[21/06/2020] Relationship Tightrope

Fête des pères en ce 21 juin et également Fête de la Musique. Accueillant mon paternel, mais pas mon beau-père, malheureusement décédé en février de cette année, nous allons nous adonner à une partie sympathique, cadeau oblige, à savoir Relationship Tightrope, alias Drahtseilakt pour ceux qui suivent…

RELATIONSHIP TIGHTROPE

La boîte « cadeau » de mon paternel juste avant que nous jouions à ce Drahtseilakt version Relationship Tighrope…
Premier tour de jeu, avec 7 bâtonnets roses pour Leila qui a joué la carte la plus faible et 7 bleus pour moi qui ai joué la plus forte. Malin le papy / papa / Gérard d’avoir joué entre le 23 et le 28…
Leila tique déjà ? Non, elle fait semblant ! Belle partie, bien sympathique en tout cas…
Dernier pli de la première manche sur les trois que comptera cette partie, avec les bilans de chacun : 6 bâtonnets bleus pour Leila, 6 aussi roses pour Gérard, en haut, et, où sont les miens ? 0 pour moi… 😉
Deuxième manche en approche sur les cinq que comptera cette partie puisque nous sommes trois joueurs…
Ma main de départ, avec la carte la plus faible et la carte la plus forte…
Bilan de la seconde manche…
Et nous voici au cœur de la troisième et dernière manche…
Leila se fait plaisir…
Papy / Papa / Gérard aussi… 😉
Et voici le bilan de la troisième manche !

Durée de cette partie : 30 minutes – Note de ces parties : 17 / 20

Scores de la partie :

Manche 1 Manche 2 Manche 3 Total
Leila 6 8 5 19
Gérard 6 7 1 14
Ludo le gars 0 1 1 2

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le côté minimaliste du jeu,
– Le super renouvellement des jeux de plis, bravo M. Knizia, avec cette idée de faire annuler cartes fortes par les faibles !

On a moins aimé
– La taille de la boîte…
– Le nom imprononçable de cette version du jeu…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ neuf = 13