[23/12/2016] Namutoni

Il y avait un jeu Clemens Gerhards auquel je n’avais pas encore joué alors qu’il avait été rapporté d’Essen depuis belle lurette : Namutoni. Ce jeu, au matériel luxueux, voire classieux, n’avait pas été joué pour la bonne et simple raison que sa règle était pour le moins obscure et que je ne parvenais jamais à me décider pour trancher certains points. Ça ne me donnait pas trop envie. Et puis, là, en ce 23 décembre, allez savoir pourquoi, je me replonge dedans, je relis aussi une règle v2 trouvée sur le net et, enfin, je crois comprendre ce qu’il convient de faire ! Yes ! On y joue donc entre père et fils…

NAMUTONI

Namutoni se présente dans une boîte marron, style papier kraft en carrément plus épais, avec des faces gondolées. Ce n'est pas le plus esthétique, crtes, mais une fois le matériel déballé, comme toujours chez Gerhards, on est subjugué par le matériel...
Namutoni se présente dans une boîte marron, style papier kraft en carrément plus épais, avec des faces gondolées. Ce n’est pas le plus esthétique, crtes, mais une fois le matériel déballé, comme toujours chez Gerhards, on est subjugué par le matériel…
Le plateau, immense, représente une zone proche d'un fort que l'on va essayer de prendre d'assaut, l'un comme l'autre (Tristan avec les pions rouges, moi-même avec les verts). Pour cela on sera aidé de nos fidèles chevaux (quatre carreaux chacun). Le but du jeu est de placer au moins trois de ses pions colorés sur le fort, avec au moins l'un d'entre eux sur l'une des tours.
Le plateau, immense, représente une zone proche d’un fort que l’on va essayer de prendre d’assaut, l’un comme l’autre (Tristan avec les pions rouges, moi-même avec les verts). Pour cela on sera aidé de nos fidèles chevaux (quatre carreaux chacun). Le but du jeu est de placer au moins trois de ses pions colorés sur le fort, avec au moins l’un d’entre eux sur l’une des tours.
A son tour, le joueur actif dispose de 3 points d'action, chacun d'entre eux permettant soit de déplacer un pion coloré (de deux cases en ligne droite à condition de monter ou descendre d'un niveau ou d'une seule case si on monte ou descend de deux niveaux), soit de placer un "cheval" (carreau) sur une case d’intersection des baguettes extérieures au plateau (en face des fentes), soit de déplacer une baguette d'un cran. Il y a pas mal de solutions mais le plus difficile est quand même de visualiser comment avancer ses pions sans se faire avoir par le positionnement des chevaux...
A son tour, le joueur actif dispose de 3 points d’action, chacun d’entre eux permettant soit de déplacer un pion coloré (de deux cases en ligne droite à condition de monter ou descendre d’un niveau ou d’une seule case si on monte ou descend de deux niveaux), soit de placer un « cheval » (carreau) sur une case d’intersection des baguettes extérieures au plateau (en face des fentes), soit de déplacer une baguette d’un cran. Il y a pas mal de solutions mais le plus difficile est quand même de visualiser comment avancer ses pions sans se faire avoir par le positionnement des chevaux…
Tristan semble mieux appréhender le jeu que moi...
Tristan semble mieux appréhender le jeu que moi…
Après quelques tours, on voit que Tristan est mieux placé que moi pour atteindre le fort...
Après quelques tours, on voit que Tristan est mieux placé que moi pour atteindre le fort…
Il réussit à placer un pion rouge en haut d'une tour en le faisant d'une case, et en montant de deux niveaux, depuis sa position initiale qui était sur son propre pion placé au pied de la tour sur un cheval.
Il réussit à placer un pion rouge en haut d’une tour en le faisant d’une case, et en montant de deux niveaux, depuis sa position initiale qui était sur son propre pion placé au pied de la tour sur un cheval.
Sans surprise, Tristan a placé trois de ses pions sur le fort, tout en réussissant à m'empêcher d'en placer ne serait-ce qu'un seul ! Vilain ! ;-)
Sans surprise, Tristan a placé trois de ses pions sur le fort, tout en réussissant à m’empêcher d’en placer ne serait-ce qu’un seul ! Vilain ! 😉

Durée de la partie : 20 minutes – Note de cette partie : 13 / 20

Scores de la partie :

Bilan
Tristan (rouge) Victoire
Ludo le gars (vert) Défaite

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le matériel hallucinant,
– Le côté un peu déstabilisant de la règle (avec les 3 PA et les chevaux), car on a se creuser la tête assez différemment de d’habitude…

On a moins aimé
– La règle, quasiment imbuvable et très imprécise (d’ailleurs, a-t-on joué correctement ?)
– Une certaine froideur du système de déplacement des pions,
– Les blocages de chevaux adverses (si on a joué correctement bien sûr…(

————————————————————————————————————

Une réponse à “[23/12/2016] Namutoni”

  1. Rétroliens : [23/12/2016] Namutoni - eJouer.info eJouer.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 2 = cinq