[22/05/2024] Disney Lorcana – Menace des Profondeurs X 2

Super journée, super découverte, grand moment, et j’en passe… Aujourd’hui, ça va être très très cool, puisque nous allons nous mesurer à la Sorcière des mers, entendez Ursula ! Comment ? Via un mode coopératif du jeu proposé dans une boîte spéciale à la fois magnifique et très intéressante.
Nous en ferons deux parties d’affilée, donc voici Disney Lorcana – Menace des Profondeurs X 2 !
Comme c’est la première fois que je parle du jeu, je vais tout vous détailler pour que vous puissiez bien vous rendre compte de l’intérêt de la chose… Bonne lecture !

DISNEY LORCANA – MENACE DES PROFONDEURS X 2

C’est le grand jour : nous allons affronter Ursula dans cette version coopérative de Disney Lorcana : Menace des Profondeurs !
Leila commence à depuncher la magnifique boîte…
Le contenu est calibré de la même manière que celui des coffrets cadeaux du jeu…
Ah ah, il y a comme une surprise à l’intérieur… Ne vous inquiétez pas, nous ne l’avons pas ouverte, préférant de ne pas nous spoiler nous-mêmes ! Nous décidons que son ouverture aura lieu au moment où nous aurons vaincu Ursula dans le mode le plus difficile du jeu : difficulté extrême ! C’est-à-dire le niveau 4/4…
Le reste du contenu de la boîte est constitué de trois paquets de cartes, emballés séparément, à savoir un deck de 60 cartes par joueur, dont deux spéciales (une légendaire et une rare) avec une numérotation à part, et un deck spécial pour Ursula, baptisé Scénario… Il y aussi une carte surdimensionnée représentant la Sorcière des mers et des cartes intitulées Champs de Bataille.
Quelques éléments en carton complètent l’ensemble, à savoir des jetons de dommage, deux marqueurs de Lore pour les joueurs et deux marqueurs pour Urusula : un de Lore et un de pioche de cartes.
Voici le dessus de nos decks respectifs avec les deux cartes légendaires originales. Repérez-vous leur côté unique ?
Oui, il y a des tentacules qui viennent s’immiscer jusque sur la carte, avec un numéro 223/204 pour Yensid et 224/204 pour Mulan. Superbes cartes…
Le deck Scénario d’Ursula possède un dos doré du plus bel effet, ce qui va nous inciter à utiliser des sleeves transparents pour continuer à en profiter…
Cette fois, nous voici avec la première carte Champ de bataille du jeu, celle de niveau facile, à savoir La Rencontre…
En gros, cette carte calibre les pouvoirs d’Ursula (à gauche) et des capacités spéciales propres aux joueurs (à droite) utilisables chacune une fois par tour.
Je vous laisse lire…
Pour débuter la partie, on place la carte du Trident volé d’Ursula sur la première case de sa piste de cartes en jeu. Puis Ursula prend son tour, avant que Leila et moi jouions le nôtre en même temps en discutant au besoin. Oui, c’est du coop’ !
Voici la main de cartes piochées par Leila après mulligan…
Et voici la mienne…
Pour réaliser son tour, Ursula commence par redresser ses cartes et résoudre les éventuels effets de début de tour (aucun pour le moment), puis ses cartes en jeu sont résolues de la gauche vers la droite, donc, ci-dessus elle a empoché un éclat de Lore grâce à son Trident volé. Ensuite, elle pioche autant de cartes qu’indiqué sur sa piste de pioche, donc 2 présentement.
Ensuite, elle va les mettre en jeu si elle possède assez d’encre pour ça (0 pour le moment) sachant qu’elle n’en dépense jamais (c’est juste une valeur qui ne peut que monter). Si elle n’a pas assez d’encre, elle place la carte en encre, faisant donc progresser son total pour la suite.
Vous pouvez voir qu’Ursula a joué une carte qui coûtait 0 d’encre et que la seconde carte, injouable, est partie en encre (en haut à droite).
Ensuite, c’est au tour des joueurs.
Voilà, vous savez jouer ! 😉
Leila a mis en jeu un petit Heihei, tandis que, de mon côté, j’ai juste encré.
Parmi les cartes d’Ursula, certaines sont bénéfiques aux joueurs, comme celle-ci ! Y en a-t-il beaucoup ? Ça nous étonnerait, donc profitons bien de celle-ci qui nous permet de retirer le Trident volé du board d’Ursula…
Un peu plus tard, alors que je découvre que mon deck contient beaucoup de balais et ça me plaît bien dans l’idée de jouer un pur deck balais, prochainement, avec Améthyste / Acier…
Sur nos pistes de Lore, Leila a déjà pas mal monté, tandis que je reste bloqué à 0.
Il va falloir qu’on atteigne chacun 20 éclats de Lore avant qu’Ursula n’arrive à 40 pour l’emporter, donc bougeons-nous !
Il va falloir bannir cet objet avant qu’Ursula ne le fasse elle-même…
Joli bannissement de la carte Les Filles de Triton grâce à un Heihei de Leila qui a reçu un Fonce ! de ma part…
Certaines cartes d’Ursula sont bigrement fortes… 🙁
Nos boards sont solides, bien remplis, et nos marqueurs de Lore s’approchent des 20 requis. A noter qu’Ursula ne défie jamais nos cartes, sauf exception, ce qui explique ce développement…
Partie gagnée !
On redéplace nos marqueurs de Lore sur la piste d’Urusula, sur laquelle on peut constater qu’elle termine à seulement 10 éclats de Lore.
Forts, nous sommes forts ! 🙂
Forcément, après cette mise en bouche, nous nous lançons dans une deuxième partie, à savoir sur le Champ de Bataille intitulé Un Sombre Royaume, de difficulté normale.
A gauche, le fait qu’il n’y ait aucune spécifications veut simplement dire qu’Ursula augmentera sa pioche d’une carte dès qu’elle aura atteint 10 éclats de Lore, puis 30. Attention, ça risque de faire beaucoup…
A droite, nos capacités ont l’air pas mal, mais devoir payer leur coût en éclats de Lore nous rebute souvent…
En haut la main de Leila, en bas la mienne…
Premier tour effectué…
Le board d’Ursula se densifie et elle a déjà 5 cartes en encre…
Le Typhon n’est pas cool du tout…
Rigolote comme association de cartes : le Chaudron d’Ursula pour trier la pioche, le Chapeau de sorcier pour annoncer la carte correcte et la prendre en main ! 🙂
Ursula ayant atteint 10 éclats de Lore, elle pioche dorénavant non plus deux mais trois cartes à son tour…
Et paf ! Merci Benja pour enfin détruire ce Trident volé qui a fait un taf de fou…
Nous passons un très bon moment à affronter Ursula, avec un niveau de difficulté plus intéressant car plus difficile…
Fonce ! pour aider Hercule…
Le look des cartes d’Ursula est juste superbe ! 🙂
Le Tsunami vide nos boards : une Soyez prêtes pour Ursula… Oh la la, ça va nettement compliquer le choses ! 🙁
On redémarre… Leila est presque à 20 éclats de Lore, tandis que galère davantage pour progresser…
Le souci c’est qu’Ursula en est déjà à 24 et qu’avec un board pareil qu’on n’arrive pas bien à gérer, ça n’augure pas de bonnes choses… Et elle a 8 cartes en encre ! 🙁
Je termine avec 20 éclats de Lore ! Yes ! Malheureusement, Leila plafonne à… 19 ! Du coup, nous perdons d’extrême justesse cette partie ! Bravo la Sorcière des mers…
Le board d’Ursula une fois la partie terminée, avec un total aberrant de 50 éclats de Lore !

Durée de ces parties : deux fois 40 minutes – Note de ces parties : 20 / 20

Scores de ces parties :

Partie 1 en mode facile Partie 2 en mode normal
Ursula 10 50
Leila (Ambre / Rubis) 22 19
Ludo le gars (Améthyste / Acier) 20 20

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le mode coopératif fonctionne super bien, même si la première partie a eu tendance à durer un peu, puisque nous découvrions les règles ET que nous discutions probablement trop,
– Le système d’encrage propre à Ursula : topissime !
– La difficulté déjà du mode normal, ça promet pour les autres : d’ailleurs, on ne s’autorisera à avancer qu’à la condition d’avoir réussi le niveau précédent,
– La possibilité de se construire des decks plus aboutis que ceux du set, si on le souhaite,
– Le look splendide des cartes de Scénario, avec plein de personnages Disney complètement délirants,
– La très bonne envie d’y revenir…

On a moins aimé
– La taille des marqueurs de Lore pour les placer tous sur la piste d’Ursula : on ne voit rien du tout, ils se superposent !
– Sur internet, les énergumènes stupides qui mentionnent le contenu du booster secret récompense de la victoire finale… 🙁

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 − sept =