[22/12/2020] Mariposas

Après avoir concocté le, paraît-il, magnifique Wingspan, son auteure, Elizabeth Hargrave, nous propose dans ce Mariposas de découvrir la migration de millions de monarques (espèce de papillons dont la population décroît chaque année en Amérique) entre le Mexique et le nord des Etats-Unis. Voici un jeu très thématique qui se joue sur trois saisons uniques, un peu comme Bosk l’avait fait il y a quelques mois.
Bonne lecture et bonne découverte de la vie tumultueuse de ces papillons…

MARIPOSAS

Un jeu sur les papillons, forcément ça donne des ailes à Leila !!!
Le plateau est assez magnifique, avec une couverture géographique qui va du Mexique aux Etats-Unis, fractionnée en cases hexagonales. Les couleurs sont bien flashy, pas de souci de repérage des cases !
Comme le thème souhaite nous le faire découvrir, nous allons faire transiter nos monarques de Michoacan vers le nord, afin qu’ils s’y reproduisent et reviennent à Michoacan après 15 tours de jeu (en trois saisons). Au-delà des PV enregistrés durant la partie, nous en marquerons un grand nombre à la fin, en fonction du décompte indiqué sur cette ville…
A proximité du plateau principal figure un plateau relais sur lequel nous allons pouvoir ramasser des cartes en 3 couleurs, symbolisant le cycle de vie des papillons. A noter que, en cas d’une collection complète d’une même couleur, nous obtiendrons une tuile avec un pouvoir assez fort (5ème colonne du plateau)…
Chaque joueur dispose d’un très joli matériel, avec des paillons de 4 générations (le seul de la génération 1 est déjà à Michoacan) et une bine belle boîte pour ranger le tout…
Petit explication du tour de jeu : à son tour, on joue une carte parmi les deux de sa main et on procède aux déplacements indiqués. Ci-dessus, Leila a déplacé son monarque de 5 cases et a récolté la fleur correspondante à sa case d’arrivée, tandis que j’ai joué cette carte pour déplacer trois fois mon monarque d’une case et récolter donc trois jetons de fleurs (un par case où j’ai fait une pause)…
Voici donc mon butin de premier tour… A quoi serviront les fleurs ? A faire des naissances et passer, donc, peu à peu, aux générations suivantes, moyennant un paiement de fleurs identiques (si possible) en nombre égal à la génération visée (donc 2 pour la deuxième génération).
Leila est la première à se reproduire, toujours à proximité d’un symbole de plante (action supplémentaire à son tour)…
Lorsque nos deux papillons de deuxième génération, placés sur la carte d’objectif de l’été, ont été positionnés sur le plateau, nous révélons la carte. Ci-dessus, donc, vous pouvez voir les objectifs à essayer d’atteindre en fin de printemps (après 4 tours donc) et d’été (après 5 tours supplémentaires) :
– Printemps : 6 PV si l’on a deux papillons au moins au nord de Lawrence, sur des cases rouges, et 6 PV pour en avoir deux au moins à l’est de Houston sur des cases orange.
– Été : avoir au moins trois papillons toujours au nord d’Amarillo pour un gain de 5 PV, 3 Pv par papillon autour ou sur Quebec et, enfin, 2 PV par papillon présent dans une zone délimitée par El Paso et Richmond.
Oui, le jeu peut donner à penser pour optimiser ses tours…
Fin de printemps ! Adieu aux papillons de première génération, qui meurent forcément en laissant la place aux papillons de deuxième génération (avec ajout gratuit d’un dernier si tous n’était posés)…
En cours d’été, la carte des objectifs de l’automne est révélée : ils semblent essayer de compenser le fait de ne pas pouvoir faire revenir tout le monde à Michoacan…
Je me sens irrésistiblement attiré par Quebec ! Je crois que je ne mesure pas bien qu’il va m’en falloir du temps pour revenir… même si j’ai scoré moult PV en cette fin d’été !
Leila aime beaucoup ce jeu et ne se prive pas pour le dire et le répéter !
Yes ! Avec ma collection complète de cartes bleues, acquises, d’ailleurs, en passant sur des cases relais avec mes papillons, je vais pouvoir profiter de la tuile associée à cette couleur…
Je vais pouvoir considérer posséder un papillon de plus à Michoacan en fin de partie !
Le retour paraît périlleux… et, finalement, nous comprenons de mieux en mieux qu’il faudra accepter de ne pas faire rentrer tout le monde et profiter, au cas par cas, des objectifs de la carte de l’automne !
La zone de Leila, une fois la partie terminée…
Et la mienne…
Bilan des monarques revenus : 4 pour Leila (cette face des pions de la quatrième génération présente un X 2) et 3 pour moi (en comptant celui que je compte en bonus)…

Durée de cette partie : 1 heure 30 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de cette partie :

Piste Décompte Cartes Total
Leila (orange) 11 17 5 33
Ludo le gars (vert) 34 12 6 52

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le thème du jeu parfaitement retranscrit et intéressant à découvrir,
– Le renouvellement des parties en raison des multiples possibilités de mise en place: cartes d’objectifs, jetons relais, tuiles de capacité, …
– L’envie d’y revenir, pour essayer d’autres choses, le jeu semblant se bonifier avec les parties (la note pourrait bien monter)…

On a moins aimé
– Deux points de règles qui nous ont interrogés : que veut dire qu’un même papillon ne peut prendre qu’une fois le bénéfice d’un jeton relais ? les tuiles de capacité restent-elles vraiment sur le plateau relais pour les autres joueurs ?


————————————————————————–

3 commentaires à propos de “[22/12/2020] Mariposas”

  1. Hello, alors si je comprends ton soucis le fait de prendre qu’une fois un bénéfice est pour signifier qu’on ne peut pas faire une boucle pour prendre 2 fois par ex le même jeton. Pour les tuiles de capacité elles sont disponibles pour chaque personne qui récupère les 4 cartes cycle de vie de la ligne concernée. Voila j’espère ne pas avoir repondu a coté de la plaque… 😉 J’aime bcp ce jeu de mon coté….

    • Merci de ton retour. Oui, merci bien. Mais…
      – La règle n’est pas claire sur le premier point : peut-on profiter deux fois de la même tuile relais si ce n’est pas dans le même tour ? (genre prendre une deuxième carte identique ou un autre avantage indiqué)
      – Pour les tuiles de capacité, on avait bien joué comme ça, mais je m’étonnais du côté tuile épaisse alors qu’on n’a que des cartes sur les lignes. D’où ma question. Et ça paraîtrait bien renforcer la notion de course si on les prenait…
      D’autres infos ? Où ? Sur BGG, j’ai du mal à trouver mes réponses…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 + quatre =