[23/10/2004] Cityscape

Participants
– Alain, alias Drax, qui se montre admiratif devant la qualité de ce jeu,
– Yannick, alias Judgewhyme, hébergeur des joueurs du soir 😉
– Christel, toulousaine en exil à Essen, pour son plaisir,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Trop content d’avoir noué un nouveau partenariat le matin même avec PinToys, un éditeur de jeux en bois de qualité luxueuse, il me pressait d’en tester un ou deux afin de voir si la qualité visuelle des jeux était en adéquation avec la qualité ludique de ceux-ci. C’est donc dans cette logique que je propose aux joueurs, logeant à notre auberge de jeunesse le soir à Essen, de tester Cityscape, l’un des jeux qui m’attire le plus dans sa catégorie.
Je me colle à la règle et après quelques minutes nous attaquons la partie, après avoir chacun constitué notre combinaison secrète.


Une vue du jeu une fois prêt à accueillir sa première
partie : chaque joueur a placé une combinaison de 4 dés
dans son chevalet et les blocs sont disponibles sur la gauche pour être
placés sur le plateau central…


Christel ajoute un bloc à son tour…


Yannick est en train d’ajouter un nouveau bloc à la City,
sous le regard sérieux du père Drax. Pour le moment, on
ne sait pas trop ce qu’il convient de faire pour la suite de la partie
: jouer de gros blocs ? de petits ? jouer où l’on s’en moque
? jouer où l’on a des intérêts ?


La configuration finale du jeu, une fois que les combinaisons de
chacun ont été révélées et que le
décompte peut être fait…

Décompte final
Durée de la partie : 10 minutes – Mise en place du
jeu : 10 minutes – Explication des règles : 5 minutes
Yannick remporte cette partie avec un total de 60 points, devant Ludo le gars
avec 30 points, Drax avec 20 points et Christel avec 10 points.

Débriefing
Magnifique à manipuler, ce jeu est également bien sympa à
pratiquer. On ne se prend pas la tête mais on tente de placer des blocs
qui nous arrangent et qui risquent de suprendre/gêner ses adversaires.
Le choix de la combinaison de départ est fondamental et je suis curieux
de voir sur plusieurs parties si une combinaison audacieuse paie ou pas. A ce
sujet, sur celles que nous avons retenues ce soir, nous pouvons remarquer que
Drax a marqué 20 points sur 100 possibles, Yannick 60 sur 100, Christel
10 sur 130 et Ludo le gars 30 sur 120. Autrement dit, il semble difficile d’établir
une correspondance entre la complexité de la combinaison et le résultat
tangible au final…

En tout état de cause, je pense que chaque participant a trouvé
le jeu sympa, idéal pour ne pas se lancer dans un monstre de stratégie,
et qui n’était connu par aucun d’entre nous. Intéressant ces jeux
jamais rencontrés auparavant, cela donne du piquant au salon d’Essen…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 5 = trois