[23/02/2020] Podcast n°140

Et encore un petit podcast par votre serviteur, un podcast dans la lignée du numéro 69 de 2018 intitulé « Les 10 commandements pour bien faire foirer une partie ». Vous pouvez l’écouter ici.
Aujourd’hui, je vous propose un podcast intitulé: Les 10 raisons qui pourraient bien vous faire arrêter la partie

Le lien pour l’écouter tout de suite :

Pour le télécharger et l’écouter plus tard (clic droit sur l’image suivante et « Enregistrer la cible du lien sous ») :LogoSiteTelechargement

A noter que la musique d’intro et de final est du super génialissime groupe Rue de la Muette, lequel a sorti plusieurs albums que j’aime écouter régulièrement…
Pour la musique d’intro, on a affaire à « Mon joli carrosse » écoutable ici : Mon joli carrosse. Merci à Patrick Ochs pour son autorisation d’utilisation.

5 commentaires à propos de “[23/02/2020] Podcast n°140”

  1. en complément de la raison n°5, ça peux être un élément de jeu qui se renverse sur le plateau;genre la tour à Shogun, ou même un être humain qui tombe sur le plateau.
    2 anecdotes qui m’ont été racontées par des amis communs 🙂

  2. Raison 10 bis : le soir avant de me coucher je potasse bien la règle du jeu que je veux présenter (et surtout que j’ai bien vendu pour y jouer) à mes amis joueurs le lendemain.
    Je pars avec mon sac de boites sous le bras et quand j’ouvre la boite c’est le drame : non seulement j’ai oublié la règle du jeu mais aussi certains éléments du jeu à la maison… Honte à moi !!!

    Raison Off de Cannes : déjà arrivé il y a 2 ans et de nouveau cette année.
    Je vais au off pour essayer les protos de Bruno (Cathala… pas moi hein). On arrive dans la salle et là pas de chaise, il y a bien des tables mais plus aucune chaise pour jouer. Tu attends un peu, Bruno s’impatiente… et pis rien, tu rentres donc chez toi comme un con^^.
    Cette année, Bruno a présenté son proto de jeu abstrait Insert pendant plus d’une heure debout autour d’une table 😉

  3. Haha, des exemples croustillants, j’en partage 2 que j’ai vécu et que j’aurais pu éviter :
    – Arrivée chez un pôte qui voulait absolument essayer 7Wonders, je lance la partie sans me rendre compte que son beauf et sa belle-soeur sortent complètement rincés d’un apéro organisé juste avant. J’aurais du comprendre à leur yeux vides et leurs fous-rires lors de l’explication de la règle que c’était pas la peine de continuer et j’aurais embrayé sur un Time’s UP ou autre loufoquerie plus adéquate. La partie, tu t’en doutes, fut un fiasco total.
    – J’arrive tel le messie chez un ami, tout fier avec mon graal du moment : « KeyFlower ». Expli des règles, début de partie, printemps, été, et puis mon tel se met à sonner. Rappel d’un RDV médical hyper important prévu dans 30min et que j’avais complètement zappé dans l’euphorie de faire découvrir ce superbe jeu. J’étais pas fier, on m’en parle encore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 6 = six