[21/04/2020] Broom Service, Carpe Diem

Découverte aujourd’hui d’un autre jeu Alea qui prenait la poussière dans ma pile de la honte, j’ai nommé le mystérieux Broom Service, une sorte de ré-implémentation du jeu Wie Verhext ! sorti en 2008 toujours chez Alea, mais dans une autre gamme.
Ensuite, parce que ça fait du bien aussi de revoir des jeux, on se refait un petit Carpe Diem, lequel nous avait bien séduits la veille…

BROOM SERVICE

Plus vraie que nature !!!
Dans ce jeu, qui se déroulera en 7 manches, chacun va essayer de scorer un maximum de PV en allant livrer des potions aux tours colorées du plateau, ou en chassant des nuages lucratifs en éclairs (et donc PV)… Pour ce faire, chacun a deux pions en forme de sorcière : Leila les deux pions bleus et moi les deux pions verts.
Petit résumé du déroulement du jeu pour vous montrer combien c’est simple et efficace, avec une sorte d’esprit à la Route du Verre…
En fin de partie, les éclairs peuvent vraiment rapporter beaucoup… Les ressources restantes ne seront, quant à elles, valorisées qu’à la condition d’être différentes.
Voici la carte d’événement piochée pour notre premier tour : on gagnera 3 PV à condition de ne pas avoir plus de 3 potions en stock.
Le sel du jeu réside dans le choix de 4 cartes parmi 9, lesquelles seront jouées en essayant d’en profiter au maximum, ce qui, dans les faits, arrive si on parvient à deviner ce qu’a joué l’adversaire… A noter que, à deux joueurs, trois cartes sont maudites par manche, c’est-à-dire que, même s’il n’est pas interdit de les jouer, elles font perdre 3 PV à ceux qui s’y aventurent…
Je viens de jouer ma carte de Druide de la Vallée et j’ai choisi entre être brave (pour livrer une potion et empocher 3 PV de bonus) et être lâche (pour ne réaliser que la livraison). Leila, si elle a la même carte, doit la jouer aussi…
Et ainsi de suite, avec de jolis moments croustillants quand vous devez choisir avant l’autre joueur, parce que vous avez été le dernier à être brave… Voici, ci-dessus, mes 4 cartes jouées pour cette première manche.
Fin de première manche, avec des scores qui se tiennent et des déplacements somme toute limités sur le plateau…
Pour la deuxième manche, rebelote, on ajoute une carte événement et on place 3 nouvelles cartes maudites parmi les restantes de la première manche. Et ainsi de suite jusqu’à la fin de la partie…
Leila la sorcière s’en sort plutôt pas mal et apprécie bien le jeu…
Quoi, quoi, quoi ? Qui est devant au score ?
Mes choix de 4 cartes, consacrés surtout à la collecte de ressources comme vous pouvez le voir…
Très mauvais idée au final ! En effet, Leila me contrarie à tout bout de champ et s’envole au score…
Excellente dernière carte d’événement pour cette partie : on n’est pas obligé de jouer 4 cartes mais, si on le souhaite, on peut en jouer moins ou plus, moyennant quelques gains ou pertes de PV…
J’enrage encore : Leila ne joue qu’une seule carte, moi qui pensait qu’elle allait en jouer plusieurs ! Si j’avais su, j’aurais moi-même joué beaucoup de cartes au lieu de me limiter à deux… Rageant, oui, oui, mais c’est bien le jeu qui veut ça ! 🙂
Et je me fais encore ratatiner car jamais je n’aurais pensé qu’elle jouerait cette carte de Fée des nuages et j’aurais été plus brave que lâche…
Fin de partie et décompte final à venir…

Durée de cette partie : 1 heure 20 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores de cette partie :

Piste Éclairs Ressources Total
Leila (bleu) 75 10 0 85
Ludo le gars (vert) 73 6 2 81

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le côté très taquin de choisir 4 cartes parmi 9 et de faire, ensuite, le choix de se comporter en « brave » ou en « lâche »,
– La lecture qu’on est censé faire du texte des cartes, ce qui met bien dans l’ambiance et invite à regarder l’autre joueur du coin de l’œil,
– Les cartes maudites, mais pas interdites, à deux joueurs..

On a moins aimé
– Un chaos quand même bien bien présent,
– Les couleurs du plateau et des cartes, assez flashy, trop à mon goût d’ailleurs…

——————————————————————————————-

CARPE DIEM

Retour à la Rome antique avec Carpe Diem qui revient très rapidement sur la table pour que nous le fassions découvrir à Julie…
Le jeu pour 3 joueurs est installé et la règle, limpide, passe toute seule…
Et c’est parti avec Julie en première joueuse et qui démarre donc avec 8 PV, contre 9 pour Leila et… 13 pour moi ! Oui, étonnant cet écart, mais c’est bien précisé dans les règles…
Chacun a opté pour une tuile.
Avec ma fontaine empochée, je choisis cette carte qui bonifiera mes bâtiments gris, déjà fort utiles avec la progression sur la banderole.
Voici nos choix d’objectifs en fin de première manche, avec notre erreur de règle découverte la veille et que nous reproduisons aujourd’hui : nous autorisons, à tort, le placement de disques dans les angles ! On corrigera ça pour les parties futures, promis, promis…
Fin de première manche avec 8 tuiles posées en ce qui me concerne, en raison du bâtiment vert que j’ai assemblé.
Et c’est reparti, avec une Julie qui a fortement souffert de ses deux premiers objectifs tentés…
Fin de la deuxième manche…
Mon plateau au même moment…
Embêtée la dame…
Fin de troisième manche…
Et mon plateau, pas mal rempli et, surtout, avec 4 villas complètes…
Nous abordons la quatrième et dernière manche…
Oui, ce jeu donne à penser, avec une règle élégante et finalement très simple, dans une logique de salade de points chère à l’auteur…
Je crois que j’ai bien blindé les objectifs en lien avec les villas… 😉
Vue finale du plateau des objectifs…
Le plateau de Julie une fois la partie achevée.
Celui de Leila.
Et le mien.

Durée de cette partie : 1 heure 15 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores de cette partie :

Cadre PV Ressources Banderole Cheminées Fontaines Total
Julie (rouge) 17 15 2 8 12 6 60
Leila (bleu) 23 37 7 14 5 28 114
Ludo le gars (vert) 23 47 7 17 26 6 126

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’impression qu’une fois la partie de découverte passée, on respire en pleine aisance, sans problème… On se sent « Carpe Diem » 😉
– Les progrès qu’on peut faire d’une partie à l’autre, notamment dans les bonus liés au cadre du plateau,
– Tous mes points positifs mentionnés sur la partie précédente…

On a moins aimé
– Les PV sous forme de cartes : pourquoi ? Dommage, franchement, qu’il n’y ait pas une toute bête piste de scores…

——————————————————————————————-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− six = 3