[21/01/2017] Ulm, Chariot Race

Pour cette après-midi ludophile, nous débutons par une sorte de rareté ludique, en tout cas par chez nous, puisque mon gone et moi lançons pas moins de deux parties simultanées de Ulm, notre coup de cœur actuel. Il faut dire que nos autres amis joueurs ici présents étaient titillés à l’idée de découvrir ce jeu que j’ai plutôt bien critiqué sur mon site…
Ensuite, pour finir l’après-midi, nous découvrons Chariot Race, un jeu sorti chez Pegasus Spiele à Essen 2016 et reçu récemment. C’est un jeu de course, à la fois original et classique, je vous laisse voir pourquoi un peu plus bas…

ULM

La couverture du deuxième livret de règles, parce que je ne vous l'avais pas encore montrée ! :-)
La couverture du deuxième livret de règles, parce que je ne vous l’avais pas encore montrée ! 🙂
Pour cette première partie à 4 joueurs, nous avons Damien / Alendar avec les éléments jaunes, Hugo avec les rouges, Jean-Luc avec les bleus et moi-même avec les verts. Ci-dessus, la cathédrale nous accable d'entrée : on va devoir payer deux sous en fin de son tour sous peine de perdre 5 PV... Et, au tour suivant, on pourra récupérer la tuile introduite dans le taquin.
Pour cette première partie à 4 joueurs, nous avons Damien / Alendar avec les éléments jaunes, Hugo avec les rouges, Jean-Luc avec les bleus et moi-même avec les verts. Ci-dessus, la cathédrale nous accable d’entrée : on va devoir payer deux sous en fin de son tour sous peine de perdre 5 PV… Et, au tour suivant, on pourra récupérer la tuile introduite dans le taquin.
Après une explication somme toute rapide, enfin de quelques minutes inférieure à celle de l'autre tablée sur le même jeu, nous attaquons et on pense bien se régaler...
Après une explication somme toute rapide, enfin de quelques minutes inférieure à celle de l’autre tablée sur le même jeu, nous attaquons et on pense bien se régaler…
En fin de premier tour...
En fin de premier tour…
Allez, aujourd'hui je me la tente Danube ! On verra bien si les actions nous du bout et les actions du dernier quartier du nord sont utiles. Et donc, pour ce faire, rien de tel que ce sympathique assistant pour avancer d'une case de plus à chaque action de la barge...
Allez, aujourd’hui je me la tente Danube ! On verra bien si les actions nous du bout et les actions du dernier quartier du nord sont utiles. Et donc, pour ce faire, rien de tel que ce sympathique assistant pour avancer d’une case de plus à chaque action de la barge…
Petite vue à mi-partie : fin de tour 5. Il est super difficile, à 4 joueurs, de distancer vraiment les autres joueurs sur le fleuve, tant ils peuvent profiter des avancées des autres pour aller vite... Ma stratégie est-elle la bonne ?
Petite vue à mi-partie : fin de tour 5. Il est super difficile, à 4 joueurs, de distancer vraiment les autres joueurs sur le fleuve, tant ils peuvent profiter des avancées des autres pour aller vite… Ma stratégie est-elle la bonne ?
On vit une partie totalement atypique avec cette hallucinante série de tuiles marron (carte) qui envahissent littéralement l'étalage et le taquin. Et ça durera jusqu'au bout de la partie...
On vit une partie totalement atypique avec cette hallucinante série de tuiles marron (carte) qui envahissent littéralement l’étalage et le taquin. Et ça durera jusqu’au bout de la partie…
Malgré le caractère pour le moins opportuniste du jeu, Damien apprécie clairement ce jeu agréable, fluide et offrant pas mal de possibilités différentes...
Malgré le caractère pour le moins opportuniste du jeu, Damien apprécie clairement ce jeu agréable, fluide et offrant pas mal de possibilités différentes…
Hugo, lui, a plus de mal, il ne semble pas trop adhérer au jeu et à son système, ayant tendance à jouer très (trop ?) vite à son tour et à perdre des actions en cours de route. Quant à Jean-Luc, comme souvent ;-), il semble avoir du mal avec certains points de règles (l'action de prise de tuiles autour du taquin par exemple), mais il joue plutôt de manière pertinente, roi des corbeaux avec une seule colonne pourtant dans le taquin...
Hugo, lui, a plus de mal, il ne semble pas trop adhérer au jeu et à son système, ayant tendance à jouer très (trop ?) vite à son tour et à perdre des actions en cours de route. Quant à Jean-Luc, comme souvent ;-), il semble avoir du mal avec certains points de règles (l’action de prise de tuiles autour du taquin par exemple), mais il joue plutôt de manière pertinente, roi des corbeaux avec une seule colonne pourtant dans le taquin…
La seule fois où le taquin est bloqué, c'est juste après mon tour et, forcément, je couine, notamment parce que je n'ai eu aucun choix à mon tour et que le fait de tout enlever (autour du carré 3x3) va clairement donner un avantage à Damien, assis à ma gauche...
La seule fois où le taquin est bloqué, c’est juste après mon tour et, forcément, je couine, notamment parce que je n’ai eu aucun choix à mon tour et que le fait de tout enlever (autour du carré 3×3) va clairement donner un avantage à Damien, assis à ma gauche…
Quand le hasard nous joue des tours et favorise un joueur... Ci-dessus, Jean-Luc récupère une carte à la pioche, laquelle bonifie les... corbeaux !!! Non ? Si, si...
Quand le hasard nous joue des tours et favorise un joueur… Ci-dessus, Jean-Luc récupère une carte à la pioche, laquelle bonifie les… corbeaux !!! Non ? Si, si…
Vue du plateau avant le dernier tour, alors que je suis presque au bout du Danube mais que cela ne me servira pas à grand-chose... Damien, joueur jaune, possède une bonne avance au score mais, malheureusement pour lui, il a tout mis dans son avant-dernière action et il ne fera quasiment rien au dernier tour... Ah oui, j'allais oublier, jetez un œil à cet hallucinant étalage en bas à droite...
Vue du plateau avant le dernier tour, alors que je suis presque au bout du Danube mais que cela ne me servira pas à grand-chose… Damien, joueur jaune, possède une bonne avance au score mais, malheureusement pour lui, il a tout mis dans son avant-dernière action et il ne fera quasiment rien au dernier tour… Ah oui, j’allais oublier, jetez un œil à cet hallucinant étalage en bas à droite…
Et voici la vue finale de cette partie, avec des écarts qui vont se niveler avec le décompte final : corbeaux + Danube + cartes.
Et voici la vue finale de cette partie, avec des écarts qui vont se niveler avec le décompte final : corbeaux + Danube + cartes.
Les éléments de Damien ne vont pas lui permettre de prendre de l'avance au score car il n'a pas réussi à récupérer les 3 parties de la cathédrale qu'il appelait de ses mille vœux...
Les éléments de Damien ne vont pas lui permettre de prendre de l’avance au score car il n’a pas réussi à récupérer les 3 parties de la cathédrale qu’il appelait de ses mille vœux…
Hugo n'a pas posé beaucoup de cartes et ses deux assistants ont peut-être été sous-utilisés (surtout celui de 2 PV par ligne, colonne ou diagonale réussie sur le taquin)... Dommage !
Hugo n’a pas posé beaucoup de cartes et ses deux assistants ont peut-être été sous-utilisés (surtout celui de 2 PV par ligne, colonne ou diagonale réussie sur le taquin)… Dommage !
Les éléments de notre grand vainqueur du jour, Jean-Luc, avec pas moins de 5 cartes posées dont un triplet de 12 PV finalisé au dernier tour grâce à une pioche dans la réserve, suivant la même action que moi (j'espérais l'avoir remonté grâce à ça, mais, du coup, c'est mort !). A noter qu'il dispose d'un stock de corbeaux de malade mental (il en bonifie un maximum de 5) et  qu'il a une autre carte qui lui rapporte 8 PV (2 PV par ressource différente en sa possession). Intouchable je vous dis ! Même qu'il obtient le score record pour le moment par chez nous...
Les éléments de notre grand vainqueur du jour, Jean-Luc, avec pas moins de 5 cartes posées dont un triplet de 12 PV finalisé au dernier tour grâce à une pioche dans la réserve, suivant la même action que moi (j’espérais l’avoir remonté grâce à ça, mais, du coup, c’est mort !). A noter qu’il dispose d’un stock de corbeaux de malade mental (il en bonifie un maximum de 5) et qu’il a une autre carte qui lui rapporte 8 PV (2 PV par ressource différente en sa possession). Intouchable je vous dis ! Même qu’il obtient le score record pour le moment par chez nous…
Et enfin mes éléments en fin de partie, avec un joli triplet de 12 PV et une autre carte de 6 PV (premier sur le fleuve). Mais Jean-Luc a vraiment été trop fort aujourd'hui...
Et enfin mes éléments en fin de partie, avec un joli triplet de 12 PV et une autre carte de 6 PV (premier sur le fleuve). Mais Jean-Luc a vraiment été trop fort aujourd’hui…

Durée de la partie : 2 heures – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de la partie :

Piste Moineaux Danube Cartes Total
Alendar (jaune) 26 4 +3 4+4+3+3 47
Hugo (rouge) 19 3 +1 3+3 29
Jean-Luc (bleu) 20 8 +6 12+8+5 59
Ludo le gars (vert) 19 1 +10 12+6 48

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Les diverses manières de se lancer dans la partie, en se déterminant au départ et en s’adaptant à ses premières acquisitions (particulièrement les bâtiments),
– Le côté super fluide et agréable garanti à chaque partie,
– La configuration 4 joueurs que j’ai beaucoup aimée…

On a moins aimé
– La durée de la partie qui tourne autour de 2 heures à 4 joueurs…
– Le hasard qui peut chambouler pas mal de choses diront certains 🙂

————————————————————————————————————
CHARIOT RACE

Chariot Race est clairement un jeu de course de chars où tout est permis... ou presque ! Parfait pour terminer l'après-midi.
Chariot Race est clairement un jeu de course de chars où tout est permis… ou presque ! Parfait pour terminer l’après-midi.
Nous jouons à 5, avec une ligne de départ constituée, dans l'ordre, du char marron de Samuel, suivi du rouge de Damien, puis du jaune de Tristan, du bleu d'Hugo et, enfin, de mon vert. Ensuite, on jouera dans l'ordre des positions après le premier tour. Et on devra réaliser deux tours d'arène en tout, le vainqueur étant celui qui y parvient en premier...
Nous jouons à 5, avec une ligne de départ constituée, dans l’ordre, du char marron de Samuel, suivi du rouge de Damien, puis du jaune de Tristan, du bleu d’Hugo et, enfin, de mon vert. Ensuite, on jouera dans l’ordre des positions après le premier tour. Et on devra réaliser deux tours d’arène en tout, le vainqueur étant celui qui y parvient en premier…
Chacun dispose d'un carton sur lequel il va conserver trace de l'état de son char (colonne de gauche, initialement à 12), gérer sa vitesse (colonne de droite, avec une vitesse initiale de 4) et se faire aider des dieux (ligne du haut, avec une valeur de 3 au départ).
Chacun dispose d’un carton sur lequel il va conserver trace de l’état de son char (colonne de gauche, initialement à 12), gérer sa vitesse (colonne de droite, avec une vitesse initiale de 4) et se faire aider des dieux (ligne du haut, avec une valeur de 3 au départ).
Voici mon premier tour de jeu : je lance 5 dés parce que ma vitesse se trouve en face de cette zone sur mon carton, puis je peux en relancer gratuitement le nombre de mon choix, mais jamais les Fortuna (dieux). Ensuite, je n'utilise pas de points de Fortuna pour tourner un dé ou en relancer une certaine quantité. Je conserve donc les résultats ci-dessus, lesquels me donne une augmentation de 1 sur la piste des dieux, une augmentation de 3 sur la vitesse (je pouvais aussi la réduire) pour arriver à 7 et je vais donc faire avancer mon char de 7 cases avec un changement de file une fois.
Voici mon premier tour de jeu : je lance 5 dés parce que ma vitesse se trouve en face de cette zone sur mon carton, puis je peux en relancer gratuitement le nombre de mon choix, mais jamais les Fortuna (dieux). Ensuite, je n’utilise pas de points de Fortuna pour tourner un dé ou en relancer une certaine quantité. Je conserve donc les résultats ci-dessus, lesquels me donne une augmentation de 1 sur la piste des dieux, une augmentation de 3 sur la vitesse (je pouvais aussi la réduire) pour arriver à 7 et je vais donc faire avancer mon char de 7 cases avec un changement de file une fois.
Ayant accepté de prendre plein de dégâts (en passant sur la voie où la vitesse max était de 3, donc 4 de dégâts comme c'est l'écart), je vire en tête à l'issue du premier tour et je vais donc commencer le deuxième ! On a décidé de garder trace de l'ordre du tour via les petites tuiles rectangulaires visibles ci-dessus.
Ayant accepté de prendre plein de dégâts (en passant sur la voie où la vitesse max était de 3, donc 4 de dégâts comme c’est l’écart), je vire en tête à l’issue du premier tour et je vais donc commencer le deuxième ! On a décidé de garder trace de l’ordre du tour via les petites tuiles rectangulaires visibles ci-dessus.
Je n'en reviens même pas moi-même : alors que j'étais parti dernier sur la ligne de départ, comment puis-je avoir une telle avance juste après avoir joué au deuxième tour ? Délirant...
Je n’en reviens même pas moi-même : alors que j’étais parti dernier sur la ligne de départ, comment puis-je avoir une telle avance juste après avoir joué au deuxième tour ? Délirant…
Oui, la contre-partie est d'avoir un char déjà bien endommagé. La seule manière de le restaurer est de se faire aider des dieux pour un coût de 3  points on remonte de 3 dans la colonne de gauche. A noter que, sur le parcours, on n'a pas que les virages qui peuvent nous faire du mal, il y a aussi les chars des autres et les débris (cubes gris) qu'on peut laisser derrière son passage, sans parler des javelots qu'on peut lancer sur les autres ! Oui, ça castagne sévère...
Oui, la contre-partie est d’avoir un char déjà bien endommagé. La seule manière de le restaurer est de se faire aider des dieux pour un coût de 3 points on remonte de 3 dans la colonne de gauche. A noter que, sur le parcours, on n’a pas que les virages qui peuvent nous faire du mal, il y a aussi les chars des autres et les débris (cubes gris) qu’on peut laisser derrière son passage, sans parler des javelots qu’on peut lancer sur les autres ! Oui, ça castagne sévère…
Je ne me suis jamais senti en aussi bonne position pour l'emporter, mon char étant tout proche de la ligne d'arrivée (fin de mon deuxième tour) ! Certes; il est en bien mauvais état (plus que 2 points de vie), mais je ne vois pas bien comment les autres pourraient me détruire sur leur tour actuel...
Je ne me suis jamais senti en aussi bonne position pour l’emporter, mon char étant tout proche de la ligne d’arrivée (fin de mon deuxième tour) ! Certes; il est en bien mauvais état (plus que 2 points de vie), mais je ne vois pas bien comment les autres pourraient me détruire sur leur tour actuel…
Non !!!??? Samuel, tu es sérieux ? Grâce des lancers de dés parfaits, il parvient à arrêter son char à deux cases du mien et à me lancer deux javelots pour m'achever !!! Non !!! Je suis éliminé... :-(
Non !!!??? Samuel, tu es sérieux ? Grâce des lancers de dés parfaits, il parvient à arrêter son char à deux cases du mien et à me lancer deux javelots pour m’achever !!! Non !!! Je suis éliminé… 🙁
Et, finalement, à son tour suivant, Samuel franchit la ligne pile poil ! Mais les autres ont encore à jouer le leur... Enfin, les autres... Sauf Tristan, détruit lui aussi par la coalition constituée par Damien et ses fils. Oh les vils personnages ! ;-)
Et, finalement, à son tour suivant, Samuel franchit la ligne pile poil ! Mais les autres ont encore à jouer le leur… Enfin, les autres… Sauf Tristan, détruit lui aussi par la coalition constituée par Damien et ses fils. Oh les vils personnages ! 😉
La partie s'achève dans des hurlements de dépit d'Hugo, lequel aurait tellement voulu passer devant son père tout à la fin... Ah, là, ça couine sévère !!! ;-)
La partie s’achève dans des hurlements de dépit d’Hugo, lequel aurait tellement voulu passer devant son père tout à la fin… Ah, là, ça couine sévère !!! 😉
Voici donc comment Damien remporte cette partie...
Voici donc comment Damien remporte cette partie…

Durée de la partie : 1 heure 10 minutes – Note de cette partie : 13 / 20

Scores de la partie :

Bilan
Samuel (marron) troisième
Damien / Alendar (rouge) vainqueur
Tristan (jaune) éliminé en deuxième
Hugo (bleu) deuxième
Ludo le gars (vert) éliminé en premier

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le fun, limite couinement, généré par ce jeu de course,
– La vitesse limitée par l’état de son char et le nombre de dés qui décroît en fonction de la vitesse (très bien vu !),
– Les possibilités d’assemblage entre les deux moitiés de plateau bifaces…

On a moins aimé
– Le trop de tension sur cette partie, avec des décisions parfois bizarres et diversement appréciées…
– La durée d’un peu plus d’une heure, même si je suis convaincu qu’on peut tomber à 30 / 45 minutes.

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf × 6 =