[23/05/2012] Mykerinos

Un bon jeu, poids moyen, auquel Tristan n’avait pas encore joué et qui me disait bien pour cette après-midi de mercredi, raccourcie pour cause de surbookage de boulot… La règle de Mykerinos est expliquée en quelques minutes et nous nous embarquons pour une petite partie qui n’excédera pas les 45 minutes…

 

MYKERINOS :

 


Le jeu vient d’être installé pour la première manche sur les quatre qui constitueront la partie. Tristan est premier joueur…

Lancement d’une fouille pour mon gone, en blanc, puis pour moi, en vert. Pour l’instant, aucun cube rouge neutre…

Tristan a vite compris comment le jeu se déroulait et cela semble lui plaire…

Fin de la première manche, avec pas mal de cubes joués (24 !), dont 6 neutres. Comme j’ai passé en premier, je gagnerai les égalités contre le joueur neutre (toujours deuxième) et
mon fils…

Voilà ce que cela donne sur la piste de score et le musée une fois les terrains attribués. A noter que personne n’a encore été se positionner au musée justement…

Tristan entame la seconde manche, puis nous jouons alternativement. L’occasion de profiter du pouvoir des personnages glanés lors de la première manche et je suis assez content de
mes deux dames noires notamment…

Fin de la deuxième manche, plus courte que la première, puisque seulement 18 cubes ont été posés (7 blancs, 6 verts et 5 neutres)…

Un seul cube au musée en fin de décompte de la deuxième manche, à mi-partie donc. A noter que j’ai e »ncore passé avant Tristan, lequel couine pour cette raison…

La troisième manche est bien tendue, et je ne vais pas tarder à profiter de mon personnage marron pour aller renforcer un peu mon positionnement au musée…

Fin de la troisième manche, avec 24 cubes posés (9 blancs, 11 verts et 4 neutres seulement). Là, pour le coup, c’est Tristan qui a passé le premier. Une bonne chose pour moi que de
démarrer la quatrième manche…

Petite vue du plateau général après le décompte et on notera que Tristan est plus frileux à l’idée d’aller au musée…

La quatrième manche va démarrer et je vais tout faire pour récupérer le seul personnage violet du plateau (pour avoir une série de 5 différents)…

Ayant posé deux cubs dès l’entame, puis  trois au tour suivant, alors que Tristan a préféré aller directement au musée avec son personnage marron, je vois bien que je domine à
fond le plateau. Je joue encore un coup puis, au nez et à la barbe de mon fils, scié de chez scié, je passe !

N’ayant pu rejouer qu’un seul coup, il n’a pu redresser sa situation et n’a pu se lancer que sur une seule autre zone. Le décompte va être terrible pour lui…

Voici la zone de personnages de Tristan une fois la partie achevée. Il a brillamment réussi à collecter le personnage jaune qui lui manquait lors de la dernière manche, mais il
péchera clairement par un manque de cubes au musée…

Ma zone de personnages, avec une série de 5 personnages différents également, mais surtout 4 dames noires qui me rapporteront 20 PV et 3 marrons pour 15 PV. Ah, l’importance du
musée…

Et voici le plateau général avec mes 4 cubes au musée contre seulement 2 à Tristan…
Bilan synthétique :

On a aimé
– La fluidité du jeu et, surtout, sa tension palpable omniprésente,
– Les raisons de ses investissements sur les terrains de fouilles : les PV directs ? les personnages récupérables ? l’envie d’aller au musée ? De bien bons choix…

 

On a moins aimé
– ?

 

 

Scores de la partie :

  

Tristan (blanc) : 41 (18 sur la piste + 5 de série + 18 au musée)
Ludo le gars (vert) : 63 (14 + 5 + 44)
 

 

 

Note du jeu (sur cette partie) : 18 / 20


Durée de la partie : 45 minutes

 

 

 

 

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


2 × = seize