[21/11/2021] Aquarena, Masters of Renaissance

Petit dimanche en famille, avec deux parties successives, après mise en hivernage de tant de choses extérieures qu’il fallait bien faire malgré le froid à braver… Brrrr…
Au programme, donc, un jeu bien thématique tout nouveau tout beau de chez GAG, à savoir Aquarena, puis la ressortie, une semaine après sa partie de découverte, de Masters of Renaissance à deux joueurs avec Leila.

Bonne lecture….

AQUARENA

Tout nouveau jeu de chez Geek Attitude Games, un jeu vraiment familial pour le coup, basé sur la chaîne alimentaire dans un étang ! J’avais un proto dans le genre il y plus de 15 ans, donc autant vous dire que celui-ci me faisait de l’œil !
Leila, elle, fait le poisson… 😉
Alors, comment ça se passe dans cet étang ? C’est assez simple en fait, avec autant de zones de jeux + 1 que de joueurs, donc 4 car nous sommes 3 attablés, sachant que, dans chaque zone, nous allons essayer d’y placer nos pions à la recherche de proies « autorisées » (insecte, batracien, poisson).
Chacun jouera deux cartes visibles puis deux cartes cachées dans chaque zone et on résoudra les effets des cartes en fonction de la chaîne de prédation + les numéros joués (résolution par ordre croissant).
Quatre manches ainsi et la partie s’achève !
Je détaille tout ça…
Le premier joueur prend un magnifique héron en 3D et il n’est pas obligé de porter un aussi beau polo de la coupe du monde de rugby 2019 ! 😉 Vivement celui de la coupe du monde 2023, après le succès contre les All Blacks ce soir (40 à 25) mais je m’égare…
Voilà, tout est prêt, chacun a récupéré sa main de 3 cartes parmi son deck de 10 et a joué ses 2 cartes visibles. Enfin il en reste une à jouer pour Leila à cet instant…
Une fois que chaque joueur a posé 4 cartes (2 cachées + 2 visibles oui je l’ai déjà dit), on va résoudre les 4 lieux en commençant par celui choisi par le premier joueur.
Dans cette zone, il y avait 3 cartes pour 4 mouches placées dans la zone.
La carte n°6 bleue, de Leila donc, porte le numéro le plus petit et c’est une libellule qui consomme un insecte (une mouche puisqu’il n’y a pas d’autre libellule). Elle déplace ensuite une mouche restante dans une autre zone.
Ensuite, c’est au tour de la carte verte n°9, donc une des miennes, qui consomme 3 insectes si possible : comme la libellule est partie après avoir mangé, mon poisson se rabat sur les deux seules mouches restantes.
Enfin, ma toile d’araignée de ma carte n°10 ne me rapporte rien puisqu’il n’y a plus rien à manger !
Lorsque tous les lieux ont été résolus de la même manière, on score 1 PV par mouche consommé ou insecte adverse + 2 PV par batracien adverse + 3 PV par poisson adverse.
Ci-dessus, vous pouvez voir que Leila totalise 5 PV, Julie 4 et moi 2.
Deuxième manche en cours après le placement de nos cartes. Cette phase est assez savoureuse même si on attend impatiemment, à chaque fois, de pouvoir jouer nos cartes face cachée…
Petite présentation d’une autre carte intéressante pour bien se régaler : mon héron numéroté 2 me permet de manger une grenouille verte n°4 que Julie avait jouée ! J’aurais pu manger un autre batracien s’il y en avait eus, mais pas de tritons (non mangeables par les hérons). Et, attention, deux hérons sur le même lieu se battent et fuient sans rien consommer !
Vous voyez le genre ? C’est ça, Aquarena… 😉
Fin de la pose des cartes de la manche 3. On commence à essayer des choses…
Je ne suis pas mécontent de mon butin en fin de phase de résolution :
– un héron qui se gave d’un crapaud et d’une salamandre (deux fois 2 PV),
– un brochet qui mange un triton (2 PV),
– une toile d’araignée qui récolte une mouche (1 PV).
C’est un jeu à apprentissage et de bluff avec un bon guessing avec les cartes jouées cachées : « je pense qu’il va jouer ça ici, alors je suis tranquille là, à moins que… »
La quatrième manche est en cours et Julie reconnaît qu’elle a du mal, justement, avec cette incertitude qui plane tout le temps au-dessus de notre étang… Leila, elle, aime beaucoup !
Fin de la programmation de la manche n°4 : résolution à venir… Vous noterez que le lieu du haut est particulièrement encombré, non ?
J’avais bien calculé mon coup sur ce lieu : comme j’étais à nouveau premier joueur, je savais qu’en choisissant ce lieu en premier, je serais le premier à manger en cas d’égalité. Et comme j’y avais mis un brochet pour engloutir le triton, je ne m’inquiétais pas que Julie y joue un des siens (même caché, j’avais deviné !)… 😉
La fameuse zone du haut, avec bataille rangée !
Je vous résous le lieu pour le plaisir :
– les trois hameçons joués s’emmêlent et dont défaussés : aucun poisson ne sera pêché en ce lieu,
– le brochet bleu de valeur 3 va manger mon triton n°7, certes, et c’est bien dommage,
– mon poisson-chat n°9 engloutit tranquillement 3 mouches !
Fin de partie ! Plutôt bien plaisante et appréciée pour Leila et moi, plus réservée pour Julie.

Durée de cette partie : 50 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de cette partie :

Total
Julie (rouge) 14
Leila (bleu) 14
Ludo le gars (vert) 17

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le côté immersion thématique, dans un étang, avec un thème écolo / pêche / faune que j’affectionne beaucoup !
– Les combos à prévoir, pas si complexes, mais assez taquines avec du guessing assez délicieux,
– La bonne envie d’y revenir, à deux joueurs pour voir,
– Jouer à un jeu qui me fait furieusement penser à un de mes protos, certainement moins abouti, oui, ça m’a bien excité !

On a moins aimé
– Les cartes jouées visibles ne m’ont pas transcendé, même si je devine bien qu’il ya a de jolis coups à faire, comme jouer directement un hameçon sur un lieu pour presque le verrouiller de poisson…
– La durée de la partie, trop courte pour moi, j’aurais tellement aimé un jeu plus long et plus profond sur ce thème…

————————————————————————————————————

MASTERS OF RENAISSANCE

Ah… Il me tardait de faire découvrir ce jeu ultra-fluide et dynamique à ma fille, découvert la semaine précédente à 3 joueurs…
L’étalage des cartes de couleur du soir…
Et la zone des billes pour récupérer des ressources.
Leila commence par prendre des ressources. Évidemment !
Fin de premier tour, après la prise de ressources pour nous deux.
Voici mes deux cartes Leaders que j’ai conservées sur les quatre piochées. A noter que j’ai bien couiné de ne pas avoir de carte avec la bille blanche qui rapporte une ressource d’une autre couleur, je l’avais trouvée top la semaine passée !
Je construis assez rapidement cette carte bleue, alors que Leila aurait pu le faire juste avant (mais elle semblait viser autre chose), ce qui me permet de placer très vite un leader à côté de mon plateau : un nouveau laboratoire de conversion de ressources !
Ah ah ! Leila fait de même dans la foulée avec une carte violette et je comprends mieux pourquoi elle m’a laissé les mains libres juste avant… 😉
La partie est vraiment très agréable et on aurait envie d’y aller sur différents axes, juste pour voir jusqu’où on pourrait…
En ce qui me concerne, et mon plateau vous le prouve si vous regarde bien, j’y vais le plus possible sur la foi. J’ai envie de voir si cet axe prometteur peut conduire à la victoire… seul ou presque !
Leila couine… presque : j’ai atteint la case rouge du pape pour la première zone et retournée la première faveur pour 2PV. Leila aussi, mais ce fut limite ! Je devrais poursuivre ainsi, hein, si je veux mener ma stratégie au bout, mais en plus incisif encore…
Oui, clairement, on est bien là, dans le Paradis Jeux !
Cette fois j’atteins la dernière case rouge de la deuxième zone de la foi et Leila n’a rien pu faire.
Évidemment, elle joue sur d’autres axes, notamment la construction de cartes, à la Fabrice de la semaine dernière…
Petit exemple de jolies productions…
Et voilà que j’atteins la dernière case de la piste de foi, clôturant instantanément la partie puisque Leila était première joueuse ! Certes, elle a construit plus de cartes que moi, mais ce sera à voir sur la réussite, ou non, de cette stratégie…
Les éléments de Leila une fois la partie terminée…
Et les miens…

Durée de cette partie : 1 heure – Note de cette partie : 16 / 20

Scores de cette partie :

Cartes Foi + faveurs Leaders Ressources Total
Leila 18 9+2 4+5 0 38
Ludo le gars 11 20+9 4 1 45

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La durée expresse de la partie pour un jeu de ce type,
– La satisfaction d’avoir mené la stratégie Foi au bout,
– L’envie de découvrir d’autres stratégies,

– La fluidité et l’évidence de la règle nous donnant clairement la banane !

On a moins aimé
– La crainte d’une relative répétitivité d’une partie à l’autre, à voir…

————————————————————————————————————

4 commentaires à propos de “[21/11/2021] Aquarena, Masters of Renaissance”

  1. Très belle découverte lors de sa sortie à Essen ce Matsers Of Renaissance. Un peu passé inaperçu, c’est dommage !
    Peut-être qu’il manque un peu de profondeur pour toi…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


6 + six =