Pierre et Jacques, n’est ici pas visible et pourtant c’est une belle brochette de frangins…
Bien concentrée Monique ! Remarquez, elle a intérêt, elle joue avec Ludo le gars quand même :-))) et puis si on veut être la première équipe à atteindre 10 points (en plusieurs manches), il faudra bien qu’on fasse attention. En arrière-plan, on se demande bien ce que Maud et Cyrille ont trouvé à faire…
Jacques et Pierre, les 2 frangins, forme une belle équipe de barbus. Vous croyez qu’ils savent combien le plan est incliné ?
Fin de partie censurée ! Sylvain, responsable de la dernière chute du disque jaune, alors qu’un seul bloc avait été pris, pète totalement les plombs… On comprendra ma volonté de ne point heurter les âmes sensibles et que cette photo a subi une légère brouille…
Bilan synthétique :On a aimé
– Le jeu en équipe, toujours autant source de plaisir…
– Les discussions sans fin sur le « ah, mais si tu fais ça, ça va tomber, attention »
– L’esthétique du matériel
On a moins aimé
– La non-utilisation de la variante du poids des blocs, qui aurait permis d’inciter à la prise de blocs lourds (on se la fait la prochaine fois, c’est sûr !)
Scores de la partie :Maud / Cyrille : 5 (5 + 0 + 0)
Jacques / Pierre 9 (4 + 5 + 0)
Vincent / Lucarty : 4 (0 + 4 + 0)
Monique / Ludo le gars : 10 (5 + 4+ 1)
Note du jeu : 15 / 20

 

 

———————————————————————————————————————————————–

Imaginez : 3 équipes de 2 joueurs, équipés chacun de 2 palets de route, entendez des disques en acier de 5 cm de diamètre et de plus d’un d’épais, lancés gaillardement à 12 mètres, sur le coup de 20 heures dans ce lieu public relativement fréquenté… Un régal, où nous avons malgré tout assuré la sécurité des biens et des personnes… 😉
Pour le plaisir, une vue de mes 2 lancers lors de la première manche : le petit est à 12 mètres et mes 2 palets sont exactement positionnés en enfilade, l’un juste avant, l’autre juste après ! Et dire que Cyrille fera encore mieux lors de son dernier lancer, avec un palet placé à 15 cm du petit !
On reviendra prochainement sur les jeux de ce type, au travers d’un dossier que je vais vous concocter…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× cinq = 35