[23/05/2002] Manhattan

Participants
– Jérôme, amateur en puissance de ce type de jeux,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Une partie de Manhattan, c’est 45 minutes de bonheur, aussi je ne pouvais m’empêcher de le faire découvrir à Jo ce soir.

Il prend les blocs bleu foncé et je choisis les blocs orange. Quelques explications,  l’utilisation de la variante de François Haffner restreignant le nombre de quartiers d’implantation à chaque manche comme suit : 3 pour la manche 1, 4 pour la manche 2, 5 pour la manche 3 et l’ensemble des 6 quartiers pour la dernière manche. L’interaction sera donc plus marquée.

La première manche permet à Jérôme de se familiariser avec la pose des blocs et celle-ci s’achève sur une domination sans appel de Jérôme sur un quartier et de 2 dominations de ma part dans les 2 autres quartiers utilisables.

La seconde manche est plus riche en rebondissements, puisque Jérôme parvient à prendre le contrôle de la tour la plus haute et une meilleure répartition des dominations de quartiers. Il recolle au score.

La troisième manche confirme les résultats de la deuxième et nous la terminons à
parfaite égalité au score !

La quatrième et ultime manche devra nous départager. Je réussis à prendre le contrôle de la plus haute tour du jeu et à maintenir globalement mon influence dans les quartiers en m’implantant dans 2 nouveaux quartiers encore vierges.

Décompte final
Je remporte la partie d’un tout petit point : 52 à 51 avec une tour de hauteur maximale de 12 étages.

Débriefing
Jérôme a apprécié ce jeu, ses mécanismes, son matériel (excepté la laideur du plateau…) et globalement ses possibilités de blocage et sa part de hasard somme toute présente avec le tirage des cartes.

De mon côté, connaissant ce jeu par ailleurs, je pense que même s’il peut se jouer à 2, il trouve tout son intérêt à au moins 3 joueurs, car à 2, si les adversaires jouent en réfléchissant de manière égale, les scores ne peuvent être que similaires.
Dans le même ordre idée, disons qu’à 2 joueurs, le jeu se résume à de la réaction plutôt qu’à de la planification stratégique à moyen terme.

Globalement, ce jeu est un très bon jeu, rapide et malin. A sortir quand on dispose de moins d’une heure ou lorsque l’on souhaite faire découvrir un jeu de qualité à des joueurs occasionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ six = 10