[21/07/2003] Sans Foi ni Loi

Participants
– Gérard, dans la peau taillée pour lui d’un poor lonesome cowboy,
– Julie, la Calamity Jane de Laffrey, c’est bien connu 😉

– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Ce compte-rendu de partie se veut léger : le jeu s’est déroulé durant nos vacances à Laffrey près de Grenoble.
Reporter en vacances, oui ; écrivain romancier, non !


Gérard fait son choix parmi les cartes de la pioche visible
en retenant celle qui lui coutera 4 points d’action (les Girls). En tant
que grand éleveur de bétails, il sait qu’il convient d’avoir
de sympathique cowboys dans son ranch…


Dans SFNL, il convient de sentir le moment où la partie approche
de son terme, afin de renforcer chacun des axes permettant de marquer
des points (terrains, bétails et cowwboys si l’on excepte l’argent
trop difficile à acquérir et trop attractif pour être
rentable). Sur cette photo, on voit clairement que mon ranch (en bas à
gauche est très fourni, en comparaison de celui de Julie à
droite et de Gérard en haut)…


Lorsque la pioche fait des caprices et rend le jeu cocasse : les
2 saloons du jeu sont proposés coup sur coup, ce qui génère
une situation inattendue.
Peu avant, j’ai perdu ma subtile carte du Maire lorsque celui-ci fut
assassiné sans ménagement par un tueur à gages
engagé par mon paternel…

Décompte final
Je remporte cette partie avec un total de 17 points, devant
Julie avec 13 points et Gérard avec 10 points.
Le détail est le suivant :

Terrains
Troupeaux
Cowboys
Argent
Total
Gérard
2 (2)
0 (0)
5 (3)
3 (7)
10
Julie
3 (7)
3 (2)
2 (2)
5 (26)
13
Ludo le gars
5 (8)
5 (3)
5 (3)
2 (2)
17

Débriefing
Sans Foi Ni Loi est un jeu très plaisant. Simple d’abord, non dénué
de hasard et de fun, il se révèle finalement assez subtil car
il ne faut pas se précipiter dès lors que l’on possède
de bonnes cartes en main. En effet, à jouer trop tôt de bonnes
cartes (terrains d’excellente qualité, troupeau d’excellente qualité
ou cowboy vétéran) on risque fort de voir pleuvoir les cartes
de coups fourrés de ses adversaires… En revanche, certaines cartes
sont à jouer le plus rapidement possible car elles détiennent
leur puissance dans la durée (carte Croque-mort, mines d’or, …).
Le principal intérêt de ce jeu réside dans sa richesse thématique
couplée à une mécanique variée et renouvelée.
J’aime beaucoup, même si, parfois, on a un peu l’impression d’attendre
que les autres joueurs jouent avant vous, juste pour ne pas courir le moindre
risque. Et lorsque le décompte final arrive, il convient d’être
majoritaire « au bon moment » sur la plupart des composants. Un bon
jeu, agréable..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 1 = sept