[21/11/2013] Le Fantôme de l’Opéra

Hurrican est l’éditeur attitré de Bruno Cathala et de Ludovic Maublanc lorsque ces deux compères créent des jeux dans l’univers Mr Jack : Mr Jack, Mr Jack extension, Mr Jack à New-York et Mr Jack Pocket. Avec ce nouvel opus, intitulé Le Fantôme de l’Opéra, on est clairement dans une nouvelle variation sur le même mécanisme. D’ailleurs, ce jeu est estampillé Mr Jack system et ce n’est pas un hasard. Aucune vraie surprise pour les afficionados des autres versions, presque jusqu’à la caricature…

LE FANTÔME DE L’OPERA

Le Fantôme de l'Opéra se compose d'une magnifique boîte, avec une couverture inquiétante bien comme il faut. Les pions de personnages, comme dans Mr Jack, sont couverts de stickers (un face suspect / un face innocent) à coller. A noter la technique proposée pour décoller les stickers : tournevis ? couteau ? Je ne sais pas, mais moi j'y vais plutôt en tordant légèrement le papier...
Le Fantôme de l’Opéra se compose d’une magnifique boîte, avec une couverture inquiétante bien comme il faut. Les pions de personnages, comme dans Mr Jack, sont couverts de stickers (une face suspect / une face innocent) à coller. À noter la technique proposée pour décoller les stickers : tournevis ? couteau ? Je ne sais pas, mais moi j’y vais plutôt en tordant légèrement le papier…
Julie opte pour le rôle de l'enquêteur, lequel essaie de démasquer le fantôme que j'incarne, lequel est dissimulé sous l'identité d'un des 8 suspects. Le but du fantôme est d'effrayer la Carlotta afin qu'elle ne puisse pas donner son concerto prévu (atteinte de la dernière case de la piste concernée)...
Julie opte pour le rôle de l’enquêteur, lequel essaie de démasquer le fantôme que j’incarne, lequel est dissimulé sous l’identité d’un des 8 suspects. Le but du fantôme est d’effrayer la Carlotta afin qu’elle ne puisse pas donner son récital prévu (atteinte de la dernière case de la piste concernée)…
Petite vue en fin de premier tour, après que Julie a innocenté les pions suivants : gris (carte alibi piochée grâce à l'action du personnage rouge), puis violet et rose car ils sont ensemble alors que j'ai dit que le fantôme pouvait agir. Du coup, on fait avancer la Carlotta de 4 cases. A noter qu'on a oublié à chaque fois qu'elle devait avancer d'une case de plus si le fantôme disait agir. Ca devrait rendre la tâche du fantôme plus facile...
Petite vue en fin de premier tour, après que Julie a innocenté les pions suivants : gris (carte alibi piochée grâce à l’action du personnage rouge), puis violet et rose car ils sont ensemble alors que j’ai dit que le fantôme pouvait agir. Du coup, on fait avancer la Carlotta de 4 cases. À noter qu’on a oublié à chaque fois qu’elle devait avancer d’une case de plus si le fantôme disait agir. Ça devrait rendre la tâche du fantôme plus facile…
Gros point positif du jeu : les pouvoirs des personnages sont hyper faciles à appréhender et les déplacements des personnages sont très basiques (au maximum autant de pièces de l'opéra que de pions dans celle de départ). En quelque sorte, on sent un aspect épuré du système Mr Jack et c'est donc très bien pour celles et ceusses qui n'ont aucune version de ces jeux...
Gros point positif du jeu : les pouvoirs des personnages sont hyper faciles à appréhender et les déplacements des personnages sont très basiques (au maximum autant de pièces de l’opéra que de pions dans celle de départ). En quelque sorte, on sent un aspect épuré du système Mr Jack et c’est donc très bien pour celles et ceusses qui n’ont aucune version de ces jeux…
La Carlotta va bientôt être contrainte d'annuler son récital : elle n'est plus qu'à 7 cases de la dernière, malgré l'oubli de la progression d'une case quand le fantôme agit, comme déjà évoqué...
La Carlotta va bientôt être contrainte d’annuler son récital : elle n’est plus qu’à 7 cases de la dernière, malgré l’oubli de la progression d’une case quand le fantôme agit, comme déjà évoqué…
Comme je parviens à déplacer le personnage rose pour que les deux pions suspects se retrouvent dans l'impossibilité d'agir, Julie ne peut innocenter personne et la Carlotta doit avancer de 2 cases et, du coup, elle annule son récital ! C'est gagné pour le fantôme...
Comme je parviens à déplacer le personnage rose pour que les deux pions suspects se retrouvent dans l’impossibilité d’agir, Julie ne peut innocenter personne et la Carlotta doit avancer de 2 cases et, du coup, elle annule son récital ! C’est gagné pour le fantôme…
Le plateau de jeu, à l'envers, est lui, à mon humble, absolument hideux... Oui, je le trouve vraiment affreux, avec ses couleurs sombres et plutôt mal assorties, avec aussi son vide général, notamment le ciel. Les passages roses (beurk) sont réservés à un seul personnage, ce qui est étonnant d'avoir ainsi recouvert le plateau d'autant de tracés pas franchement esthétiques. Le jeu peut être bon, il n'en demeure pas moins que le matériel me rebute franchement...
Le plateau de jeu, à l’envers, est lui, à mon humble avis, absolument hideux… Oui, je le trouve vraiment affreux, avec ses couleurs sombres et plutôt mal assorties, avec aussi son vide général, notamment le ciel. Les passages roses (beurk) sont réservés à un seul personnage, ce qui est étonnant d’avoir ainsi recouvert le plateau d’autant de tracés pas franchement esthétiques. Le jeu peut être bon, il n’en demeure pas moins que ce plateau me rebute franchement…
Comme j'ai pioché la carte Alibi de Madame Giry (personnage bleu), celle-ci est le fantôme de l'opéra pour cette partie. Comme dans Mr Jack, quatre cartes personnages seront jouées, la première par l'enquêteur puis deux par le fantôme puis la dernière par l'enquêteur, puis les quatre suivantes le seront. A chaque fois, le fantôme dira s'il peut agir (seul ou dans l'ombre), ce qui permettra à l'enquêteur d'innocenter des pions, puis on comptera le nombre de suspects encore en place : la Carlotta avancera alors d'autant de cases.
Comme j’ai pioché la carte alibi de Madame Giry (personnage bleu), celle-ci est le fantôme de l’opéra pour cette partie. Comme dans Mr Jack, quatre cartes personnages seront jouées, la première par l’enquêteur puis deux par le fantôme puis la dernière par l’enquêteur, puis les quatre suivantes le seront. À chaque fois, le fantôme dira s’il peut agir (seul ou dans l’ombre), ce qui permettra à l’enquêteur d’innocenter des pions, puis on comptera le nombre de suspects encore en place : la Carlotta avancera alors d’autant de cases.
Julie se fait assez bien au rôle de l'enquêteur et je lui prédis une victoire assez aisée, sachant qu'il ne lui reste plus que 4 suspects à identifier... Mais on se rendra compte que ce ne sera pas si facile car moins de suspects l'oblige à concentrer ses efforts et c'est délicat. En même temps, la Carlotta avancera de moins en moins vite...
Julie se fait assez bien au rôle de l’enquêteur et je lui prédis une victoire assez aisée, sachant qu’il ne lui reste plus que 4 suspects à identifier… Mais on se rendra compte que ce ne sera pas si facile car moins de suspects l’oblige à concentrer ses efforts et c’est délicat. En même temps, la Carlotta avancera de moins en moins vite…
J'utilise le pouvoir du personnage rouge, histoire de piocher une carte alibi. Hop, je tire l'une des trois cartes fantômes et fais donc avancer la Carlotta d'une case supplémentaire...
J’utilise le pouvoir du personnage rouge, histoire de piocher une carte alibi. Hop, je tire l’une des trois cartes fantômes et fais donc avancer la Carlotta d’une case supplémentaire…
Je n'hésite pas longtemps alors qu'il ne reste plus que deux suspects en course (le noir et le bleu) : j'opte pour l'action du personnage rouge, histoire de piocher une carte alibi, au cas où ce soit le noir qui sorte (si Julie le prenait elle gagnait). Au final, je tire une carte fantôme et fais encore avancer la Carlotta d'une nouvelle case. Plus que deux...
Je n’hésite pas longtemps alors qu’il ne reste plus que deux suspects en course (le noir et le bleu) : j’opte pour l’action du personnage rouge, histoire de piocher une carte alibi, au cas où ce soit le noir qui sorte (si Julie le prenait elle gagnait). Au final, je tire une carte fantôme et fais encore avancer la Carlotta d’une nouvelle case. Plus que deux…
Les 4 derniers personnages joués lors de ce dernier tour, avec de très grosses difficultés pour Julie pour anticiper toutes les possibilités lorsqu'elle était en position d'en jouer deux de suite (j'avais déjà joué le rouge). Au final, on s'est bien amusés...
Les 4 derniers personnages joués lors de ce dernier tour, avec de très grosses difficultés pour Julie pour anticiper toutes les possibilités lorsqu’elle était en position d’en jouer deux de suite (j’avais déjà joué le rouge). Au final, on s’est bien amusés…

Durée de la partie : 30 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores :

Résultat
Julie (enquêtrice) défaite (2 suspects restants)
Ludo le gars (fantôme) victoire (annulation du récital)

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le côté épuré du Mr Jack system : pouvoirs simples, déplacements réduits au minimum, efficacité général du système de 4 cartes puis 4,
– La piste de la Carlotta, avec cette progression lente et inéluctable (ou presque !),
– Les cartes fantômes au sein des alibis, offrant un zeste de fraîcheur au jeu,
– La prise en compte du handicap, avec la différentes positions de départ pour la Carlotta.

On a moins aimé
– Le look de ce plateau que je n’explique absolument pas,
– L’impression de sucer l’os Mr Jack jusqu’à la moelle : à un moment ça fait beaucoup…

————————————————————————————————————

Une réponse à “[21/11/2013] Le Fantôme de l’Opéra”

  1. avec ma femme on préfère le fantôme de l’opéra à Mr Jack qui nous parait plus déséquilibré. De plus dans le Fantôme on peut régler la position de départ de Carlotta en fonction du niveau des joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


cinq × 6 =