[23/02/2018] Kang

Première partie commentée sur mon site qui s’est déroulée cette année au FIJ de Cannes. Au programme, une petite partie de découverte de la réédition de Gygès, de Claude Leroy, rebaptisée Kang, chez Blue Orange. Je vous en explique les principes…

KANG

Réédition de Gyges, sortie pour Cannes 2018, avec un thème de kangourous essayant de marquer des buts en sortant par le côté opposé du plateau, voilà à quoi on va s'adonner, entre père et fils, dans le grand hall du 3ème étage du Palais des Festivals, en attendant de pouvoir entrer dans le Off et d'y installer "Malins comme La Buse". Sur la gauche, en arrière-plan, une fillette qui joue avec sa voiture télécommandée et qui pourrit bien les oreilles comme il faut... ;-)
Réédition de Gyges, sortie pour Cannes 2018, avec un thème de kangourous essayant de marquer des buts en sortant par le côté opposé du plateau, voilà à quoi on va s’adonner, entre père et fils, dans le grand hall du 3ème étage du Palais des Festivals, en attendant de pouvoir entrer dans le Off et d’y installer « Malins comme La Buse ». Sur la gauche, en arrière-plan, une fillette qui joue avec sa voiture télécommandée et qui pourrit bien les oreilles comme il faut… 😉
Au départ, chacun dispose d'un stock de pions identique, à savoir : deux fois un pion de hauteur 1, deux fois un pion de hauteur 2 et deux fois un pion de hauteur 3. Comme dans le jeu originel, la capacité de déplacement d'un pion correspond à sa taille, ou à la taille du pion sur lequel il rebondit quand il a avancé.
Au départ, chacun dispose d’un stock de pions identique, à savoir : deux fois un pion de hauteur 1, deux fois un pion de hauteur 2 et deux fois un pion de hauteur 3. Comme dans le jeu originel, la capacité de déplacement d’un pion correspond à sa taille, ou à la taille du pion sur lequel il rebondit quand il a avancé.
Petite vue après deux tours de jeu. A savoir qu'on ne peut, à son tour, que faire avancer l'un des pions les plus en retard, donc ceux non entrés en jeu pour le moment. Mais avec le système des rebonds, un kangourou peut tout à fait sortir en un coup. A noter qu'à partir du moment où un joueur a sorti un pion, son adversaire ne peut pas faire de même à son tour. Autrement dit, il a intérêt à "casser" le chemin qui lui a permis de sortir. Oui, en effet, on peut, au lieu de rebondir, éjecter le pion sur lequel on aurait rebondi...
Petite vue après deux tours de jeu. A savoir qu’on ne peut, à son tour, que faire avancer l’un des pions les plus en retard, donc ceux non entrés en jeu pour le moment. Mais avec le système des rebonds, un kangourou peut tout à fait sortir en un coup. A noter qu’à partir du moment où un joueur a sorti un pion, son adversaire ne peut pas faire de même à son tour. Autrement dit, il a intérêt à « casser » le chemin qui lui a permis de sortir. Oui, en effet, on peut, au lieu de rebondir, éjecter le pion sur lequel on aurait rebondi…
Bien, voilà ma première sortie de kangourou a eu lieu. Le premier à trois sorties aura gagné.
Bien, voilà ma première sortie de kangourou a eu lieu. Le premier à trois sorties aura gagné.
Tristan couine et peste contre le jeu qu'il dit fortement ne pas aimer du tout... Dommage, moi j'aime bien :-(
Tristan couine et peste contre le jeu qu’il dit fortement ne pas aimer du tout… Dommage, moi j’aime bien 🙁
Bon, ben, ça y est, supplice terminé pour mon gone.
Bon, ben, ça y est, supplice terminé pour mon gone.

Durée de la partie : 10 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de la partie :

Total
Tristan 0 kangourou sorti
Ludo le gars 3 kangourous sortis

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
-Le principe, toujours génial, de la capacité de déplacement correspondant à la hauteur du pion,
– Le côté très incisif des parties,
– L’obligation d’être très concentré pour ne pas laisser passer une intrusion adverse,
– Le retravail de la règle…

On a moins aimé
– Le thème du jeu : non seulement inutile mais incroyablement peu présent,
– La non-envie de s’impliquer dans la partie de la part de Tristan, réduisant mon propre plaisir ludique…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− trois = 0