[22/02/2020] Strasbourg, Fillit

Ça faisait tellement longtemps qu’un jeu de Stefan Feld n’était pas ressorti que je saute sur l’occasion de voir 5 inscrits à notre après-midi jeux pour proposer un magnifique Strasbourg (l’un des trois meilleurs Feld selon moi, avec Macao et peut-être l’Année du Dragon).
Ensuite, en soirée, fort tard même, je rejoue à Fillit avec Maitena…

STRASBOURG

Ah, Strasbourg, ça faisait si longtemps…
Le jeu est installé pour une partie à 5 joueurs, avec Romain (éléments noirs), Jacques (orange), Fabrice (bleu), Pierre (jaune) et moi-même (vert).
On s’apprête à passer un bon moment…
En attendant le match de rugby France – Pays de Galles de 17h45… remporté brillamment par les bleus 27 à 24 !!!
Premiers placements…
Fabrice va placer une première chapelle…
Fin de la première manche sur les 5. En ce qui concerne mes objectifs, pour info, j’en ai gardé 3 : entourer avec au moins deux de mes pions le monument à 5 PV, entourer avec trois de mes pions n’importe quel monument, avoir fait un carré avec quatre de mes pions. Tout semble jouable, à voir sur le long terme…
Fin de la deuxième manche et je le sens moins bien, en raison notamment de ce monument n°3 qui a atterri entre mes deux pions verts (je voulais y mettre le 5 évidemment) !
Je m’emballe un peu pour la troisième manche en piochant pas moins de 9 cartes !!! En fait, j’ai réellement besoin de me placer à certains endroits et je dois faire attention…
Quatre tas de cartes pour quatre batailles à venir…
Le jeu est, comme toujours, hyper tendu et hyper savoureux… Bravo Monsieur Feld !
Fin de troisième manche et je couine : ça va être coton pour espérer réussir ne serait-ce qu’un seul objectif maintenant… Sans parler du fait que je n’ai plus que 6 cartes pour deux manches…
Fin de la quatrième manche. Encore un espoir -minime- pour mon objectif de placement en carré si je réussis à prendre la case verte marquée d’un 2. Enfin, avec seulement deux cartes, il va me falloir un zeste de chance…
Ça rigole… mais moi pas !
Avec ces misérables 1 et 2, comment pouvais espérer avoir mon mot à dire ? Bon, OK, ça sent le bon gros fiasco cette partie…
Fin de la cinquième manche, et donc de la partie, et je ne sauverai les apparences qu’en raison de mes pions placés contre des monuments lucratifs.

Durée de cette partie : 1 heure 40 minutes – Note de cette partie : 18 / 20

Scores de cette partie :

Piste Privilèges Objectifs Pions Chapelles Monuments Total
Romain (noir) 7 1 11 8 1 16 44
Jacques (orange) 9 1 8-3 6 2 13 36
Fabrice (bleu) 7 1 9-6 6 5 9 31
Pierre (jaune) 9 1 10-3 5 1 10 33
Ludo le gars (vert) 6 0 0-9 7 5 27 36

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’élégance, toujours bien là, de ce jeu !
– Le plaisir immédiat quand on choisit combien piocher de cartes et combien de tas faire devant soi…
– Ce côté jeu à l’ancienne qui me ravit tant…

On a moins aimé
– L’impression d’un manque de contrôle, parfois, à 5 joueurs…

————————————————————————————————————
FILLIT

Et encore un Fillit !!! Avec Maitena, cette fois-ci, sur le grand plateau…
Premier tour effectué…
Bon, très bon, moment…
Entre père et fille aînée, oui on se régale, malgré une certaine fatigue…
Maitena est en passe de l’emporter mais je garde mon calme et ne dis rien…
Et, au final, elle commet l’irréparable, ce qui me permet de l’emporter ! Mais ce n’était pas mérité, avouons-le…

Durée de cette partie : 15 minutes – Note de cette partie : 20 / 20

Scores de cette partie :

Total
Maitena (bleu) – 2
Ludo le gars (vert) 0

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’envie d’y rejouer de suite et de continuer à le faire découvrir…

On a moins aimé
– La difficulté, parfois, pour se rendre compte qu’on a gagné en un coup…

————————————————————————————————————

Une réponse à “[22/02/2020] Strasbourg, Fillit”

  1. Ce Fillit m’intrigue au plus haut point et me tente fortement… Je vais tenter de le trouver… mais pas gagné avec les jeux japonnais…. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 − trois =