[23/05/2002] Clippers

Participants
– Jérôme, en forme pour parcourir les mers du globe à bord de ses clippers,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Une fois lues les règles de ce jeu, très abordables et bien servies par un carton de résumé, nous engageons la partie, Jérôme avec la nation anglaise et moi avec les américains.

Nous rendant compte, dès l’entame, de la non-prise en compte du jeu à 2 joueurs (combien de cartes options sont à retirer avant de commencer ?), nous décidons de ne conserver qu’une seule carte 2X. Nous pouvons y aller.

Le début de partie est équilibré, Jérôme plaçant plus de comptoirs que moi, mais en connaissance de cause, puisqu’à mon sens j’ai le temps de voir venir : je placerai mes comptoirs lorsque les routes seront mieux tracées, car le déplacement de comptoirs coute cher.

Les compagnies rouges et bleues sont les plus en avance dans leur construction, les noires et blanches sont plus à la traîne, situation qui durera pendant les 3/4 de la partie. La compagnie verte est plus régulière et son évolution est conditionnée par aucun choix plus intéressant à un instant t.

Sur la fin de partie, je parviens à relier Hawaï avec 2 routes et à placer un comptoir valant 8×2 = 16 points, ce qui est correct. Jérôme, quant à lui, récolte $ sur $, tout en ayant placé ses comptoirs sur des îles lucratives.
Me semblant qu’il n’a pas vu l’importance du comptoir d’Hawaï, je choisis systématiquement l’option Comptoir lorsque je suis premier joueur, afin qu’il ne puisse pas la prendre pour déplacer l’un de ses comptoirs.
Le jeu s’achève alors que Jérôme n’est pas venu en Hawaï et que j’ai placé tous mes comptoirs.

Décompte final
Jérôme remporte la partie avec 2 points d’avance : 162 à 160, répartis comme suit :
45 $ + 117 points liés aux comptoirs pour Jérôme, 35 $ + 125 points liés aux comptoirs pour moi.

Débriefing
Ce jeu est illisible, c’est sûr, mais ses mécanismes sont fins et ont été appréciés par Jérôme comme par moi :
– L’allongement des routes est séduisant,
– Le choix de la carte Option ou de l’implantation d’un comptoir est draconien,
– Prendre un clipper pour créer une route alternative est stratégique (quand il n’y en a plus, plus de bifurcation possible),
– Les routes violettes sont une des clés du jeu,
– …

Cependant, force est de reconnaître un manque de prise en compte du jeu à 2 joueurs, pourtant mentionné comme possible sur la boîte :
– Combien retirer de cartes Option au départ ?
– Trop de places pour des comptoirs sur chaque île (de 2 à 4), ce qui offre la possibilité de se mettre dans n‘importe quelle île lucrative.

Nous avons donc opté pour un retrait initial de 2 cartes 2X et nous avons envisagé l’aménagement d’une règle pour les comptoirs (mais non testée) : marque des points pour une île donnée, le joueur majoritaire en nombre de comptoirs sur cette île. En cas d’égalité, personne ne marque. Ainsi, mis en œuvre pour 2 ou 3 joueurs, cette variante devrait restaurer l’importance de s’implanter vite et de manière judicieuse sur les comptoirs les îles les plus prometteuses.
Nous testerons cette variante nécessaire prochainement, puisqu’en l’état le jeu est bancal pour l’implantation des comptoirs à 2 joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


6 × trois =