[22/10/2023] Ark Nova

Plus d’un moi sans y jouer !!! Honte sur nous…
Revoici LE jeu en mode superbe plaisir entre père et fille ! Ark Nova is back…

ARK NOVA

Les animalS voulaient fêter dignement le retour de LE jeu sur la table et ils ont organisé une sorte de manifestation de joie !
Les trois projets de conservation de base pour cette partie, avec les trois qui concernent des lieux !!! Suffisamment rare pour être souligné…
Les jetons pentagonaux jaunes pour cette partie…
Leila opte pour le plateau numéro 6, celui de l’Institut de recherche, réputé pour être son préféré…
De mon côté, je retiens le plateau numéro 5, le Restaurant du zoo, une sorte de plateau à tout-faire…
Ma main de départ avec ces 4 cartes conservées : les deux animaux de droite, forcément, pour leurs icônes de lieux, le Raton laveur pour son faible coût et son autre habitat, le projet de conservation de gauche pour voir, sans certitude…
Mes deux cartes d’objectif ne me tentent pas trop, on verra bien laquelle je réaliserai, je vais essayer de ne pas y penser pour le moment…
Au premier tour je noue un partenariat avec l’Océanie. Normal…
Peu après, j’installe l’Enceinte des hyènes dans mon zoo, histoire de « toucher » le Restaurant du zoo et de glaner quelques cartes quand des Prédateurs seront joués dans mon zoo.
Après avoir joué un Institut étranger, Leila accueille une Hermine dans son zoo…
Fin de la première manche.
Et fin de la deuxième manche !
L’Éléphant d’Asie, Loulou selon Leila, trônait à la rivière depuis la fin de la première manche sans être pris par les joueurs. Je n’y tiens plus en entame de la troisième manche, même s’il ne matche pas trop avec les axes clés de cette partie. En fait, je lorgne sur la carte d’objectif qu’il rapporte, même si, pour l’accueillir dans mon zoo, ça ne va pas être simple (enclos de taille 5 dans mon zoo très fragmenté donc prévoir de retourner Construction, avoir retourné Animaux, paiement de 33 sous sans ristourne) !
Je commence par ajouter le Lion de mer australien…
Qu’il est bon ce LE jeu !!! C’est pas qu’on aurait oublié depuis notre dernière partie, mais c’est si grisant… Même si on a perdu quelques automatismes, reconnaissons-le.
Fin de la troisième manche… C’est serré tout ça, mes amis !
Leila soutient le premier projet de conservation de cette partie, avec les Habitats diversifiés au niveau maximal. A noter qu’elle a déjà réalisé deux dons, elle qui a tourné la carte Association de manière précoce.
Je vous explique le pourquoi du comment de cette photo :
– Pour accueillir Loulou, il me fallait retourner deux cartes, Construction et Animaux, or je n’avais pas assez de possibilités pour ce faire,
– J’ai joué Association pour empocher 2 microscopes grâce à une tuile d’université,
– J’ai joué une carte Mécènes pour obtenir un troisième microscope,
– Grâce à ces trois microscopes, je peux enfin jouer les Etudes de terrain et récupérer 2 points de réputation et 1 point de conservation, pour avoir enfin le droit d’avoir les cartes requises retournées !
Ouf !!!
Et Loulou, notre cher Éléphant d’Asie, rejoint enfin mon zoo !!! Au premier plan, la carte d’objectif que je récupère…
Fin de la quatrième manche…
L’un des gros coups de cette partie : je joue Association à 7 pour terminer ma colonne des tuiles d’université et grimper d’un cran dans les partenariats.
Tout sera utile…
Petit accueil d’une Tortue sillonnée…
Leila, de son côté, ajoute un Hibou grand-duc et un Fennec dans son zoo…
En ayant atteint la case avec bonus sur la piste de conservation, j’ai pris le X2, même si nous sommes presque en fin de manche. J’ai eu du nez : je le place sur Mécènes à 5 et peux en jouer deux d’un coup, les deux super utiles pour mon zoo !!! 😉
Par contre, un peu après, je couine avec la pose d’un Prédateur chez Leila mais que ma capacité des hyènes ne me permet pas de rentabiliser : aucun animal sur les 4 cartes piochées !!! Hop, tout à la défausse… 🙁
Je soutiens mon premier projet de conservation de la partie, à savoir l’Afrique au niveau le plus bas, mais c’est mieux que rien…
Fin de la cinquième manche.
Je crois que Leila ne va pas trop apprécier ce coup : un Macaque japonais pour lui chiper 5 sous et, surtout, un Panda géant pour des gains de malade… 😉
Leila soutient un second projet de conservation, l’Afrique à son tour…
Me rendant compte qu’il me faudra encore cravacher un peu avant de croiser, je me rajoute des objectifs : remplir tout mon zoo ! Voilà, c’est fait…
Fin de la sixième manche.
Je vais croiser dans quelques instants, ayant clos cette manche pour disposer des moyens suffisants pour jouer deux animalS…
Père et fille, toujours au top !!!
Cette fois, on y est : je joue un Lézard à collerette dans mon zoo, suivi de près par le célèbre Ours malais, lequel me permet de jouer Association dans la foulée…
Je soutiens un dernier projet grâce à lui : l’Australie au niveau du milieu, pour 4 points de conservation et encore un don…
Leila termine sa partie en soutenant également un ultime projet, celui de la Reproduction des oiseaux (d’où la présence de deux Hiboux grand-duc à l’arrière-plan… 😉
La vue des pistes avant le décompte final : on a croisé tous les deux !
Le zoo de Leila… Je miserais bien une pièce qu’elle ait la carte d’objectif du zoo vide… Pas vous ?
Et le mien…
A gauche, la carte d’objectif de Leila, qui n’est pas celle que je croyais vraiment voir arriver ! Non, ce sont les petits animaux pour 4 points de conservation, auxquels s’ajoutent 3 points dus aux zones marron.
A droite, mes deux cartes pour un gain de 3 + 3 = 6 points de conservation, auxquels s’ajoutent 4 points de zones marron ! Ça sent le record tout ça…
Et, pour finir, la vue des pistes une fois tous les décomptes effectués !
Superbe partie de retrouvailles avec LE jeu… 🙂
Trop hâte que l’extension arrive à présent…

Durée de cette partie : 3 heures – Note de cette partie : 20 / 20

Scores de cette partie :

Attrait avant décompte Conservation avant décompte Attrait final Conservation finale Total
Leila (bleu) 58 22 donc 58 58 29 donc 37 58-37 = 21
Ludo le gars (noir) 83 21 donc 61 83 31 donc 31 83-31 = 52

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Ne pas se focaliser sur ses cartes d’objectif trop tôt dans la partie, je voulais voir et ça a payé grâce à l’Éléphant d’Asie notamment,
– Trois projets de conservation d’un même type, c’est toujours assez particulier et intéressant à jouer,
– Revenir à LE jeu tout simplement… 😉

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————

4 commentaires à propos de “[22/10/2023] Ark Nova”

  1. Une petite question, l’enclos des hyènes n’est utilisable que quand c’est le propriétaire qui pose un prédateur, pas quand c’est un autre joueur ?
    Pourquoi avoir pioché 4 cartes quand Leila en a joué un ?
    (Je suis peut être passé à côté d’un point de règle…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


4 + deux =