[22/08/2008] Key Harvest

Autant revenir rapidement à Key Harvest, l’un des « gros » jeux qui m’a fait la meilleure impression pendant mes vacances d’été. Donc, en ce premier rendez-vous ludophile post-vacances, et bien je propose à mes acolytes d’en découdre autour d’une partie de ce jeu de Richard Breese. Nous serons 4 à y jouer, dont 2 débutants (Franck et Romain). La partie sera longue (trop, à mon goût) et au final moins emballante que celle jouée douze jours auparavant

KEY HARVEST :


Le plateau de la zone commune au démarrage du jeu…

Et mon plateau individuel après un tour de jeu plein : j’ai évidemment fait entrer un ouvrier agricole et alimenté mon magasin…

Ce sera la partie des tuiles événement : elles sortent sans arrêt ! Voici la première du jeu, et elle n’apporte rien de rien aussi tôt dans la partie : on doit passer une de ses
tuiles au joueur placé à sa gauche…

Une vue générale après le passage d’une tuile par joueur . En fait, on a un peu l’impression d’avoir une position de départ différente, simplement…

Franck hésite sur la meilleure position à offrir à son ouvrier agricole…

Les zones individuelles se remplissent beaucoup et les offres de nos magasins sont de plus en plus élevées (pour éviter de se faire prendre de précieuses denrées ou, tout au moins,
en minimiser la perte par un gain important)…

Si j’ai bel et bien un champ de bonne taille qui se crée (3 cases et 2 ouvriers), l’autre est moins en forme (2 cases et sans ouvrier). En plus, il se trouve que les constructions
de mes camarades sont assez proches de ce petit champ…

Lorsque sort la 7ème tuile événement, nous sommes tous avec au moins 7 tuiles sur nos plateaux (même Romain, qui pourtant est très en retard) et nous poursuivons donc sans
aménagement particulier…

De plus en dur de prendre Sylvain en photo sans qu’il nous gratifie d’une bonne tête…

Ca c’est du magasin M’sieurs dames…

Une vue générale alors que la partie va vite, vite vite…

Romain a du mal ce soir : il traîne 😉

La fin de partie arrive à vitesse grand V alors que nous ne sommes qu’assez peu développés. De mon côté, je couine et je surcouine car je ne parviens pas à obtenir l’une des deux
tuiles qu’il me faut impérativement pour marquer des points en vue de la fin de partie : B8 ou D2. Allez, allez, allez…

Bon, ben nous y voilà la dernière tuile événement est sortie et je n’ai toujours pas eu l’une de mes deux tuiles tant espérées, ce qui me plombe pas mal le jeu. Il reste deux tours
pleins et ce sera terminé…

Afin d’être sûr de grapiller au moins 1PV avec les cylindres, je stocke des jaunes (je suis le seul donc ça devrait aller) et quelques verts (ce sera à voir)…

Mon plateau individuel : frustrant de ne pas avoir glané la tuile B8 qui m’aurait permis de recoller les éléments à droite, ou la tuile D2 qui m’aurait permis de replacer l’ouvrier
concerné…

Arghhh… Voilà que les deux fameuses tuiles viennent de sortir du sac : les deux dernières !!! Du coup, personne n’est assez fou pour les mettre dans sa boutique et je ne les aurai
donc jamais…

Sylvain se marre et fait le pitre : cela lui va bien de voir que je n’aurai jamais ces 2 tuiles. En même temps, je sais très bien que je n’aurais pas dû me focaliser dessus (mais je
n’ai pas tant l’impression que ça de l’avoir fait : aucune autre solution n’était envisageable car mes petits copains avaient pris les tuiles qui auraient pu servir).

Le plateau de Romain : en retard, c’est clair, mais artisan d’une belle remontée lors des derniers tours…

Le plateau de Sylvain : joli, joli, surtout que Romain ne l’a pas privé de la tuile F3 au dernier tour (il a pris la D3)…

Le somptueux plateau du vainqueur Franck…

Mon plateau en fin de partie…

Et la vue générale qui va bien…
Bilan synthétique :

On a aimé
– Le système de transition entre la zone commune et le plateau individuel, via les magasins (le sien ou celui d’un autre joueur),
– Les possibilités tactiques à plusieurs niveaux,
– Le look du jeu : superbe !

On a moins aimé
– Le chaos qui s’installe à 4 joueurs : tuiles événements + nombre de joueurs (à 3 on a plus de contrôle),
– L’impression que la partie se joue sur rien de bien identifiable et la remontée de Romain est assez bizarre à intégrer, lui qui était loin toute la partie,
– La durée, excessive.

Scores de la partie :

  Groupe 1
Groupe 2 Persos Cylindres Total 
Romain (marron) 5 2X5 7 1 23
Lucarty  (orange) 5 2X4 10 1 24
Franck (jaune) 7 2X5 12 0 29
Ludo le gars (vert) 6 2X4 9 1 24

Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20

 

Durée de la partie : 3 heures

 

———————————————————————————————————————————————–

5 commentaires à propos de “[22/08/2008] Key Harvest”

  1. Oups un peu moins enthousiaste, j’ai acquis le jeu en fin de semaine surtout suite au premier compte-rendu ici. Nous avons souvent des goûts très proche donc je me suis dit je l’achète. Dès que je l’essaie j’en donne mon avis ici ou sur mon blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− cinq = 2